IBK, 19 mois après la visite hasardeuse de Moussa Mara à Kidal : « Aucune fanfaronnade politicienne ne me fera prendre mon avion pour débarquer à Kidal et créer un incident »

82

Bouclant sa visite à Ségou par un point de presse au pied à terre, le président IBK a répondu à certaines interrogations des Maliens, notamment celle relative à la capitale de l’Adrar des Iforas, Kidal. Faut-il aller à Kidal pendant que les groupes armés ne sont pas revenus en de meilleurs sentiments? La question se pose quand on sait que des missions du gouvernement d’IBK ont été éconduites, aussi bien sous le Premier ministre Oumar Tatam Ly, que sous Moussa Mara. Des manifestations de femmes et de jeunes sur l’aérodrome sont utilisées pour empêcher l’avion d’atterrir, si ce ne sont pas des menaces armées. Ce qui n’a pas empêché l’ex-Premier ministre Moussa Mara d’entreprendre le forcing hasardeux pour aller à Kidal, malgré les mises en gardes de plusieurs voix qui comptent. La rencontre au gouvernorat entre le Premier ministre et l’administration s’est terminée dans un bain de sang, avant que Moussa Mara ne quitte le gouvernorat puis Kidal sur la pointe des pieds, laissant derrière lui des dizaines de victimes. Comme si cela ne suffisait pas, le Premier ministre de l’époque jetait dans la bataille les Forces armées maliennes, occasionnant de nombreuses pertes civiles et militaires. Le propos d’IBK : « aucune fanfaronnade politicienne ne me fera prendre mon avion pour débarquer à Kidal et créer un incident… des tueries entre maliens », 19 mois après cette visite calamiteuse, sonne comme une déclaration de désaveu de son ancien Premier ministre Moussa Mara, qui a été remercié en janvier 2015. Doit-on vraiment croire que Moussa Mara est allé à Kidal le 17 mai 2014, et y a lancé les Fama dans la guerre (sans consultation de l’Assemblée nationale) sans la bénédiction d’IBK ?

 

Ceux qui veulent voir IBK se rendre à Kidal dans le contexte actuel, doivent se le tenir pour dit, car le président IBK a été très clair à Ségou, lors du point de presse qu’il a donné à la fin de sa visite dans la région : « Moi, j’aime mon pays, je souhaite que mon pays soit dans une situation de paix durable, réelle, l’accord a prévu des étapes. Ses étapes seront rigoureusement respectées et aucune fanfaronnade politicienne ne me fera prendre mon avion pour débarquer à Kidal et créer un incident. Et c’est tellement facile que toute l’armée va me protéger. Quelle gloire ? Quelle gloire ? Et amener ainsi éventuellement des tueries entre maliens. Alors que je peux attendre tranquillement les effets de l‘accord qu’on a signé nous même et qu’on attend et qui va se déployer. L’armée malienne va se déployer dans tout le Mali également, c’est convenu, c’est acté. Déjà c’est un bonheur absolu qu’une patrouille mixte Fama-Mouvements de l’Azawad et Plateforme, ait pu aller jusqu’à Bordj ».

Pourquoi le président IBK a-t-il donc laissé  son Premier ministre Moussa Mara s’aventurer, sur ce terrain combien glissant ? Celui qui voulait être brave, en est sorti sur la pointe de pieds, en laissant d’autres y mourir. Le challenger d’Ibk aux élections législatives de 2007, en commune IV, s’en tire complètement grillé. IBK enfonce le clou : « … ce n’est qu’une question de temps, la gestion d’un pays n’est pas une question de bravade…Je peux, si je veux, je prends l’avion et je vais, et dire à l’armée : à vous de vous débrouiller ! Ils vont le faire, Mais à quel prix ? Et c’est une gloire pour moi ça ? »

Pour le président IBK, une telle visite relève tout simplement de l’irresponsabilité qui ne sied pas à la haute autorité : « Mon orgueil et ma vanité, je crois  que je n’ai pas le droit d’être là où je suis, où vous m’avez mis là d’avoir ce genre de comportement irresponsable ».

Interrogé sur l’éventualité d’une visite à Kidal, lors de la présentation des vœux à la presse qu’il a organisée en janvier 2015, Me Mountaga Tall du CNID avait soutenu qu’il ne serait pas bienséant d’exposer les personnes qui viennent vous écouter. « Nous irons quand notre présence n’exposera pas ceux qui viennent nous écouter », avait-il dit. Cette réponse a rappelé une page noire de notre histoire récente, le 17 mai dernier, où le Premier ministre a entrainé dans un carnage, ceux qui étaient venus l’écouter.

