Législative partielle à Ansongo : L’URD veut amoindrir les conséquences d’une «mascarade»

0

Dans un communiqué qui nous est parvenu, le Bureau politique national de l’Union pour la République et la démocratie, (URD) dit avoir  pris acte du résultat définitif  de la législative partielle d’Ansongo  proclamé par la Cour constitutionnelle.  «Notre candidat Abdoul Baki Ibrahim Diallo s’est classé 1er, suivi de celui du RPM. Un second tour départagera  ces deux candidats le 31 janvier 2016», précise le communiqué. Toutefois, ajoute le document « L’URD s’inquiète de la réponse donnée par la Cour constitutionnelle au simulacre d’élection à Tessit, et requiert de la part de ses militantes et militants plus de vigilance et d’engagement pour amoindrir les conséquences d’une mascarade électorale dont le mode opératoire vient malheureusement d’être entériné.

L’URD rappelle avec insistance que la situation fragile de notre pays, surtout dans sa partie septentrionale, oblige l’Administration à faire preuve de professionnalisme et de neutralité dans l’organisation du second tour, pour éviter tout dérapage pouvant découler de ses agissements empreints de partialité ». Partant, le parti a déploré   la non-tenue des élections dans la Commune de Talataye et invite le Gouvernement à créer les conditions pour que toutes les populations de la circonscription électorale d’Ansongo puissent accomplir leur devoir civique de vote.

O.K

PARTAGER