Le dernier PM D’IBK, Boubou Cisse, à l’URD : La mémoire de Soumaila Cissé sera-t-elle souillée par ses héritiers politiques ?

4

Jamais, depuis le décès brutal de Soumaila Cissé, l’Union pour la République et la Démocratie, URD, n’a été autant vilipendé, insulté, voire injurié par l’opinion qu’après l’adhésion en grandes pompes du dernier Premier ministre d’IBK, Boubou Cissé. Cette adhésion à l’allure incestueuse, voire éhontée, fait de l’URD de l’ancien chef de file de l’Opposition, un parti sans repère, sans principes, ni idéal après Soumaila Cissé. Les cadres et militants de l’URD en général et les partisans de l’ancien Premier ministre s’attirent indéniablement la foudre d’une frange importante des Maliens, surtout que leur seule motivation est le fait pour Boubou d’avoir beaucoup de milliards à dépenser pour la campagne du parti. Les critiques des détracteurs de Boubou Cissé, qui fusent de toute part, semblent être légitimes au regard du rôle éminemment important que Boubou Cissé a joué au sein de l’ancien régime IBK dont il était le tout dernier PM et ministre des Finances. Les cadres de l’URD vont-ils enfin troquer leurs longues années de lutte politique contre les milliards de Boubou Cissé pour trahir la mémoire de Soumaila Cissé ? En dépit de cette haine viscérale et probablement tous les écueils judiciaires contre celui qui est considéré comme le plus mauvais PM de l’histoire du Mali, Boubou Cissé va-t-il prétendre à l’investiture de l’URD pour être son porte-étendard à la Présidentielle ? L’URD va-t-elle souiller la mémoire de Soumaila Cissé, une victime de la gestion chaotique du régime IBK /BC ?

Ne dit-on pas que quand la dignité et l’honneur rentrent par la porte, l’homme politique malien sort par la fenêtre, tant il est prêt à piétiner ces vertus pour ses intérêts égocentriques et personnels.  Resté longtemps le parti de l’espoir et de la dignité grâce au leadership incontesté de Soumaila Cissé, l’URD est devenue aujourd’hui la risée du monde depuis qu’il a accepté de dérouler le tapis rouge devant celui qui est considéré comme l’un de ses bourreaux, à savoir Boubou Cissé. Soumaila Cissé va se retourner dans sa tombe quand il apprendra une telle nouvelle. Celui par qui la mauvaise gestion du pays, la corruption, la concussion, le népotisme et surtout l’insécurité s’est propagée au point d’exposer Soumaila Cissé au rapt lors de la campagne pour les législatives de 2020 est désormais membre de l’URD ! Pendant plus de six mois, le chef de file de l’Opposition et de surcroit deuxième personnalité politique du pays était retenu par les Djihadistes. Après sa libération, il n’a pas survécu au traumatisme et autres sévices subis pendant sa détention. C’est le parti de ce dernier qui s’affiche avec Boubou qui est supposé être son bourreau. Où est l’honneur, où est la dignité, où est le respect de la mémoire de Soumaila Cissé ?

Le hic est que les partisans de Boubou Cissé au sein de l’URD ne peuvent rien dire du pourquoi du choix de Boubou Cissé. Ils n’ont que dans leurs bouches sa richesse et sa prédisposition à financer les différentes campagnes du parti. Donc la seule « qualité » de Boubou Cissé, c’est la fortune qu’il a amassée étant au pouvoir. Ils disent que Boubou Cissé est multi-milliardaire et qu’il pourra financer les campagnes de l’URD, qu’elle soit pour la Présidentielle ou pour les législatives et les communales. Cet argument est à la fois fallacieux et déshonorant pour l’URD de Soumaila Cissé qui n’avait jamais auparavant accepté de compromission. Soumaila Cissé au nom de l’idéal de combat et de sa ferme conviction que le régime IBK a été une catastrophe n’a jamais voulu que son parti rentre dans un quelconque gouvernement sous IBK ; sinon il serait lui-même, sans nul doute, devenu Premier ministre.

Soumaila Cissé n’a jamais voulu collaboré avec le régime IBK car les caractéristiques principales, qui sont la corruption à ciel ouvert, la gabegie, le népotisme, l’affairisme et le laisser-aller, de ce régime étaient aux antipodes de sa vision et de celle du parti et Boubou Cissé faisait partie des maîtres d’ouvrages de cette gestion mafieuse qui a conduit le pays dans cet abyssal trou. La question que tous les observateurs de la scène politique malienne se posent est celle de savoir pourquoi Boubou Cissé n’a pas débarqué au RPM ou à l’ADEMA avec lesquels il partage le chaotique bilan des huit dernières années de gestion sous IBK ? La réponse est tout simplement parce qu’il avait du mépris et n’a rien fait pour se rapprocher de ces deux partis. Alors l’URD, après le décès de Soumaila Cissé, est à la recherche d’un leader et Boubou Cissé sans épouser les idéaux de ce parti, ne comptant que sur son argent, veut faire feu de tout bois, en utilisant les mêmes méthodes mafieuses pour être le porte-drapeau de l’URD.

En somme, si l’URD prenait le risque, en dépit de son bilan catastrophique, de désigner Boubou Cissé comme son candidat à la présidentielle, le parti aura non seulement souillé la mémoire de Feu Soumaila Cissé, mais aussi et surtout, il aura trahi le peuple. Le M5-RFP a consenti d’énormes sacrifices y compris en vies humaines contre le régime du tandem IBK/Boubou pour que le Mali puisse sortir de l’ornière et l’URD étant membre fondateur de ce mouvement, il est inconcevable, immoral et antivaleur de prendre Boubou Cissé comme candidat.

Youssouf Sissoko

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Boubou ne peut pas incarner Soumaila Il est le fils spirituel et l’allie de IBK il en sera toujours ainsi.Si l’URD choisi Boubou c’est la defaite assure.

    Apres Karim Keita Boubou doit répondre a la justice malienne pour les nombreuse casserole et scandalles financiers et surtout pour les martyrs de juillet 2020

  2. A mon avis c’est vous qui voulez que l’âme de soumaila Cissé se tourne dans sa tombe , vous l’avez critiqué, dénigré ,jusqu’à présent vous continuez même avec les personne qui adhère dans son parti.
    Ou est le problème que Dr Boubou Cissé adhère l’URD?

  3. Pourquoi “la mémoire de Soumaila Cissé sera-t-elle souillée par ses héritiers politiques”? Boubou n’était peut-être pas du même bord politique que Soumaila Cissé certes ni d’aucun autre parti politique malien a ce que je sache, s’il est un malien jouissant de tous ses droits civiques et qu’il y a possibilité qu’il intègre un parti politique même si c’est de l’opposition, où est le problème?🤷‍♂️
    Pourquoi nous maliens aimons créer des faux problèmes là où on en a pas besoin?

    • Les textes du parti permettent même à IBK, Karim ou Diawara de deposer leur bagages à l URD. Il faut que cela soit claire. L URD n est pas une marchandiese en vente aux enchères. C est un ensemble de femmes et d hommes qui partagent certains ideaux: transformer le Mali en un merveilleux pays, un pays de justice, de paix, de prospérité, … Logiquement et moralement Boubou n a pas sa place à l URD.
      Par ailleurs c est par le sang des martyrs que nous avons chassé Boubou et IBK du pouvoir. Et il ne sera pas question de battre campagne pour ramener ce même Boubou au pouvoir.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here