Quand au Parti pour la renaissance nationale (PARENA), son Comité Directeur s’était réuni en session extraordinaire le dimanche 18 mai 2014 à son siège, soit le lendemain de la visite de Moussa Mara à Kidal. Le parti a constaté avec amertume que « suite à la visite du Premier ministre à Kidal, le Gouvernorat de la 8ème région est passé sous commandement de la rébellion, au moins une trentaine de nos concitoyens dont des administrateurs civils et des éléments des forces armées et de sécurité sont pris en otage ». Ces graves problèmes posent la question de l’opportunité de cette visite dont le Gouvernement doit tirer tous les enseignements et toutes les conséquences, avait suggéré le Parena. Ce n’est que 19 mois après, que le président Ibk fait connaitre ainsi, son opinion sur la question.

 

B. Daou

 

PARTAGER

82 COMMENTAIRES

  1. C'est de bonne guerre pour Moussa Mara. Il ne sait pas qu'il fait campagne pour Mara comme cela.
    Vive le Mali un et indivisible.
    Vive Mara
    Vive Yelema..

  2. Je penser qu’ont devais pas accélère des choses et chaque choses a sont temps , laissons les juges les choses !!!

  3. Tiens LADJI, pourquoi ne pas envoyer MARA ? Il avait dit que si c’était à refaire il le ferait non ? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    MARA- MENTEUR C’EST À REFAIRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. Dans son discours IBK à démontrer son adultisme ,il faudrait savoir que nous sommes dans un cirage
    à la venture de discréditer l’accord de paix entamer

  5. Réfléchit et modéré, IBK souhaite la paix.Malgré cette convention, Kidal est une menace pour IBK.
    IBK a même affirmer qu’aucune contrainte pour Kidal ne pourra le tenter à y mettre les pieds, au risque de mettre en péril cet accord de paix.
    VIVE IBK-VIVE LE MALI

  6. Ce que plusieurs personnes ignorent,c’est qu’un traité de paix en cours entre les insurgés et les autorités politiques du Mali et personne ne doit l’outrager et encore moins l’autorité malienne car elle est est la moule de ce traité.
    Il faut prévoir que ces marches soient nettoyées des écuries d’Augias pour être à la tête à Kidhal

  7. « aucune fanfaronnade politicienne ne me fera prendre mon avion pour débarquer à Kidal et créer un incident… des tueries entre maliens »
    En effet, le président de la république en tenant de tels propos fait montre de sa sagesse et de sa maturité. Je pense que nous sommes dans une phase où il ne faudrait pas prendre de risque qui pourrait compromettre le processus de paix enclenché.

  8. On ne doit en aucun cas faire les choses par force, les choses tournent en faveur du Mali. comme il voulait le dire le président IBK, « Mon orgueil et ma vanité, je crois que je n’ai pas le droit d’être là où je suis, où vous m’avez mis là d’avoir ce genre de comportement irresponsable ».
    Il veut faire comprendre qu’il agit pour le bien de la nation et pour rient d’autre, voilà un président qui a de l’amour pour sa nation.
    Vive le président IBK…

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      NIKE … JUST DO IT ….!!!!!!
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      NON … NON … NON … JUST DON’T DO IT ….!!!!!! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Moussa AG,…. NIKE doit se décider sur son slogan … JUST DO IT …. ou JUST DON’T DO IT ….????? 😆 😆 😆

      Ses détracteurs disent qu’il est NALOMA … mais personne n’oserait prétendre qu’il est FATOH… 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  9. ” FANFARONNADE POLITICIENNE QUE D ALLER A KIDAL? VOICI en substance ce qu’a dit le Clown national à Segou.
    – Qui a applaudi au conseil de ministres quand la nouvelle de l’attaque de Kidal a commencé, ce n’est pas IBK?
    -Qui a reçu immédiatement le premier ministre à son retour à KIdal, ce n’est pas IBK( et son fils Karim était à l’aéroport pour l’accueil)
    -QUI a donné la médaille du commandeur à Mara pour le travail accompli, ce n’est pas IBK?
    C’est aujourd’hui que le Clown achève de me convaincre qu’il est faux et d’une fausseté absolue

  10. Le président a raison, nous patientons pour le bon déroulement de l’accord de paix et de réconciliation qui a été signé. Le problème doit quitter de tous les côtés sauf du côté de notre gouvernement…

    Maliennes et maliens nous devons prier la réussite de cette paix dans des conditions calme, la force et les armes n’ont jamais été une solution.

