L’ancien premier ministre, Moussa Mara : « Président IBK portera seul la responsabilité de ce qui arrivera de fâcheux les prochains… »

16

Les réactions se sont multipliées  après l’échec  des négociations entre IBK et le M5-RFP.  De nombreuses personnalités de la classe politique malienne non membre de la majorité présidentielle expriment leur déceptions  suite à  l’absence de compromis trouvé entre le Chef de l’Etat et les contestataires du M5-RFP qui appellent à sa démission.

-Maliweb.net- Le parti YELEMA dirigé par l’ancien Premier ministre, Moussa Mara  ne cache pas sa  déception suite à cette conclusion assortie de la rencontre entre le Président de la République et les responsables du Mouvement M5 RFP.

« Cette rencontre, sollicitée par le chef de l’Etat, n’a permis aucune avancée vers la sortie de crise. Au contraire ! En ne formulant aucune proposition concrète dans le sens de la réponse aux souhaits du Mouvement M5 RFP ou encore aux suggestions faites par la mission de la CEDEAO le 19 juin dernier, Le Président IBK a envoyé un très mauvais message à ses interlocuteurs », a déploré le Parti YELEMA, qui poursuit en invitant   « le Chef de l’Etat à se ressaisir et à mesurer la profondeur de la crise qui fait écho à la très grande exaspération de nos compatriotes ».

Profondément déçu par l’échec des négociations entre les deux parties pour une sortie de crise,  Moussa Mara et les siens  haussent le ton en pointant la responsabilité du Président IBK : «  Il portera seul la responsabilité de ce qui arrivera de fâcheux les prochains jours si des décisions courageuses et vigoureuses n’étaient pas prises dans le sens d’une réponse concrète et pertinente aux aspirations contenues dans les doléances du M5 RFP ainsi que le communiqué de la mission de la CEDEAO. »

Cheick Sidi Dairra , ‘’l’installation d’une instabilité politique chronique ‘’

Cheick Sidi Diarra, président Triumvirat

Pour l’ancien ambassadeur du Mali à l’ONU, Cheick Sidy Diarra, les répercussions de cet échec pourraient être l’installation d’une instabilité politique chronique qui, selon lui, n’aura pas eu son pareil dans la jeune histoire de la démocratie  malienne.   Ce dernier  prétend que les  démarches engagées par la CEDEAO, soutenues par l’Union africaine, l’Union Européenne, les Nations-Unies et même par la France, auront été vaines. «  Aucune de leurs propositions n’aura été acceptée. Les deux parties se sont tournée le dos sans aucune concession. Ce qui nous renvoie à la case de départ », a analyse Cheick Sidy Diarra, qui se demande de savoir  pour qui une telle situation est elle avantageuse.

A l’en croire, l’échec des échanges  entre les deux parties consolide les rangs du M5-RFP, qui, selon lui,  commençaient à se lézarder du fait du refus d’une partie du mouvement de s’engager dans les discussions avec le pouvoir.  « Le M5-RFP pourrait unanimement revenir à sa position de départ demandant le départ pur et simple du régime. Si tel est le cas, il ne se trouvera plus personne, ni à l’interne ni à l’extérieur pour soutenir une quelconque négociation », a-t-il soutenu.  Ajoutant que chaque  camp va désormais se retrancher sur ses positions et essayer de rassembler le maximum de soutiens au sein de l’opinion. « Les positions se sont cristallisées, la confiance ne règne plus.  Les rapports de force semblent être l’alternative. C’est de là que s’installera l’instabilité. Le M5-RFP misera désormais sur sa capacité de mobilisation. Le pouvoir, lui, va utiliser son épouvantail de dissuasion. Qui peut prédire l’aboutissement d’un tel scénario? Je n’ose même pas y penser. Que Dieu nous en préserve  », analyse cet ancien pensionnaire de l’ONU.

 Dramane Dembélé, l’ancien candidat à la présidentielle,  ‘’ … Rien ne se construit dans l’arrogance et dans le mépris’’

Ce  dernier  demande au  Président de la République de  sortir de cette rémanence de crise.  « Monsieur le Président encore si vous voulez faire l’histoire fait ce pas avec le peuple. Le pourrissement comme méthode de gestion a toujours un effet boomerang à terme », conseille-t-il.

DRAMANE DEMBÉLÉ
DRAMANE DEMBÉLÉ

Pour Dramane Dembélé, la paix des esprits et des cœurs d’un peuple désespéré ne se construisent pas dans l’arrogance et dans le mépris.  Ainsi, il  exhorte les  acteurs politiques et de la société civile qu’ils sont à être dans la mesure républicaine ou dans la démesure politicienne. «il urge de mettre en valeur une nouvelle pratique politique avec un nouveau pacte de gouvernance axé sur les aspirations populaires », a-t-ii suggéré.

