Négociations à huis clos sur l’exil d’IBK

36

Poussé à la démission le 18 août par une partie de l’armée, l’ex-président malien pourrait regagner les Emirats arabes unis, où il est suivi médicalement depuis plusieurs mois. Son sort fait actuellement l’objet de tractations serrées avec les officiers putschistes.

Depuis leur prise de pouvoir par la force le
18 août, les officiers putschistes réunis au sein du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) s’interrogent : que faire du président démis Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) ? Le sort de l’ex-président malien, poussé à la démission après avoir été interpellé puis transféré – avec égards – vers le camp militaire de Kati, nouveau QG du CNSP à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Bamako, fait l’objet de discussions serrées à huis clos.

Une partie des proches de l’ex-président malien a fait savoir au CNSP qu’elle souhaitait voir IBK, très affaibli physiquement depuis plusieurs semaines, être transféré vers les Emirats arabes unis (EAU). C’est dans la capitale émiratie que le président malien est suivi médicalement depuis 2019. Il était encore aux Emirats mi-juillet pour y subir une intervention médicale délicate qui l’a considérablement impacté ces dernières semaines.

Autre option étudiée : la Turquie. Les EAU restent néanmoins à ce jour la destination privilégiée par l’entourage d’IBK. Au moins deux capitales de la sous-région seraient par ailleurs elles aussi sur le point de proposer d’accueillir l’ex-chef de l’Etat malien et une mission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) devrait être prochainement déployée à Bamako à ce propos.

Mais IBK souhaite aussi négocier le départ de son premier cercle familial. Des discussions qui pourraient trébucher sur le cas de son fils Karim Keïta, véritable catalyseur de la grogne populaire de ces dernières semaines. Le CNSP serait formellement opposé à tout départ du pays de l’ancien député de la majorité présidentielle, dont la diffusion de vidéos privées tournées dans un restaurant de plage en Espagne avait littéralement électrisé la contestation.

Le CNSP divisé sur le sort d’IBK

Si l’argument médical a porté auprès de certains officiers putschistes, désormais prêts à autoriser l’ex-président malien à quitter le pays, le CNSP dans son ensemble reste encore divisé sur la question. Une partie des officiers réunis au camp militaire de Kati plaide pour un maintien d’IBK sur le sol malien. Alors que le CNSP a appelé à un vaste audit des comptes de l’Etat ainsi que de plusieurs marchés publics, les officiers réticents au départ d’IBK estiment que la responsabilité de celui-ci pourrait être directement engagée et qu’il pourrait alors faire face à des poursuites judiciaires. Dans le viseur du CNSP figure notamment plusieurs marchés passés par la présidence en 2014, parmi lesquels l’acquisition du Boeing 737 présidentiel ainsi que des contrats d’équipements militaires au bénéfice des troupes maliennes.

Ces deux dossiers, classés sans suite en 2018, ont repris une vie judiciaire cet hiver lorsque Mamoudou Kassougué, le procureur du tribunal de grande instance de la Commune III de Bamako, a décidé de réactiver les deux enquêtes (Africa Intelligence du 02/06/20). Le 27 mars, il a annoncé que le parquet avait requis l’ouverture d’une information judiciaire et la désignation d’un cabinet d’instruction. Parmi les personnalités citées dans le dossier figurent plusieurs proches de l’ex-président malien et de son fils Karim Keïta, à commencer par l’ancien directeur de cabinet d’IBK Mahamadou Camara et son ex-conseiller spécial Sidi Mohammed Kagnassy.

Chasse aux sorcières et fermeture des frontières

Pour mener à bien l’ensemble des diligences qu’il souhaite conduire sur l’ex-président et son entourage, le CNSP a décrété le 19 août par la voix de son porte-parole, le colonel-major Ismaël Wagué, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air, la fermeture de l’ensemble des frontières terrestres et aériennes du Mali. Une interdiction de quitter le pays “le temps des différentes enquêtes” a par ailleurs été notifiée à l’ensemble des anciens ministres.