  11. Le président cherche des moyens pour faire avancer le processus de l’accord de paix et de réconciliation pas des pratique qui peux nuire à cet accord, merci au président IBK pour sa bonne compréhension.
    Au Mali nous donnons tous pour que la paix puce revenir dans des conditions sans que le sang d’un malien ne se verse…

  12. Il n’y pas des complications en cela, il existe un accord entre l’Etat malienne et les groupes rebelle et pour que le président puce aller à Kidal il faut que cet accord soit appliquer, nous devons prier l’application de cet accord dans des conditions merveilleuses et que la paix puce être la réalité de tous les maliens…

  13. « Moi, j’aime mon pays, je souhaite que mon pays soit dans une situation de paix durable, réelle, l’accord a prévu des étapes. Ses étapes seront rigoureusement respectées et aucune fanfaronnade politicienne ne me fera prendre mon avion pour débarquer à Kidal et créer un incident. Et c’est tellement facile que toute l’armée va me protéger. Quelle gloire ? Quelle gloire ? Et amener ainsi éventuellement des tueries entre maliens. Alors que je peux attendre tranquillement les effets de l‘accord qu’on a signé nous même et qu’on attend et qui va se déployer. L’armée malienne va se déployer dans tout le Mali également, c’est convenu, c’est acté. Déjà c’est un bonheur absolu qu’une patrouille mixte Fama-Mouvements de l’Azawad et Plateforme, ait pu aller jusqu’à Bordj ».
    Wallaye IBK tous ce que vous avez dit est vrais, tous ça pour l’amour de la patrie…

  14. Je pense qu’une visite à Kidal du président de la république à l’heure actuelle pourrait créer une autre incidence entre les fils Maliens qui autrefois étaient opposés et ont décidés de taire les armes et faire la paix.
    Donc attendons que les choses se normalisent comme prévu par l’accord.

  15. IBK est un homme circonspect , qui désire fumer le calumet de la paix.
    Par conséquent , il tira les vers du nez pour pourparler de paix .
    Alors n’astreignez pas d’aller au casse-pipe 😥 😀 😀 😀 😀

  16. LE président IBK cet un homme de paix si je suis à la place de lui j’ai déjà détruit à KIDAL depuis longtemps tous les malheurs de notre pays çà vient de ce coté de la région de KIDAL cette ville ne devra pas exister 🙄 🙄 🙄

  17. Kidal fait partie de notre pays et le président a le devoir de s’y rendre.
    Mais lorsque les conditions de sécurité ne sont pas réunies,il ne peut aller risquer ni sa vie,ni celles de ses collaborateurs sans oublier ce que cela peut causer comme dégâts sur le processus de paix.
    Lorsque les condition seront réunies,il y partira0…

  18. Pour ma part, je pense que tout est une question de temps et de normalisation totale de la situation pour que la visite du président à Kidal soit une réalité. Pour ce faire, ces journaleux mal intentionnés veulent soulever une autre vague de polémique rien que pour nuire au processus de paix.

  19. “L’Armée malienne va progressivement se déployer dans le Mali, et déjà, c’est un bonheur absolu qu’une patrouille mixte Famas et mouvements de l’Azawad et plateforme, se tient”, a dit le président.
    Ces propos du président lors de cette conférence presse augurent des lendemains meilleurs pour notre pays. En plus, cette patrouille mixte va raffermir les liens entre les FAMA et les Mouvements de l’Azawad.

  20. Attendons que les choses se déroulent normalement pour que nous aboutissions à la normalité.
    Après cela,le président entreprendra une visite d’état dans cette région et fera y beaucoup de réalisations comme dans les autres régions où il est passé.
    Allons donc pas à pas…

  21. “Ce n’est que 19 mois après, que le président Ibk fait connaitre ainsi, son opinion sur la question.”
    Monsieur le journaliste, je vous dirai que c’est plutôt vous qui avez attendu 19 mois pour lui demander son opinion sur une éventuelle visite à Kidal. Je pense que si cela avait été fait avant les 19 mois, vous aurez eu vite son avis sur la question. A question, il faut une application stricte de l’accord de paix pour une visite du président à kidal.

