Meeting de lancement de campagne du président sortant IBK, candidat a sa propre succession: Une mobilisation réussie

1

Le peuple malien a, encore une fois, rendez-vous avec l’histoire le dimanche 29 juillet prochain, jour retenu pour le 1er tour de l’élection présidentielle de 2018. En attendant, les 24 candidats qui sont sur la ligne de départ ont trois semaines pour convaincre les 8 millions d’électeurs à la faveur de la campagne, ouverte samedi dernier. Le dimanche 8 juillet 2018,  le candidat Ibrahim Boubacar Keïta a lancé sa campagne à travers un méga meeting au Stade du 26 Mars. L’enceinte sportive a été littéralement prise d’assaut par une foule des grands jours où se mêlaient militants, responsables politiques, cadres de l’administration, citoyens lambda etc. C’est aux environs de 16H50 mn que le candidat de la Plateforme «Ensemble pour le Mali» accompagné de  son épouse Aminata Maïga, a fait son entrée dans le stade sous des ovations. Débout dans un véhicule décapotable et tout de blanc vêtu, il fera le tour pour saluer ses partisans massés dans le stade. Le chef de l’Etat s’est, ensuite, installé à la tribune officielle, aux côtés de son épouse, Mme Keïta Aminata Maïga, du Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, du président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé. Etaient également présents, des membres du gouvernement, des présidents des partis politiques de la Plateforme «Ensemble pour le Mali». C’est par l’exécution de l’hymne national qu’a débuté la cérémonie. Une minute de silence a été observée à la mémoire de toutes les victimes tombées sur le champ d’honneur.  Premier à s’exprimer, le directeur de campagne du président-candidat a salué les leaders d’opinion de notre pays, les regroupements de femmes et de jeunes pour leur accompagnement. En véritable chef des opérations, Dr Bocary Tréta a sonné la mobilisation de ses «troupes» pour les inviter à assurer la victoire à leur porte-étendard dès le 1er tour. Tout le long de son intervention, il a lancé le slogan «Takokelen» qui signifie victoire dès le 1er tour. Par ailleurs, le directeur de campagne du président sortant a porté à la connaissance du public qu’au premier jour de la campagne (samedi dernier NDLR), le candidat IBK a rencontré le patronat et les épouses des militaires décédés.  Il a ajouté que grâce aux efforts du président Keïta, le Mali s’est classé au rang enviable de 3è économie dans l’espace UEMOA et de celui de 6è de la zone CEDEAO. L’assistance a eu droit à la projection d’un film sur les grandes réalisations du président de la République.

A son tour, le président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary Togola, a rappelé le travail herculéen abattu par le chef de l’Etat : hausse des salaires des fonctionnaires, équipement de l’Armée, octroi de 15% du budget d’Etat à l’agriculture, subvention des engrais, construction de logements sociaux etc.  Intervenant en langue nationale bamanan, le candidat IBK a affirmé qu’il mettait le Mali au-dessus de tout, insistant sur sa stabilité et son développement. Profitant de cet espace assez confortable, il a annoncé l’arrivée dans les prochains jours de quatre nouveaux avions achetés au Brésil pour renforcer les capacités de l’Armée. Le président Keïta a rappelé que quand il prenait les rênes du Mali, la situation n’était guère facile à gérer. Pour terminer, il a invité les jeunes à préserver cette valeur de notre pays qu’est le respect des aînés. C’est par la diffusion du clip de campagne du candidat IBK que la cérémonie a pris fin.

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Président Ibk à fait son mieux Ibk est venu au l’affaire quand le pays était en crise multidimensionnelle qui a beaucoup secoué dans la vie quotidienne Maliens l’ingratitude ne sert à rien Président Ibk à droit être récompensés par les Maliens et je souhaite que les majorités des Maliens à des mêmes convictions pour la continuation de Président Ibk vive la continuation jusqu’à 2023

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here