Le MRD : Une force avec laquelle il faut compter dans la nouvelle configuration politique

2

Dans la nouvelle configuration politique de lAssemblée Nationale du Mali, le MRD (Mouvement pour le Renouveau Démocratique) dirigé par lhonorable Aichata A Cissé, député élue dans la circonscription électorale de Bourem est l’un des Groupes parlementaires qui s’inscrit en droite ligne aux cotés de la majorité présidentielle. Sa composition, pas n’importe laquelle (ASMA, PARENA, UMRDA, PS-YELECOURA, CDS, PEDS) fait de lui une force qui pourrait influer dans la nouvelle législature et avec qui il faut compter.

Parmi les cinq (5) Groupes parlementaires qui se réclament de la majorité présidentielle figure en bonne place le MRD de l’honorable Aichata Cissé avec dix (10) députés. Pour la première fois, une femme dirige un groupe parlementaire au Mali.

Dans sa note introductive Madame la présidente a remercié Dieu tout puissant qui leur a gratifiés de ce jour et qui a permis à notre cher pays de rester encore debout, malgré les attaques terroristes tous azimuts.

Au nom de son groupe, elle a prié Dieu pour que leur frère et collègue Soumaila Cissé retrouve sa liberté. Elle a exhorté toutes les bonnes volontés à redoubler d’efforts pour qu’il leur revienne en bonne santé.

Chato n’a pas manqué de féliciter l’honorable président Timbiné pour son élection historique à la tête de l’hémicycle et l’a assuré de leur accompagnement sans faille. Ses félicitations sont allées à l’endroit de ses collègues députés, fraîchement élus pour la nouvelle législature.

A Aichata Cissé d’exprimer un vœu : que leur majorité soit plus forte, stable, cohérente avec une opposition qu’elle espère républicaine pour mener des débats francs, constructifs et démocratiques au sein de la nouvelle Assemblée.

Le record des femmes élues pour cette législature, jamais égalée au Mali, ne lui a pas échappé ; c’est pourquoi elle a adressé ses vifs remerciements au Président de la République et à son Gouvernement, mais aussi à Madame Sangaré Oumou Bah, initiatrice de la loi 052 et à tous les députés de la législature 2013-2018 pour leur vote massif.

Dans sa déclaration politique de son Groupe parlementaire, la président Chato a égrené un certain nombre de raisons qui ont valu la création et l’engagement de leur groupe. Entre autres, elle a cité :

-L’attachement au respect des principes démocratiques et républicains, à la sauvegarde de la paix, de la cohésion nationale, aux valeurs de liberté, de justice et de solidarité ;

-La conviction que la réconciliation et le rassemblement des Maliens, le rétablissement de la sécurité et la relance de l’économie, la solidarité et la lutte contre la pandémie du COVID-19 ne peuvent être réalisés que dans l’unité ;

-La nécessité pour les partis politiques, soutenant le Président de la République de se retrouver et d’unir leurs efforts ;

-Leur engagement à soutenir le président de la République et le Gouvernement dans leur politique de développement et de sécurisation totale du territoire national.

A cet effet, leur groupe s’est engagé à :

-Veiller au respect strict de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité de notre pays ;

-Initier et voter les lois dans l’intérêt supérieur du peuple malien ;

-Lutter contre la fraude, la corruption et la délinquance financière sous toutes ses formes ;

-Inscrire sa démarche dans le rassemblement et le renouveau démocratique ;

-Affirmer son attachement aux principes républicains et démocratiques ;

-Soutenir la mise en œuvre des actions du Gouvernement.

Il est à rappeler, que l’honorable Aichata Cissé présidente du Groupe parlementaire MRD, vient d’être désignée par ses collègues députés maliens pour le parlement africains, instance dans laquelle elle occupe le poste de deuxième vice-présidente et dont le mandat est encore en cours.

Mahamane Maiga

DECLARATION POLITIQUE DU GROUPE PARLEMENTAIRE

(Mouvement Pour Le Renouveau Démocratique) MRD

 

Considérant la nécessité pour les partis politiques soutenant le Président de la République de se retrouver et d’unir leurs efforts ;

Considérant l’engagement de nos partis politiques signataires de l’accord politique de gouvernance pour l’application des recommandations du dialogue nationale (DNI) ;

-Considérant le rôle essentiel des partis politiques dans la préservation de la démocratie et le renforcement de l’Etat de droit ;

-Convaincus que la réconciliation et le rassemblement des Maliens, le rétablissement de la sécurité et la relance de l’économie, la solidarité à l’égard des plus faibles de la société et la lutte contre la pandémie du COVID-19 ne peuvent être réalisés que dans l’unité ;

-Attachés au respect des principes démocratiques et républicains, à la sauvegarde de la paix, de la cohésion nationale, aux valeurs de liberté, de justice et de solidarité ;

-Engagés résolument dans un mouvement pour le renouveau démocratique, à soutenir le président de la République et le gouvernement ;

Nous députés signataires :

-Décidons de la création d’un groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale qui réunit l’ensemble des députés signataires, dénommé « Mouvement pour le renouveau Démocratique » MRD.

-Nous nous engageons à :

-Veiller au respect strict de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité de notre pays ;

-Initier et à voter les lois dans l’intérêt supérieur du peuple Malien ;

-Soutenir l’action du Président de la République ;

-Lutter contre la fraude, la corruption et la délinquance financière sous toutes ses formes ;

-Soutenir la mise en œuvre des actions du gouvernement ;

-Exprimer notre solidarité avec les populations victimes de la crise socio-sécuritaire et sanitaire ;

-Inscrire notre démarche dans le rassemblement et le renouveau démocratique ;

-Affirmer notre attachement aux principes républicains et démocratiques.

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Je pense qu’il s’agit bien de la députée de Bourem ,non. Que peut-elle apporter de nouveau après 2 mandats ?. Qu’est ce qu’elle a apporté durant ses précédents mandats ?, RIEN.
    Je reconnais ,quand même, qu’elle sait se saper. Pour le reste, elle ne convînt pas.

  2. -Veiller au respect strict de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité de notre pays . On se moque du citoyen malien. Ces dépités n’ont rien a apporte.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here