  22. Le président IBK sais ce qu’il fait et ce n’est pas en forçant les choses que Kidal nous appartiendra, il faut aller « molo »…

  23. IBK est un homme sage qui veut la paix dans son pays.
    C’est pourquoi il ne fera jamais rien qui puisse entraver cette paix qu’il déploie toute son énergie pour avoir.
    Alors,ne lui dites pas d’aller à Kidal en ce moment de peur revenir zéro dans notre recherche de la paix.

  24. Ce que d’autres ne comprennent pas est qu’il y’a un accord qui se trouve entre le gouvernement malien et ses rebelles et nul ne doit violé cet accord surtout l’Etat malien qui représente la mère de cet accord. Il faut attendre que les processus soit misent en place pour que nous soulevons les épaules à Kidal.

  25. IBK est un homme sage qui veut la paix dans son pays.
    C’est pourquoi il ne fera jamais rien qui puisse entraver cette paix qu’il déploie toute son énergie pour avoir.
    Alors,ne lui dites pas d’aller à Kidal en ce moment de peur revenir zéro dans notre recherche de la paix.

  26. Malgré la signature des accords,Kidal n’est pas encore une ville où un président peut se rendre.
    Le président a bien parlé en disant ne jamais céder à aucune pression pour aller mettre le processus de paix en danger,car toute incidence peut nous faire revenir en arrière.
    Merci IBK pour votre clairvoyance.
    Vive le Mali dans la paix…

  27. A ma connaissance,je ne pense pas qu’il soit stipulé quelque part dans les accords que le président se rende forcement à Kidal avant le retour à la normalité.
    Alors,ne nous faites pas revenir en arrière avec des détails qui pourraient être préjudiciables pour notre pays dans sa quête de paix…
    Vive le Mali dans la paix.

  28. Il ne faut pas brûler des étapes, on ne doit pas forcer les choses pour le moment nous devons empêcher d’autres polémiques. Si c’est vraiment pour ses cause nous pouvons signer que le président est le mieux placé pour faire résumer de cette situation du pays et nous attestons qu’IBK a de l’amour pour son pays.

  29. “L’accord a prévu des étapes rigoureusement respectées, et aucune fanfaronnade politicienne ne me fera débarquer à Kidal et créer un incident.”
    En effet, ce serait suicidaire que le président se rende à Kidal avant le cantonnement et de le désarmement total des troupes du Mouvement de l’Azawad. Donc, il faut respecter le chronogramme établi par l’accord en ce qui concerne une éventuelle visite du président dans la ville de Kidal.

  30. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    :-(LOL)-:
    « Aucune fanfaronnade politicienne ne me fera prendre mon avion pour débarquer à Kidal et créer un incident »
    :-(LOL)-: 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    ILS ONT DIT QU’IL EST NALOMA … MAIS ILS N’ONT JAMAIS DIT QU’IL ÉTAIT FATOH …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    J’ai bien averti les pro-mara que ce vieux sans intégrité et sa bande vont le faire passer pour ce fanfaron politique qui a causé de graves incidents aux conséquences catastrophiques en s’aventurant a Kidal … sans consulter le President … :-(LOL)-:

    Le pire est à venir …attendez seulement l’approche des élections … :-(LOL)-:

    OU BIEN … ROBERT DUCON MUGABE ….???? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Maintenant pour ce qui est de Zon Brin lui meme … je ne sais pas quand est ce qu’il va s’aventurer à Kidal … cependant si cela arrivait avant l’invention du grand boubou par-balles … ou au moins du gilet par-balles pour fesses … il a intérêt à ne pas raconter les mêmes bobards ci dessous qu’il a raconté à BLA… 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    «on m’a toujours menti en me faisant croire que tout va bien à Bla. Mais j’ai tout découvert et j’ai tout compris. Ce qui a été dit, ma beaucoup touché. J’ai vu beaucoup de choses à Bla et ce que j’ai vu et entendu, m’a pas plus. Voir une fois, vaut mieux qu’entendre mille fois. Bla aura l’électricité. Les routes aussi, inch’Allah » :-(LOL)-: 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    SACRÉ ZON BRIN … qu’il connaît son peuple … !!!!!! :-(LOL)-:

    Il sait bien que BLA a plus besoin d’hommes courageux que d’électricité et de routes … sinon ils n’allait pas raconter de telles balivernes malhonnêtes et insultantes … :-(LOL)-: 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Moussa AG,…Au moins on sait que le vieux n’est ni fou … ni amnésique … :-(LOL)-:

    PAUVRE MALI … et le charlatan qui se permet de parler des crimes de ses “amis”… comme possible manifestation de la colère du Bon Dieu … alors qu’on a déjà IBK pour ça …. :-(:-(:-(:-(:-(

    BONNE SEMAINE À TOUS …

    • Il faut toujours des personnes mal honnêtes comme toi pour apporter des pensées contraire à la volonté des maliens.
      🙄 🙄 🙄 🙄
      Ce que veulent les maliens c’est la stabilité du pays et cela ne viendra pas par la force. Le président IBK à bien compris cela…
      😉 😉 😉 😉 😉
      Pourquoi qu’il débarque à Kidal si un malien y perdra sa vie ?
      je ne vois pas un sens à cela de mettre le pied à Kidal si cela n’est pas permis selon l’accord.
      😉 😉 😉

      Soldat Raté = nfp = fuck…

      • :-(LOL)-:
        Frère NIKE,….

        Qui t’a dit que moi je veux que ZON BRIN débarque à Kidal…????? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        Je critique beaucoup le vieux ZON BRIN … mais je l’aime bien hein … pour ne pas vouloir le voir fanfaronner à Kidal avant l’invention du grand boubou par-balles …
        😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        En plus … je n’ai aucune confiance au Bouranke de Bilissi Karim … aucune …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
        Moussa Ag,… Espèce de vaurien … apprends à lire … JUST DO IT …!!!!!! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  31. Moi je partage l’avis du président IBK, il a raison sur ce point, nous devons être patient. Kidal n’est pas perdu, mais des situations sont en train de faire qu’il faut attendre l’application de l’accord de paix et de réconciliation.
    Si nous avons de l’amour pour la patrie, nous ne devons jamais laisser qu’une partie de cette nation soit transformer en abattoir de sang pour des incompris…

  32. Je pense que nous sommes dans un processus de paix et de réconciliation. En effet, ce processus est dans sa phase d’application qui demande l’implication de tous. Donc, une quelconque visite du chef d’Etat n’est pas envisageable pour l’instant. Au fur et à mesure, nous avancerons dans le processus, je pense que les choses viendront d’elles-mêmes.

  33. “ce n’est qu’une question de temps, la gestion d’un pays n’est pas une question de bravade…Je peux, si je veux, je prends l’avion et je vais, et dire à l’armée : à vous de vous débrouiller ! Ils vont le faire, Mais à quel prix ? Et c’est une gloire pour moi ça.”
    Effectivement, le président n’a pas du tout tort en disant que c’est une question de temps car un accord a été signé. Et celui-ci comprend un chronogramme bien défini et les choses iront progressivement et sûrement. De là, nous pourrions envisager une éventuelle visite du chef d’Etat dans cette ville.

  34. À part IBK lui-même qui d’autre fanfaronne dans ce pays ?? 🙄 🙄 🙄 🙄

    Il ne faut pas surtout qu’il vienne nous parler des troupes folkloriques qui l’ont accueilli parce qu’on a pas encore oublié son voyage en France quant il était venu nous parler de la cavalerie et de la haie d’honneur. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 :mrgreen: 😆 😆 😆

  35. Ce sont des étapes à suivre. Malgrè la visite de Moussa Mara cela n’a pas empêché le soulèvement donc c’est un risque qu’il parte surtout qu’ils sont encore hostiles aux accords.
    Nous devons rester souder et sensibiliser de la nécessité d’une cohabitation pacifique entre les fils du Mali.

  36. IBK a tout à fait raison , il faut laisser les accords faire leur effet avant de s’y rendre à Kidal.
    Nous sommes satisfaire de la visite de Ségou. Cela a permis à toute la région de communier avec la première autorité de notre pays et d’être au parfait des réalités de notre population.

  37. Pourquoi êtes vous forcément à agir négativement. Les élections se sont déroulées en 2013 malgré cela il y’a eu des hostiles en 2014 et des accords sont en cours. Est-il prudent d’y aller?
    Je peux comprendre certes que tu l’aimes mais lui en vouloir d’aller à Kidal c’est méchant Sankara. Je me demande ce qu’une telle haine peut t’apporter.

