Marche du 5 juin 2020 par la CMAS et alliés : Le MPM de Hadi Niangadou fait appel au sens patriotique de Mahamoud Dicko pour surseoir à la manifestation

2

Depuis l’annonce d’une marche programmé ce 5 juin 2020 au monument de l’Indépendance contre la gouvernance du président IBK, plusieurs mouvements et partis politiques ont lancé des appels à la retenue et au bon sens du principal organisateur en la personne de Mahamoud Dicko afin qu’il sursoit à cette manifestation. Parmi eux figure le Mouvement Pour le Mali, un parti politique dirigé par Hadi Niangadou et non moins vice- président de l’Assemblée nationale. 

En effet à la faveur d’une conférence de presse tenue à son siège sis à Djelibougou, le président Hadi Niangadou entouré de quelques membres de son bureau politique, a d’entré reconnu la légitimité de la marche conférée par la constitution malienne de 1992 avant de réaffirmer son soutien aux actions du président de la république, son respect aux institutions de la République.  Quant à la marche programmée de ce vendredi 5 juin 2020, le président Hadi pense que le contexte n’est pas approprié pour organiser des manifestations du fait de la pandémie de la maladie du Covid-19 et du contexte sécuritaire au Nord et surtout au centre du pays. Et le président du MPM de  s’étonner des raisons de cette marche surtout qu’une nouvelle assemblée  nationale a été mise en place conformément aux résolutions du dialogue national inclusif.  Malgré tout le président du MPM s’est dit surpris de cette marche avant d’inviter les organisateurs à la table d’échanges. En croire le président Hadi  le Mali est un pays de dialogue et de pardon et de rappeler les différentes démarches concluantes qui ont abouti à l’annulation des marches programmées par Dicko et ses alliés et qui ont conduit à la démission de Soumeylou Boubeye Maiga le 18 avril 2019. Pour la marche de ce vendredi, le MPM fait appel au sens patriotique de Mahamoud Dicko et alliés de surseoir à cette manifestation et de l’inviter à plus de sagesse.  « Nous lançons un vibrant appel à Mahamoud Dicko de surseoir à cette marche et nous lui promettons de s’approprier de ces doléances  ensemble pour le bonheur du Mali. Nous n’avons pas été élus pour servir uniquement le président de la république ou telle ou telle personne mais le Mali ». et de poursuivre «  je demande aux  organisateurs de saisir le gouvernement puis l’Assemblée nationale pour trouver des solutions idoines à leurs revendications légitimes ».  La question qui se pose c’est de savoir si l’appel de  Hadi Niangadou et du MPM seront entendus par les organisateurs qui sont plus que jamais décidés à maintenir leur marche qualifiée de tous les dangers pour la république. Membre de la majorité présidentielle, le Mouvement Pour le Mali est un jeune parti créé en 2018 et qui est parvenu à se tailler 10 députés avec un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale. Présidé par Hadi Niangadou et non moins 1er vice- président de l’Assemblée nationale, le MPM  compte plusieurs maires et des centaines de conseillers communaux à travers tout le pays.

Sadou Bocoum

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Un hadi Niangado et un Moussa Timbiné à la tête de l’assemblée nationale. En lieu et place des intellectuels, ce sont des cancres et des voleurs qui dirigent le Mali parce qu’ils ont pu acheter des voies. Voila tout le fond du problème

    • Parfaitement raison. Rien qu’avec ces deux là propulsés à ces postes par IBK à travers son fils les doutes s’évaporent quand à l’amour que IBK porte au Mali. Puisqu’il a détruit l’école depuis tous ces temps il ne se gêne plus de faire représenter le Mali par des incultes. IBK est son système sont un CANCER dont l’exérèse rapide suivi d’une chimiothérapie coûteuse et difficile sont la seule solution.

Répondre à visus_Mali Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here