Mali : le M5-RFP renonce à participer à la formation du prochain gouvernement

7

 Pendant que le premier ministre, Moctar Ouane,  reconduit le 14 mai dernier  par le chef de la transition, Bah N’Daw, poursuit avec les consultations pour  former un gouvernement  de large ouverture, le M5-RFP refuse de « s’associer à des combinaisons dont il ignore tout des tenants et aboutissants ».

Au Mali, le mouvement du 5 juin- Rassemblement des forces patriotiques, qui a pris part à la chute du régime d’Ibrahim Boubacar Keïta, reste droit dans ses bottes.  Le comité stratégique  du M5-RFP reçu,  le 6 mai 2021,  pour la première fois par  le Président de la Transition, Bah N’DAW, a formulé 10 mesures dans lesquelles il demande la rectification de la transition en exigeant « la démission du gouvernement  et la dissolution de  l’organe législatif de la transition » qu’il juge illégal. Malgré que  les exigences de ce mouvement n’aient pas eu un écho favorable auprès de la récente mission d’évaluation de la CEDEAO, conduite par l’ancien président Nigérian, Goodluck Jonathan,  les responsables du M5-RFP ne sont pas prêts à participer  à la formation de nouveau gouvernement en cours.

Réuni en session extraordinaire ce samedi 15 mai 2021, le Comité Stratégique du M5-RFP dit «  prendre acte de cette démission, et rappelle qu’il n’a été ni consulté ni associé à ce changement, qui, de toute manière, ne répond ni à ses attentes ni à ses dix (10) mesures formulées le 6 mai 2021, lors de sa rencontre avec le Président de la Transition, Bah N’Daw ». Le M5-RFP semble justifier les raisons de son refus par la main mise des militaires sur les organes exécutifs et légitimes de la transition.  «  Les 10  mesures énoncées resteront lettres mortes aussi longtemps que la réalité du pouvoir sera détenue par la Junte militaire », a indiqué le comité stratégique du M5-RFP dans un communiqué produit hier.

Le mouvement dit rester  en total désaccord avec la trajectoire de la Transition imprimée précisément par le Premier ministre reconduit  pour former un gouvernement de large ouverture dans un conteste marqué par une contestation sociale. « Le M5-RFP ne saurait s’associer à des combinaisons dont il ignore tout des tenants et aboutissants », a ajouté le mouvement dans son communiqué, en appelant  ses militants à rester mobilisés et attentifs à ses mots d’ordre jusqu’à l’atteinte des objectifs de Rectification de la Transition pour la Refondation du Mali.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. King, il ne m’appartient pas de dire comment ils vivent ou de quoi ils vivent. Je n’ai aucune preuve de leurs malversations ou detournements de deniers publics. Cependant, si tu disposes de ces preuves, tu peux les partager avec nous tous et eviter de simples allegations.

  2. @vincent, tu peux nous dire le travail que ces membres du M5-RFP travaillent? Sinon comment ils vivent? de quoi ils vivent? s’ils n’ont pas vole quelque part et mettre a cote? Merci HABIB pour la verite!

  3. La position du M5 et une position digne et traduit la nouvelle façon de faire la politique qui ne peut se ramener à se partager des postes dans un gouvernement.
    Aussi cette transition à déjà échoué.
    Il y a plus rien à tirer par le peuple

  4. Il ne suffit pas de dire que les vautours du M5-RFP ont amassé beaucoup d’argent des contribuables maliens, encore faut-il en apporter les preuves concrètes et non des allégations inutiles. Vous avez la preuve de ce que vous dites, c’est bien. Alors montrez-nous ces preuves et ce sera tout et on vous croira. Point final.

  5. LES VIEUX VAUTOURS DU M5 ONT AMASSE BEAUCOUP D’ARGENT POUR ASSURER LEUR PRIX DE CONDIMENT ET CONTINUER A JOUER DANS LA RUE. ILS SAVENT QU’ILS N’ONT AUCUN LEADER CAPABLE DE GAGNER PAR LES URNES LE POUVOIR. CHOGUEL MAIGA SAIT TRES BIEN QU’IL NE SERA JAMAIS PRESIDENT DEMOCRATIQUEMENT ELU AU MALI. DONC LUI, MOUNTAGA ET LES AUTRES VAUTOURS CHERCHENT LE POUVOIR A TRAVERS DES COMBINAISONS SUBVERSIVES DANS LA RUE.
    LA REFONDATION C’EST UN COMBAT QU’ILS ÉPOUSENT PAR PURE DÉMAGOGIE. CHOGUEL N’A JAMAIS ÉTÉ ELU MEME EN TANT SIMPLE CONSEILLER COMMUNAL. MAIS PAR CHANTAGE ET ROUBLARDISE ET MANIPULATION IL A EU A OCCUPER DES POSTES JUTEUX POUR S’ENRICHIR. TOUT CELA AU NOM D’UN PARTI LE MPR QUI N’EXISTE PAS. CAR LE PARTI SE RÉSUME A SA FAMILLE ET SES OBLIGÉS DANS LE BESOIN ET JOURNALISTES CORROMPUS QUI PARLENT DE LUI DANS LES MÉDIAS PRIVÉS MOYENNANT DE L’ARGENT. ET MAINTENANT IL VIENT CHANTER LA REFONDATION PAR PURE DÉMAGOGIE. SINON IL N’ A AUCUNE VISION, AUCUNE SOLUTION AUCUN PROJET POUR LE MALI EN DEHORS DE SON VENTRE ET DE SON PENCHANT POUR LE POUVOIR ET LES PRIVILÈGES. ILS NE SONT PAS DIFFÉRENTS D’IBK. LEUR COMBAT N’A RIEN A AVOIR AVEC LES ASPIRATIONS DES POPULATION DU MALI PROFOND. SEUL UN PRÉSIDENT LEGITIME DÉMOCRATIQUEMENT ÉLU POURRA REFONDER LE MALI. LA RACAILLE DU M5 NE PEUT LUTTER QUE POUR SA PROPRE SURVIE.

  6. Les membres du M5-RFP veulent controler la transition et mettre un des leurs comme candidat et gagner la presidence pour continuer a manger du gateau-Mali. Leur jeu est clair et nous le comprenons depuis longtemps, les memes ardents vautours qui veulent se faire passer pour des poussins aujourd’hui!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here