Me Mountaga Tall : Le nouveau «Garanké Mamou» de la majorité

12

Dans un exercice pathétique et qui va véritablement décevoir les militants du parti Congrès national d’initiative démocratique (CNID Faso Yiriwa Ton),  le président Me Mountaga Tall s’est donné un rôle qui ne lui sied guère. De la politique à l’opportunisme, il n’y a eu qu’un pas à franchir pour lui.

En politique, il est des individus indignes de la confiance du peuple. Sans conviction politique, ils sont capables de retourner la veste seulement pour préserver leurs intérêts. Le président du parti Congrès national d’initiative démocratique (CNID Faso Yiriwa Ton), Me Mountaga Tall, en est un !

Connu pour ses déclarations qui frisent parfois le ridicule, l’«ex- opposant» à Ibrahim Boubacar Kéita, Me Mountaga Tall, n’est plus prêt à supporter la robe d’opposant. Il a tellement compris Ibrahim Boubacar Kéita qu’il veut être plus loyaliste que le roi. À Ségou, lors du congrès de son parti, le ministre Tall s’est donné en spectacle digne d’une scène de kotèba.

Mountaga a cru bon de justifier son engagement dans la majorité présidentielle. «Notre engagement n’est de l’opportunisme politique. Vous vous souvenez. Votre serviteur a fait plus de dix missions avec le président IBK. Et notre rôle dans le regroupement de l’espoir deux mille deux !» renchérit l’homme qui a mené une campagne très frontale au 1er  tour contre IBK. Dans ses différentes interventions, Ba Mountaga, comme aiment l’appeler les Ségoviens, a complètement botté en touche les préoccupations réelles de la population de Ségou : insécurité, vie chère, train de vie extravagant de l’Etat, l’insécurité alimentaire qui frappe plus de 4 millions de nos compatriotes, selon les ONG humanitaires, et la souffrance des paysans qui manquent cruellement de matériels et d’intrants agricoles pour booster la production, etc. Certes, Me Tall a battu campagne aux côtés d’IBK en deux mille deux, mais le serviteur feint d’ignorer son rôle de porte-parole dans l’alliance des 43 partis de soutien à ATT. Ce regroupement a soutenu en 2007 Amadou Toumani Touré contre IBK. Me Tall a véritablement déçu les Maliens qui ont cru en lui avec ses discours populistes.

Pauvre Mountaga Tall, ton destin est vraiment étrange !

BS

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. derrière cet article il y a une culture de l’irrespect de l’ignorance et de la bouffonnerie. Comment comprendre qu’on associe une fonction sociale, le nom d’une personne célèbre à des comportements jugés indignes et non désintéressés de politiciens véreux. Monsieur le journaliste Garankè Mamou est plus noble et plus digne que toi. Environ 95% des intellectuels maliens ne savent pas qu’il n y a qu’une seule caste au Mali celle des esclaves et que toutes les autres catégories sont des hommes libres puisque résultant d’une simple division sociale du travail. Le plus noble d’entre nous c’est le plus digne, le plus droit, le plus pieux ce n’est pas le nom de famille qui prévaut mais l’éducation, le savoir être ou comportement. Continuez à entretenir cette mégalomanie culturelle qui ne nous avance pas en ressortant des propos indignes d’une nation civilisée dans un journal qui doit faire plutôt la promotion des valeurs positives au lieu de ressortir de dérives absurdes ou des insinuations inappropriées.

    • Monsieur Adonis, reconnaître l’esclavage comme vous le faites, n’est pas intellectuel:
      “… il n y a qu’une seule caste au Mali celle des esclaves….”

      Si toutes les autres catégories sont libres et résultent de la division du travail, comme vous le dites, je ne vois pas de quoi vous prenez feu par rapport au qualificatif “Garankè Mamou”.
      Je veux dire que dans ce cas “Garankè Mamou” est une fonction ou un statut positif dont on doit être fier.
      Mountaga est il content qu’on l’appelle “Garankè Mamou” ?

      Vous voyez que vous n’êtes pas logique ?

  2. Les hommes politiques sont le reflet de leur peuple.
    Donc, c’est inutile de s’en prendre à Me Mountaga Tall, à Choguel et autres hommes politiques devenus des griots du président IBK.
    Les maliens méritent leurs leaders politiques parce qu’ils n’encouragent pas les vertueux.

    Me Mountaga Tall est resté longtemps à l’opposition, inflexible à toutes les tentatives de récupération.
    Il l’a appris à ses dépens car le pouvoir l’a humilié et écrasé sans que personne n’ait levé le petit doigt.
    Le pouvoir lui a brisé son parti d’où est né le PARENA, incendié son cabinet d’avocat.
    Le même IBK l’avait publiquement défié de le déplanté dans son fief de Ségou et l’a fait.
    Où était le Peuple et les démocrates ?
    Mountaga a résolument changé parce qu’il a compris qu’il n’existe pas de Peuple sur lequel compter quelle que soit sa droiture. Il s’est érodé après avoir tiré les leçons de sa longue traversée de désert.