Parmi les principaux animateurs du CNSP figureraient le général Cheikh Fanta Mady Dembélé ainsi que les colonels Mama Sekou Lelenta, Modibo Koné, Sadio Camara et Malick Diaw. Ce dernier, chef d’état-major de la 3e région militaire et directeur adjoint du camp de Kati, est un proche du général Amadou Haya Sanogo avec lequel il avait participé au coup d’Etat de mars 2012 contre Amadou Toumani Touré.

Rumeur persistante depuis plusieurs mois, l’hypothèse d’un coup d’Etat était pourtant jugée peu “crédible” par le premier cercle d’Ibrahim Boubacar Keïta. Mais, preuve de la paranoïa ambiante, ces deux dernières années le président malien avait pris soin d’éloigner plus d’une dizaine de ses généraux en les nommant à la tête de représentations diplomatiques à l’étranger (Africa Intelligence du 10/04/19).

© Copyright Africa Intelligence.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web) sans autorisation écrite – 108343210

Commentaires via Facebook :

36 COMMENTAIRES

  1. Ma Grande Kenedougou quand il s’agit du Mali j’ai de la passion et pas de haine, loin de la, je demande justice au nom de mon peuple Malien et c’est tout et le reste ne m’interesse pas du tout. Donc envoyer qui que soit a l’etranger pour quoi que soit est contraire a l’interet du peuple Malien. Boua le ventru IBK doit etre juge et puni pour ses delits et crimes de surfacturations et autres corruptions, c’est tout et ce point est mon” non negotiable”

  2. Mr Sangaré résume parfaitement la situation, en tout une transition dans une forme de légalité permettrait de mon point de vue une sortie de crise. La situation du pays est beaucoup plus préoccupante que la santé de IBK ou de qui ce soit. la vie de 20 000 000 de personne semble plus importante que celle de IBK et de son clan. Que dieu sauve le Mali

  3. Ma grande Kenedougou, apres le tribunal de Boua le ventru IBK et ses soins a l’Hopital Gabriel Toure ou au Point-G ou a l’hopital de Kati meme, alors oui la Prison Centrale de Nioro du Sahel est prete pour recevoir Boua le ventru IBK le nullard, voleur et faineant pour quelques 15 ans de travaux forces!

    • Kinguiranke,
      Laisse la passion et la haine,
      Notre beau pays doit être reconstruit sur des bases saines,
      Dans le nouveau Mali la haine n’a pas sa place hein!
      Si tu continues à être haineux comme ça on va de déchoir de ta nationalité 😂😂😂😂
      T’inquiète IBK va maigrir et n’aura plus de ventre si c’est cela qui t’inquiète,
      Il ne sera plus nullard puisqu’il n’a plus de pouvoir de décider
      Karim n’aura plus besoin de se déplacer on fera venir les prostituees dans sa cellule mais ça ne sera plus des prostituees de luxes,
      On va nationaliser les biens malhonnêtement acquis des gens de ce gouvernement et vendre certains aux enchères,
      L’hôtel de Maître Tapo pourrait être transformé en hôpital par exemple ou en école
      Pense seulement à l’avenir, positif, sans haine,

  4. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    MOI , MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M’PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA, JE METTRAI TOUTE L’ ÉNERGIE DE MES FÉTICHES POUR LA DESTRUCTION DU Comité national pour le salut du peuple (CNSP), SI CE DERNIER LAISSE IBK OU AUTRES RESPONSABLES DE SON RÉGIME, ALLER SE “SOIGNER” Á L’ ÉTRANGER.

    IBK ET AUTRES RESPONSABLES DE SON RÉGIME “AIMENT” TRES BIEN LE MALI….

    DONC, ILS DOIVENT TOUS RESTER AU MALI, SE SOIGER….

    QUE LE Comité national pour le salut du peuple (CNSP) SACHE QUE :

    1 – LAISSER IBK OU AUTRES RESPONSABLES DE SON RÉGIME ALLER Á L’ ÉTRANGER CONSTITUERAIT UNE HAUTE TRAHISON ENVERS LE PEUPLE MALIEN.