  38. C’est un risque très élevé de rendre à Kidal car il y’a des zones encore hostiles aux accords dont pour éviter d’inciter d’autres problèmes, il est important que le président attende la restauration de la paix avant toute visite

  39. Je demande à la population Malienne de se donner la main pour la bonne gestion du pouvoir de l’Etat, je crois que depuis la signature de l’accord de paix le Mali vit dans une atmosphère pure.

  40. Nous encourageons tous les partis prenants de cette crise. C’est le Mali qui gagne car nous voulons le développement dans l’ensemble du pays. Il est temps que nous nous donnions les mains pour le grand bonheur de tous

  41. Tous les maliens vous soutiennent dans cette lancée. Homme de conviction, Homme de paix. Merci les maliens ne se sont pas trompés. Nous félicitons et encourageons votre engagement inlassable pour la paix.

  42. Il ne faut jamais se venger, ni par les mots, ni pas les actes, il faut se venger en pardonnant.
    Voilà pourquoi depuis son accession au pouvoir IBK a multiplié les actions de paix et comme on le dit il est facile de faire la guerre que de faire la paix.

  43. Il y a des personnes qui sont tapis dans l’ombre et qui attendent de telles occasions pour semer le désordre et des personnes ici osent demander que le président de la république se rende à Kidal.
    Comme le président de la république lui même l’a dit; il s’y rendrait volontiers mais à quel prix???
    Celui du sang des enfants de ce pays?
    Jamais au grand JAMAIS IBK ne doit accepter de tomber dans ce travers.

  44. SI le président de la république a attendu tout ce temps avant de donner son opinion sur cette question c’est parce que nous sommes des spécialistes de la polémiques et des interprétations déplacés. Il est donc normal qu’il attende que les ardeurs des uns et des autres se calment pour se prononcer.

  45. Nous devons encourager les patrouilles mixtes mises en place pour la sécurisation de certaines et cela s’en suivra également avec le gouvernement d’union dans les prochaines semaines.
    Les financements seront mis à la disposition des autorités de Kidal et le retour des déplacés de la crise.

  46. “Pour le président IBK, une telle visite relève tout simplement de l’irresponsabilité qui ne sied pas à la haute autorité : « Mon orgueil et ma vanité, je crois que je n’ai pas le droit d’être là où je suis, où vous m’avez mis là d’avoir ce genre de comportement irresponsable ».”
    En effet, pour quelqu’un qui aime son pays il serait irresponsable d’aller créer le chienlit entre des forces qui vont vers la réconciliation.
    Le président de la république à l’amour de son pays dans le cœur et jamais il n’acceptera que ses fils soient tués par sa faute. Merci IBK pour cette décision sage.

  47. Il est temps que les Maliens se donnent la main, car c’est l’union qui fait force, le président et son gouvernement fait tout ce qui est à pouvoir pour que la paix revienne au Mali et que nos autorités puissent aller à KIDAL pour une paix retrouvée

  48. “Aucune fanfaronnade politicienne ne me fera prendre mon avion pour débarquer à Kidal et créer un incident.”
    Oui le mali a perdu beaucoup de ses fils pendant cette crise et il serait vraiment dommage que nous allongions encore la liste de ces morts. Il faut attendre que la paix soit rétablie pour que le président se rende à Kidal.

  49. Vous les petits chiots de TIEBILE, ce que vous oubliez. L’évènement du 17 Mai dernier est la faute à la mauvaise négociation de TIEBILE sinon cela n’aurait pas arrivé. TIEBILE a échoué dans la négociation.

  50. Le président de la république a raison d’appeler la presse au respect de la déontologie car de plus en plus nos journalistes sont à la dérive. Les journalistes n’appliquent pas ou du moins ne savent pas ce que c’est que l’éthique et la déontologie. C’est vraiment déplorable car chacun se laisse guider par ses sentiments au lieu de relater fidèlement les faits de manière objective.

  51. Si TIEBILE avait bien négocié avec les groupes armés nous ne serions pas là aujourd’hui. TIEBILE ne faisait que se balader dans les avions entre BKO – BURKINA. Même pour qu’il ait l’élection présidentielle, il a fallu l’intervention de la communauté internationale. Allez-y-vous faire voir avec votre bélier malheureux.