Souleymane Koné, ancien ambassadeur, ‘’ priver le pays de perspective, de sortie de crise’’

Souleymane Koné
Souleymane Koné

Ce cadre du  comité stratégique du  Mouvement du 5 juin-Rassemblements des forces patriotique  pense que  c’est par courtoisie et par respect pour l’imam Dicko et la communauté internationale que le M5-RFP est allé à la rencontre du Chef de l’Etat.   A l’en croire, la communauté internationale ne semble pas comprendre la nature de la lutte du M5-RFP qui proteste contre des institutions vides de sens, illégitimes dont les dirigeants ont été mal élus.  Ce diplomate de poursuivre qu’ils ont  trouvé un occupant que ne comprend pas la vie politique de son pays.  « Il nous a renvoyé  à une majorité que nous avons déjà rencontrée, et que lui-même a marginalisée depuis sept ans.   Le fait d’envoyer ses vrais interlocuteurs à sa majorité qu’il ne consulte même pas veut que dire qu’il donne une fin de non recevoir au mémorandum du M5-RFPCe geste méprisant, qui prouve que le Président  IBK n’a aucun souci pour son pays. IBK ne comprend pas  la nature de la crise, la vie politique dans on pays, il prive le pays de perspective, de sortie de crise et n’a que Dieu que son petit cercle », s’indigne Souleymane Koné.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. LA LOI METTANT INACCESSIBLES LES FONCTIONS AU NIVEAU NATIONAL A TOUS LE BINATIONAUX ET RESIDENTS HORS DU MALI.

    … IL DOIT Y AVOIR UN MOUVEMENT CITOYEN POUR PROPOSER UNE LOI INTERDISANT L ACCESSION A DES FONCTIONS SUPREME DE L ETAT AUX BINATIONAUX ET AUX PERSONNES DETENANT DES PERMIS DE SEJOUR A L ETRANGER, ILS PEUVENT ETRE DES CONSEILLERS TECHNIQUES NI PLUS…

    KAAFRI KO: NOS PAYS SONT DEMANTELES PAR DES BATTARDS QUI SE FOUTENT DE CE PAYS, DES BATTARDS NEGRO-MUSULMANS ET DES BATTARDS NEGRO-EUROPEENS FORMANT UNE MINORITE NUISIBLE

  2. Moussa Joseph connait tres bien Boua le ventru IBK et il lui conseille de ne pas aller droit a la tombe, a lui de choisir ou il ecoute Moussa Joseph tout ira mieux pour lui ou pas alors c’est sa fin a lui Boua le ventru IBK le Franco-Malien.

  3. https://m.youtube.com/watch?v=HckM177lPwA

    LE-CO-CO 6 Juil 2020 at 17:05
    👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀
    ….ET SI KARIM ETAIT INVITE …TU DIRAIS ….AUSSI ….
    QU IL FAIT USAGE DU “” TRESOR NATIONAL DU “” PEOPLE “” DU MALI …?
    …NATURELLEMENT …OU EN TE FORCANT ?

    ALORS …INVITE …OU PAS ? 👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀👀

    TU SAIS …POUR MOI …😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    CETTE VIDEO N EST, POUR LE MOINS , PAS TRES PARLANTE …
    MAIS MOI …JE NE SUIS PAS MALIEN …😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    ET CELA N EN FAIT PAS POUR AUTANT UN DE MES COPAINS ! 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

  4. Il faut plutôt chercher à savoir pourquoi réellement, nous en sommes venus à ce point. Comme dirait l’autre, il est plus facile d’acquérir la confiance que de la reconquérir. Le mal est déjà fait. Les maliens souffrent énormément et dans tous les domaines. Il faut que cela change. Un pays peut bien se développer si les gouvernants en ont la volonté et la compétence. Des exemples comme le Rwanda nous le prouvent. Et pourtant, ce pays n’a pas plus de potentialités que le nôtre.
    A mon avis, Moussa Mara a raison de demander à IBK de se ressaisir pendant qu’il est encore temps. Un peuple en colère est incontrôlable. Plusieurs exemples dans plusieurs pays l’illustrent bien. Une confrontation entre les partisans de IBK et le M5 ne pourra jamais être une bonne chose. Ceux qui ont vécu dans des pays en guerre le savent bien. Il faut à un moment donné accepter de partir pour sauver au moins l’essentiel. Un homme averti en vaut deux comme on le dit souvent.

  5. MOUSSA MARA, démissionnes d’abord de votre poste député.
    Si vous brulez le pays, vous serez brûlé à votre tour. Vous jouez avec le.feu et ca suffit.

