Les Cabrioles de Soumeylou Boubèye Maïga.

0

Le mardi dernier, Me Konaré a dit que Soumeylou Boubèye Maïga n’a pas le droit de traîner des honnêtes citoyens, comme votre serviteur, devant les tribunaux. Il n’a pas tort, et pour cause ! Désormais, nous nous ferons le devoir d’attirer l’attention des nos concitoyens dont il va briguer certainement les suffrages en avril prochain afin qu’ils évitent qu’un homme de son acabit arrive à s’emparer du pouvoir au risque de soumettre notre pays –qui a déjà trop souffert – à une dictature de fer digne d’un Pol Pot. Chaque semaine nous vous ferons des révélations qui vous donneront une idée sur sa moralité. Les Cabrioles de SBM retracent des faits authentiques dont les témoins sont encore vivants et sont prêts à témoigner au cas où !

L’Affaire des 100 millions. ..

Un jour, Soumeylou Boubèye Maïga, alors tout puissant Directeur Général de la SE dit au Contrôleur général de Police Mamadou Diagouraga du temps où ce dernier pilotait le Commissariat au Nord : « Le président de la République Alpha Oumar Konaré m’a demandé de prendre 100 millions avec vous pour une mission très importante. Diougouss- c’est le surnom du Commissaire Diagouraga- hésite mais finit par donner les 100 briques à Boubèye , tout en prenant cependant le soin de faire signer une décharge par ce dernier qui lui promet un remboursement dans les plus brefs délais. Le Contrôleur Général, après plusieurs mois d’attente alerte Alpha. Lequel tombe des nues. Il convoque séance tenante le DG de la SE et provoque une confrontation à trois Toute honte bue, Soumeylou reconnaît son forfait. L’indignation du Président Alpha est telle qu’il traita Soumeylou de tous les noms d’oiseau que notre éducation ne nous permet pas d’écrire dans votre journal.

Le malheur des généraux congolais

Peu après c’est un expatrié congolais résident en France avec lequel Soumeylou B. Maïga décida de monter une affaire au Mali. A l’issue du montage de ladite affaire, il arriva à extorquer à ce dernier des centaines de millions. Ce dernier ne savait plus que faire, ayant reçu l’information selon laquelle Boubèye le ferait enfermer une fois qu’il se rendrait à Bamako pour réclamer son argent. Le malheureux, en désespoir de cause finit par se confier à une personnalité de son pays, lequel à travers une mission au Mali, informera le Président Konaré des agissements de son directeur des services de renseignements.
Le même sort sera réservé aux malheureux généraux du régime de Mobutu en quête de terre d’asile tomberont sur les hommes de main de Soumeylou Boubèye Maïga qui arriveront avec l’aide de leur mentor à les introduire au Mali moyennant quelques centaine de millions. Pactole qu’il partagera avec ses acolytes «Vieux Maïga et Mounir Konaré. Il a fallu toute l’attention et la vigilance du Général Tiécoura Doumbia à l’époque Ministre de la Sécurité pour que les infortunés généraux dépouillés par Boubèye soient reconduits pour une autre destination.

L’ Affaire CMDT

Dans cette autre affaire dite de la CMDT, l’intriguant Soumeylou s’emploiera à faire la connexion entre ses hommes de main Mounir Konaré, Ben Maouloud et certains ténors de la justice malienne (que nous aurons le devoir de citer plus tard) afin de contraindre certains opérateurs économiques impliqués abusivement par les soins du même Boubèye dans le rocambolesque montage, à payer des centaines de millions que Soumeylou, là aussi, partagera avec ses truands acolytes. Ce n’est ni UATT Boubacar Koné ou la Société ABK qui nous démentiront.
Dans nos prochaines parutions, nous parlerons également d’autres dossiers sulfureux
, parmi lesquels un très gros dossier INPS caché quelque part dans les tiroirs de la justice en attendant certainement un effet de forclusion.
Nous y reviendrons, In Challa !

Adama Dramé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER