Marche des partis politiques de l’opposition et la société civile le vendredi 8 juin : Les organisateurs à pied d’œuvre pour une grande mobilisation

2
Les conférenciers de ADP-Maliba

C’est demain la prochaine marche des partis politiques de l’opposition et la société civile. Les préparatifs sont en cours. Au siège du parti PARENA à Ouolofobougou, c’est là-bas où tout se débat et se décide en présence des représentants   des partis politiques et mouvements associatifs. Mardi dernier, la cour était remplie à craquer. La forte mobilisation traduit la détermination des organisateurs de la marche. Ils ont été choqués comme d’autres citoyens maliens suite à ce qui est arrivé samedi dernier. La barbarie des forces de l’ordre qui ont violenté  une marche pacifique, c’est ce qui a amené l’idée d’une seconde marche pour défendre  ce droit constitutionnel menacé par le régime actuel.

Les organisateurs tablent sur une mobilisation plus  élevée que celle du samedi dernier. Donc, il faudra s’attendre à plus de cent mille manifestants.

La réprimande de la marche du 2 juin par les forces de l’ordre a été condamnée par plusieurs entités internationales et des grandes puissances. Les Etats-Unis n’ont pas tourné autour du pot. Ils appellent le régime au respect des acquis démocratiques tout en autorisant les citoyens à faire des marches pacifiques autant qu’ils le désirent.

Kèlètigui Danioko

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. A voir l’opposition se débattre comme un possédé , il est certain qu’elle est paniquée .
    Elle ne croit plus à ses chances . Et c’est une opposition qui s’est inscrite dans le sabordement des élections au regard des sommes gaspillées et des énergies perdues dans l’organisation des meetings , des marches , des manifestations , des conférences de presse . L’escarcelle ne pesant plus , les stratégies épuisées , des marcheurs au bout du souffle , la grande criarde arrivera à la campagne , lasse et exténuée , dépourvue de tout argument ou prétexte. C’est pourquoi , elle met tout dans la balance pour faire échouer le processus électoral enclenché . Elle a fait de son plan B le plan A .

  2. Les forces de l’ordre ont fait un travail remarquable et très professionnel. Matraquer et gazer pour maintenir l’ordre. Si ces délinquants d’opposants essaient une autre marche non autorisée, les forces de l’ordre feront la même chose avec cette fois ci plus de rigueur. Ce sont les forces de l’ordre qui sont maintenant insultées par les opposants. C’est clair qu’en plus de faire leur travail ils prendront parti pour le président IBK. Les idiots ne savent le même pas.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here