  6. MOUSSA MARA est tout simplement versatile et non responsable . IL doit savoir comprendre que si le M5 gagne la bataille , il sera leur ennemi n°1 . Les Maliens ont du respect pour MARA parce que IBK est au pouvoir et il ne le sait pas . A chaque fois il fait une sortie hasardeuse comme il l’a fait lors de sa visite à KIDAL . KIDAL a échappé à la gouvernance de BAMAKO par des faits têtus de la part de MARA et il persiste dans les mêmes erreurs . Il doit se considérer comme un homme d’État car il fut 1er Ministre du MALI .Un homme d’État ne doit pas parler n’importe comment et à tout moment s’il a de la valeur .

  7. Le Mali n’appartient pas au M5 , ces apatrides qui ne savent que mettre le pays a feux et en sang. Mais ils trouveront des patriotes déterminés devant eux .
    Donc que IBK accepte leur farfelu de propositions.

  8. Tienkafo a ecrit” C’est vrai qu’IBK ne vaut rien” et ca resume tout, Boua doit etre deluge de Koulouba et tout de suite pour l’avenir du Mali, son integrite territoriale et son unite.

    • ,…7 premier ministres n y ont rien pu, parce que ce peuple n est pas de qualite, islamise et dormante ou hypocrite!…

      L ISLAM N EST PAS UN SOCLE SUR LEQUEL IL FAUT CONSTRUIRE LE MALI, OU AUTRE PAYS EN AFRIQUE!

      LE MONOTHEISME ABRACADABRADESQUE ARAB EOU ABRA, C EST LA MEME CHOSE CEST LE CULTUROCIDE ET LE GENOCIDE!

  9. Et si le Président IBK formait un Gouvernement avec tous les Candidats ( ceux qui le souhaitent ) de la dernière élection présidentielle de 2018… ?
    Après tout, certains d’entre eux étaient dans le dernier Gouvernement dissout et dans les précédents… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

    • Trop simple et trop simpliste, terre-a-terre, ton post demontre que tu ne te soucies pas de l’avenir du Mali

      • Le malheur dans ce pays est qu’on ne fait que compliquer ,alors que tout est simple entre Maliens.Aujourd’hui à tous les niveaux il est plus facile de faire compliquer que simple.Comment on peut imposer à un homme encore libre ,d’accepter sans condition ,sans moyen de discuter des doléances d’une catégorie de gens contestataires.On veut encore utiliser les Maliens pour la cause des politiciens véreux ,qui ont tous participer de près ou de loin à cette catastrophe que vit le pays.Cela s’explique par le fait que le responsable MORALE,en la personne de l’imam seul personnalité valable,qui se bat pour le MALI ET LE RESTE POUR UNE PLACE.

  10. Les politiciens de la dernière heure ,se positionnent au cas où,Moussa Mara était pour le dialogue ,la négociation ,aujourd’hui se range du côté du M5. Qu’est ce qu’on entend par dialogue:c’est de se mettre autour d’une table échanger ,proposer ,se mettre d’accord sur l’essentiel pour sauver une situation donnée. IBK DOIT ACCEPTER CERTAINES CONDITIONS ET NE PAS ACCEPTER D’AUTRES.Le M5 DOIT PROPOSER ,ETRE FLEXIBLES SUR CERTAINS POINTS POUR UN EQUILIBRE DE PART ET D’AUTRE.On ne peut pas se mettre d’accord sur quelque chose qui n’est pas négociable,tout ou rien ,dans ce cas il fallait tout simplement maintenir le mot d’ordre initial(la démission du président).Le Mali a toujours été un brave peuple ,notre force était qu’on pouvait se mettre d’accord sur tout quelque soit la situation.C’est ce savoir faire qu’on a exporté au dèla de nos frontières,le Mali était connu pour cela.Les conflits d’intérêts ,font que les Maliens ne s’écoutent plus ,sont devenus trop exigeants,trop intransigeants.DIALOGUER C’EST proposé, c’est négocié ,c’est laisser certaines choses ,c’est accepté certaines concessions .Dans cette nouvelle posture du Malien ,se mettre d’accord pour la paix est impossible,dans toutes .les revendications ces derniers temps ,c’est tout ou rien.POUR SAUVER LE mali IL EST ENCORE TEMPS DE SE METTRE SOUS L’ARBRE. Le pays est déjà occupé sauvons ce qui reste des meubles .

  11. Ce qui nous a conduit dans cette situation est cet esprit de vol, de népotisme, de cleptomanie. Dramane DEMBELE est pire dans domaine comparé à la plupart des politiciens sur la scène malienne. C’est vrai qu’IBK ne vaut rien mais que les gens puants cessent de donner des leçons de bons comportements. Parce qu’ils ne sont pas crédibles en tant politiciens, toutes ces pourritures sont obligées de se ranger dernière l’Iman Mahamoud Dicko. Ne vous trompez pas ces extrémistes religieux ,avides de pouvoir, ne vont pas conquérir le pouvoir pour vous le donner.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here