  52. Pendant les deux ans de IBK au pouvoir il y a des avancées qui ont été constatées cependant les populations ont toujours des attentes car la crise a beaucoup affecté ce pays et il faut beaucoup de moyens et d’actions pour pouvoir corriger cette situation.

  53. Moi particulièrement je dirai qu’un chef ne peut pas accepter des choses qui vont à l’encontre de son peuple. Ainsi l’accord d’Alger II a été signé dans l’intérêt de tous un chacun afin que notre pays puisse avoir la paix et que nous puissions nous développer à l’instar des autres nations du monde.

  54. IBK est un diplomate, un sage, aucune pression politique ne peut lui induire dans l’erreur. Toutes mes condoléances aux victimes du 17 Mai 2014 et c’est la faute de TIEBILE, parce que Moussa Mara a été innocenté devant tous les maliens suite aux enquêtes. TIEBILE a mal négocié sinon la situation n’était pas tendue jusqu’à ce niveau.

  55. « Celui qui a regretté le cas des messages véhiculés à l’extérieur pour afficher à tort, une volonté prétendue du Mali à exterminer « les touareg » ou les « peaux rouges », semble savoir où mettre le pied désormais même si l’accord, «pas parfait »
    Ces gens qui diffusent ce genre de messages sont les vrais ennemis de ce pays car leurs messages sont de nature à semer le trouble dans ce pays. Les touareg sont des populations de ce pays et tant que nous ne cesserons pas la discrimination contre ces derniers le nord du pays ne pourra jamais connaitre la paix.

  56. Pour que le président de la république se rende à Kidal je pense qu’il faut attendre la fin des opérations de cantonnement et de désarmement afin d’éviter tout dérapage qui risquerait de remettre l’accord de paix en cause et nous ramener des années encore en arrière.
    La décision du président de la république est très éclairée et très sage.

  57. «L’Armée malienne va progressivement se déployer dans le Mali », et « déjà, c’est un bonheur absolu qu’une patrouille mixte Famas et mouvements de l’Azawad et plateforme, se tient » a dit le président de la république.
    En effet, ces patrouilles vont permettre de rapprocher les forces de créer une certaine cohésion entre elles ce qui sera un atout favorable pour le redéploiement des forces armées et des autorités administratives sur toute l’étendue du territoire national.

  58. Celui qui ne respecte pas ses paroles ne sera jamais respecter par quelqu’un d’autre. IBK est le premier responsable de cet accord et il ne peut pas être aussi le premier à le saboter qui risque de ramener le pire.

  59. Monsieur le président ne vous laisser pas distraire par les détracteurs et les malintentionnés. Ils veulent vous voir échouer et pour trouver quelque chose à dire. L’accord de paix est pour le bonheur du Mali et il faut l’a respecté pour le bonheur du Mali. Vive l’accord d’Alger !!!

  60. Laisser les parler, le chi-en aboie mais la caravane passe. Je pense que si la signature de l’accord n’a pas été un problème pourquoi sera un problème son application ? Il faut respecter ses engagement seulement et dans peu de temps cette histoire une ancienne histoire du Mali. Vive la paix au Mali !!!

  61. Il faut toujours rester derrière tes engagements soient tes paroles. Comme on le dit on tient un homme par ses paroles. Il n’y a pas une chose pire que d’être son propre ennemi. IBK ne sera jamais la cause d’un massacre des innocents.

  62. Il n’y a pas plus traître que celui qui ne respecte pas ses propres engagements et c’est le dernier degré de l’ignorance. IBK est un sage et il ne peut pas agir comme les gens qui ne sont pas partis à l’école.

  63. Je soutient la décision d’IBK car elle sage et véridique, le respect scrupuleux de l’accord de paix est primordiale. Ce n’est parce qu’IBK est en train d’attendre le moment opportun pour ce rendre à Kidal que les détracteurs diront que Kidal n’est pour le Mali, non loin de là. Kidal est toujours et restera éternellement pour la Mali.

  64. IBK est un rassembleur et non un diviseur. Bon il ne peut pas aller au-delà, des engagements que lui-même est le premier garant. Toutes mes condoléances aux familles victimes du 17 Mai dernier, cela est passé et il ne faut plus vous servir de cela pour aboyer encore.

  65. IBK est un rassembleur et non un diviseur. Bon il ne peut pas aller au-delà, des engagements que lui-même est le premier garant. Toutes mes condoléances aux familles victimes du 17 Mai dernier, cela est passé et il ne faut plus vous servir de cela pour aboyer encore.

