La coalition pour le Mali ambitionne de faire sortir le Mali de ses difficultés actuelles

0

La Coalition pour le Mali (C.P.M) a organisé une conférence de presse le jeudi 09 juillet au Centre international de conférence de Bamako. C’était sous l’égide de Pr. Tiémoko Sangaré, président de l’Adéma-PASJ.

Cette coalition est composée d’organisations et associations  de la société civile et de partis politiques de la majorité présidentielle. Il s’agissait au cours de cette conférence de presse, de faire connaître cette plateforme dénommée la Coalition pour le Mali (C.P.M) et de décliner les éléments et les actions qu’elle ambitionne de mener pour le Mali.

Selon le Pr. Tiémoko Sangaré, la création de cette coalition est née de la volonté des partis politiques de la majorité présidentielle, des associations et organisations de la société civile de préserver la République et ses institutions. «Notre objectif ultime est de faire sortir le Mali des difficultés où il se trouve et de lui permettre de prendre son envol», a-t-il précisé.

Et pour arriver à cet objectif, explique-t-il, tous les moyens et toutes les voies qui sont à la disposition des citoyens et des forces politiques et sociales par la législation seront mis à profit. Il a aussi affirmé que, désormais, la situation sera telle que toute décision d’action, impliquant quelque jugement que ce soit, dans le processus, sera prise au niveau de la coalition pour le Mali.

Le président de l’Adéma-PASJ a aussi réaffirmé la disponibilité de la Coalition pour le Mali (C.P.M) à dialoguer avec  le M5-RFP. «Nous sommes convaincus de part et d’autre que nous sommes tous des Maliens et que nous avons l’essentiel en commun, le Mali. Ainsi, il ne devrait rien y avoir qu’on ne puisse régler entre nous par le dialogue», a-t-il précisé. Avant d’ajouter que la Coalition pour le Mali (C.P.M) sera un outil de combat pour préserver la République et ses institutions.

L’ancien ministre de la Défense a terminé son intervention en saluant l’ensemble des militants et militantes des partis politiques et des organisations et associations de la société civile qui étaient présents ; il a ensuite invité les membres du M5-RFP à opter pour le dialogue afin de sortir le pays de la crise multidimensionnelle dans laquelle il se trouve.

Il faut rappeler que la Coalition pour le Mali (C.P.M) est une plateforme qui rassemble les partis politiques signataires de l’Accord de gouvernance et les associations et organisations de la société civile de la mouvance présidentielle.

 Fadiala N. Dembélé 

Stagiaire

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here