    Que Me Mountaga Tall prenne un tambour et un micro pour chanter les louanges du vendeur du Mali, un homme aussi incompétent que malpropre, personne ne doit l’en vouloir.
    Le comportement actuel des Me Mountaga Tall, c’est la conséquence d’un Peuple qui subit et qui va à sa perte.
    Massalam.
    ADN

  3. Le Boss est gaté en cette fin d’année !!! La visite d’Etat en France et maintenant le cliché de ses anciens advesaires ( mr Maiga et mr Tall ) aller “au charbon” pour vendre son image ( quelle revanche ) De grace le Boss il est temps de finaliser l’accord de paix afin de mettre les Maliens au travail Je ne saurai terminer sans souhaiter une bonne et heureuse année aux “soldats de MW” Merçi a Tous

  4. Il est remarquable de constater qu’aux yeux des maliens, personne n’est bon. Ce qui est d’ailleurs normal car personne n’est parfait. Mais, ce qui se passe au Mali frise la mechanceté. Quand on étale les défauts d’autrui, il faut avoir le courage de dire ses qualités. Voilà ce qui me semble juste.
    Pauvres maliens! Ils n’ont que les chefs qu’ils méritent.

  5. En voyant Mountaga à la télé, j’ai failli ne pas le reconnaitre, tellement ça me paraissait gros, cette sortie inappropriée avec La photo de IBk en second plan ! éh Alla kaboh. Qu’il laisse ce travail là au griot du Gouvernement: Choguel Koukala ni Maiga. Cette attitude pareille ne sied à toi Mountaga.

  6. Me Tall il faut faire extrêmement attention bientôt les dossiers seront transmis a qui de droit avec les preuves a l’appui concernant tes contrats fictifs et des contrats de gré a gré avec tes parents .
    les noms des entreprises seront bientôt cités avec des montants .
    NOUS SOMMES AU COURANT DE TOUT AVEC …….

  7. Pauvre gratte-papier, ta couardise est vraiment pathétique! SHAKA ZULU aurait su comment te traiter!
    C’est très facile de s’abriter derrière une plume bancale et des initiales (BS, butor saligaud) pour jeter l’opprobre sur d’honnêtes citoyens!!! on aurait eu plus de respect pour vous si aviez exprimé votre point de vue à visage découvert. Mais non! vous portez un masque comme tous ceux de votre espèce!
    Sachez que les changements sont permanents en politique! seuls les imbéciles comme vous ne changent pas!!!
    Et comme ce brillant avocat a de la matière grise à revendre, il changera tant que ce sera nécessaire. N’en déplaise à votre sale gueule de mauviette!

  8. Baba Tall , la vie est courte . Nos enfants doivent exprimer leur fierté en nos passés. Baba , soyons riches ou pauvres dans la dignité. Le pouvoir finit . La fortune finit . Ce qui reste est notre renommé. Mal finir est d’avoir une mauvaise réputation. J’ai peur de la réputation car elle entrave l’épanouissement de nos enfants .

  9. Me Tall a dechu plus d’un au Mali c’est lui qui a qualifié la victoire d’ATT en 2007 une bérézina pour IBK et alliés.
    Et il fait l’égole d’IBK aujourd’hui en se justifiant de son statut d’opportuniste.
    Me Tall vous êtes plus crédible même dans ton Segou natal raison de la tenue du congrès Cnid.

    • @kidalois.Me TALL aussi est libre de soutenir qui il veut: démocratie oblige!La crédibilité de Me TALL à Ségou sera justifiée avec les résultats du CNID dans cette contrée et non à partir d’une simple déclaration d’humeur venant vous. 😉

  10. @BS.Toi aussi soi plus courageux en signant “clairement” ton article!Parmi les politiciens maliens de la place qui ne “tourne”pas sa veste mis à part les Dr Mariko-Moussa Mara-Zoumana Sacko…?Que Me TALL ait battu campagne pour ATT ou même GMT dans le passé, est ce que cela doit l’obliger à rester avec les Soumi “champion de la défaite” et consort?Mon cher on t’a dit que “seuls les imbéciles ne changent pas”.Me TALL n’en est pas un et puis les “opportunistes”de la politique au Mali tu les connais bien et tu sais bien que Me TALL n’en fait pas partie “boko weri tè i gnè la”(=tu ne portes point de verres opaques). 😉

Comments are closed.