Manifestation ‘’historique’’ du 19 juin : Mahmoud Dicko sauve la République !

3

Comme le 5 juin, des dizaines de milliers de Maliens ont demandé, le 19 juin dernier, la démission du président de la République avec toutes les institutions. La particularité de ce 2e grand rassemblement est que le Mali allait connaitre un bain de sang indescriptible si la sagesse de l’Imam Mahmoud Dicko n’avait pas eu raison sur la passion des leaders du M5-RFP.

Après avoir raté « le premier penalty », le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) était déterminé à gagner le second. Il tenait à obtenir la démission du président de la République telle qu’il l’a déclaré lors de son point de presse tenu quelques jours avant le rassemblement.

L’option du M5-RFP qui pouvait conduire au chaos

La déclaration lue par l’ancien ministre Cheick Oumar Sissoko visait à pousser IBK à la démission par la foule. « Nous nous rendons, toutes et tous, ensemble au palais de la présidence à Koulouba pour rendre à IBK l’appel à la démission. À défaut d’une démission dans le délai d’une heure, le peuple exercera son droit constitutionnel de la désobéissance civile, occupera tous points, ronds-points, sorties et rentrées dans toutes villes du Mali, et pratiquera partout toutes actions nécessaires jusqu’à l’atteinte de l’objectif final », a-t-il déclaré au nom du M5-RFP. Et la plupart des manifestants étaient pour cette manière de faire démissionner le Président IBK. Les applaudissements, les cris de joie après les propos de Cheick Oumar Sissoko le prouvent. Oui, la passion avait déjà gagné le terrain. Ils ne voyaient pas le danger que cette décision pouvait avoir. Ils ne pensaient pas aux conséquences qu’allait subir la République.

Après cet appel des leaders du M5-RFP, ceux qui suivaient le rassemblement à travers les médias ont paniqué. Chacun voyait le chaos seulement dans quelques minutes. Ce n’est pas le départ ou pas d’IBK qui fait peur, mais des civils qui pourraient, en cas d’altercation avec les forces de l’ordre sur la route de Koulouba, perdre leur vie qui inquiétaient plus d’un.

La Sagesse de l’imam Mahmoud Dicko sauve la République

Le départ pour Koulouba était prévu juste après le discours de l’autorité morale du M5, l’imam Mahmoud Dicko. Les militants, surtout ceux déterminés de marquer le 2e penalty étaient pressés de prendre la route de Koulouba.

À la grande surprise des manifestants, le parrain de la CMAS n’approuve pas la démarche du M5. Il trouve que le fait d’appeler tous les manifestants à aller à Koulouba pourrait conduire le pays dans le chaos.« Toutes mes excuses au public, il y a une image qu’on ne doit pas dégager. On ne doit pas accepter l’image de violence qu’on veut nous faire porter. Au lieu que tout le monde aille à Koulouba, je préfère qu’on choisisse trois personnes à la place du public pour remettre la démission à IBK », a-t-il proposé. Cette proposition, même si elle n’a pas plu à beaucoup de manifestants, a fini par être acceptée. L’imam Mahmoud Dicko a-t-il pris cette décision par sagesse ou a-t-il eu peur qu’on lui fasse porter le chapeau du bain de sang qui pouvait y avoir ? Voilà les deux questions qu’on se pose.

Mais ce que tous les observateurs avertis retiennent est que l’imam a, dans les deux cas, sauvé la République du Mali du chaos. Sa sagesse a gagné sur la passion des milliers de militants.

L’option du M5 allait tourner mal, car les forces de l’ordre ne laisseraient passer ces militants en direction de Koulouba. Et elles pourraient difficilement les disperser seulement avec du gaz lacrymogène. Elles seraient obligées de faire usage aux  balles réelles. Ce qui allait causer le bain de sang.

Il est aujourd’hui urgent de trouver un dénouement heureux à cette crise. Un 3e rassemblement est à éviter. S’il se tient, il va difficilement prendre fin sans incident. Vu la colère qui anime les manifestants, difficilement ils pourront suivre les consignes de sagesse de Dicko à la prochaine sortie.

 

BoureimaGuindo

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. A mon avis même si les foules partaient vers Koulouba, les forces de l’ordre qui sont leurs frères ne devraient même pas avoir à l’esprit de tirer pour ptoteger qoi ou qui? Il faut se rappeler en Tunisie les forces de l’ordre ont sauvé leurs populations. Qu’on fasse donc attention pour ne pas tirer sur son propre frère.

  2. Cheick Oumar Sissoko un irresponsable qui pousse les enfants d’autrui a la mort a cause de ses intérêts égoïste il doit être Arrêté et jeté en prison pour insurrection populaire pour renversé le pouvoir légitime. il mérite la pêne de mort par exécution. je salut la sagesse de L’imam Dicko même si il est avec des gens mal intentionné qui pense que la violence. alors que la violence appel la violence. je pense que Mahmoud Dicko doit réfléchir?

  3. Cheick Oumar Sissoko un irresponsable qui pousse les enfants d’autrui a la mort a cause de ses intérêts égoïste il doit être et jeté en prison pour insurrection populaire pour renversé le pouvoir légitime. il mérite la pêne de more par exécution. je salut la sagesse de L’imam Dicko même des gens mal intentionné qui pense que la violence. alors que la violence appel la violence. je pense Mahmoud Dicko doit réfléchir?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here