  66. Lors de sa campagne électorale à la présidentielle IBK a été le seul candidat à oser faire sa campagne à Kidal, alors que les détracteurs cherchent d’autres arguments sinon leurs arguments ne tiennent pas. En ce moment l’accord de paix et de réconciliation est un trésor à préserver. IBK est conscient de cela raison pour laquelle, il prime sur les conditions de la pré-mise en œuvre de l’accord

  67. Les détracteurs mettent tout en œuvre pour tromper le conscience des honnêtes citoyens. L’accord de paix est en face de mise en œuvre, IBK a raison d’attendre que l’accord de paix soit entièrement mise en en œuvre avant de ce rendre à Kidal sinon la visite hardeuse Moussa Mara a été une leçon pour la population malienne.

  68. Les détracteurs peuvent dire ce dont ils pensent mais toute la population malienne soutient le président IBK dans sa manière de gérer la crise au septentrion malien. Moussa Mara qui se promette pour un héro en est revue comme un lâche. Il a causse de lui plusieurs de nos soldats ont perdue la vie, cela les maliens ne l’oublieront jamais.

  69. Je respect et soutient cette affirmation d’IBK car elle dérive réellement de la vérité. Pour la bonne mise en œuvre de l’accord de paix il y a des étapes à respecter. Le président attendra le moment opportun pour débarquer à Kidal, les détracteurs peuvent dire ce qu’ils veulent. 💡 💡 💡

  70. « On a dit qu’IBK ne part pas à Kidal, moi j’aime mon pays, je souhaite que mon pays soit dans une situation de paix durable, réelle, a-t-il déclaré, avant d’ajouter. L’accord a prévu des étapes rigoureusement respectées, et aucune fanfaronnade politicienne ne me fera débarquer à Kidal et créer un incident. » Dixit IBK, et ce qui est tout à fait vrai et salutaire le respect de l’accord est primordiale.

  71. La signature d’un accord est bien important mais le respect des engagements, le suivi de la procédure en générale c’est-à-dire l’entretien de l’accord est très important et même vital, cela résume à une suite favorable et l’aboutissement de l’accord.

  72. Je pense que le gouvernement malien doit évité tout incident qui pourra compromet l’accord de paix et de réconciliation. IBK et son gouvernement son en train de tout mettre en œuvre pour le respect scrupuleux de l’accord de paix et de réconciliation.

  73. Pour le respect de l'accord de l'accord et de réconciliation, pour ne pas violé les étapes le président IBK a jugé nécessaire d'attendre le bon moment pour aller à Kidal. Je pense qu'il a raison notre pays est eb pleine mise en oeuvre d'un accord crédible et salutaire alors pourquoi ne pas prendre son mal en patience.

  74. La visite de Moussa Mara a été une véritable échec, Moussa Mara a voulu mettre la charrue avant les bœufs et cela à mal tourner, il y a eu des affrontements qui a occasionné des pertes de vie. Le président conscient des faits et de la situation actuelle a préféré attendre le moment opportun.

  75. La politique, l’art de griller tes collaborateurs et au finish SE GRILLER personellement.KABAKO.

  76. Les Maliens vous allez ouvrir les yeux tôt ou tard, voila un étrange a la de votre pays qui n’est pas en mesure ni près et capable de faire quelque chose.Ou sont passés les vrais Maliens pour allez libérer Kidal?, quel propos lâche, indigne et malhonnête (je ne prend pas mon avion pour aller débarquer kidal ) comme tu na pas été élu a kidal, comme si kidal n’est pas le Mali, comme si tu n’est pas le président du Mali par défaut. Tu na peur d’autre que la mort et tu veux pousser les autres a aller comme s’ils ont immortels. Mais tu à raison, c’est toi mais nous même. A cet age tu na même honte de se charger sur Moussa Mara dans cette situation. Que dieu donne la force a tièbilé sur toi, par ce que tu nous tous dessus et je sais il va t’étouffer.morgnon 😳

  77. :mrgreen: 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 :mrgreen: 😆 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆 😆 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    C’est encore TIÉBILÉ qui veut que parte à KIDAL hein ?

    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆  😆 😆 😆 😆 :mrgreen: 😆 😆  

    • Pourquoi veut-il que LADJI aille là-bas ? Lui-même n’est pas Malien ? 😀 💡 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆

Comments are closed.