    2 – EN LAISSANT IBK OU AUTRES RESPONSABLES DE SON RÉGIME ALLER Á L’ ÉTRANGER, LA RÉPONSE DU PEUPLE, NOTRE RÉPONSE SERA IMMÉDIATE ET SERAIT L’ EXÉCUTION SOMMAIRE DE TOUS LES RESPONSABLES DU CNSP ET DE TOUS LES RESPONSABLES DU RÉGIME-IBK, SANS OUBLIER TOUT LE M5.
    NOUS ALLONS BRULER VIF TOUS CEUX QUI ONT DE PRES PARTICIPÉ Á RENDRE MISÉREUSE LA NATION MALIENNE.

    – LE PEUPLE MALIEN , N’ EST NI PRO-IBK, NI PRO-M5.

    – LE PEUPLE MALIEN , EST PRO-DIGNITÉ ET PRO-SOUVERAINITÉ.

    – LE Comité national pour le salut du peuple (CNSP) SEMBLE PORTER L’ ESPOIR DU PEUPLE MALIEN. SON NOM SEMBLE L’ INDIQUER.

    SANÉÉ ANI KONTRON!

  5. Roi Beton d’Amérique, c’est fini! A bana!
    J’attends toujours les paniers de cola que tu devrais apporter aux lecteurs avec des excuses á l’appui, á moins que tu ne sois forgé du meme banco que IBK. Tu peux t’occuper des elections aux US, sinon nous on a fini ici au Mali. Objectif atteint. Kele be e de yoro.

  6. Attention, nous ne devrons pas accepter ce “con-promis” il peut aller se soigner au CHU gabriel Touré ou au Point G. On a des bons médecins ici!
    Cet homme , foncièrement rancunier en sera aussi capable de recruter des mercenaires depuis là-bas pour venir attaquer notre fasso!
    Gardons le ici!!!

    ——
    Je ne suis qu’un avertisseur parmi tant d’autres!

    • Ladji, as-tu oublie’ que tu peux toujours fermer l’oeil gauche et maudir? De quoi as-tu donc peur??????
      CE COUP D’ETAT NE PASSERA PAS!!!!!

  7. En application des textes, les putchistes doivent être arrêtés et traduits devant les tribunaux pour crime. Vous refuser de parler de sa et vous dites ce qui vous arrangent. Ne soyez pas partisans jusqua ce NIVEAU ET FAIRE FI DES TEXTES

    • Dites nous d’abords ce que les textes de la CEDEAO disent sur la mauvaise gouvernance,le coup d’etat vient d’IBK ,il a change la forme republicaine du Mali donc qu’il s’assume…

  8. Il n’ira nul part. Je suis medecin mais je n’oppose a son exil. Qu;il soit interner au Point G ou Gabriel Toure pour voir les conditions des lieux. Nos hopitaux n’ont absolument rien. Les enfants meurent tout les jours. Qu’il reste au Mali. Il ne faut pas ecouter la CEDEAO. Elle ne souhaite rien de bien pour le Mali. Un precident inconcient qui fait le tetu. Il n;est pas meilleur aus autre maliens. Qui seme le vent recolte la tempete. Il merite son sort. Les Emirats Arabe, pour jouir des milliards qu’il a vole. Il restera au Mali.

  9. Si les jeunes officiers supérieurs veulent suivre les pas tracés par les officiers supérieurs qui ont dégagé MOUSSA TRAORÉ c’est à dire occuper de hautes fonctions jusqu’à la retraite, le meneur ATT étant élu président de la république 11 ans après,ils doivent laisser le parlement de la transition démocratique composé de toutes les couches de la société décidé du sort à réserver à l’ancien président de la république IBK.
    Le cas ATT,en 2012,est different de celui d’IBK.
    ATT n’était pas entre les mains des putschistes.
    Il n’était pas non plus accusé d’assassinat des manifestants,ni poursuivi pour crimes économiques.
    Des accusations qui sont dirigées contre IBK et son entourage.
    On l’a fait sortir pour éviter la CONFRONTATION entre les éléments de la garde présidentielle restés fidèles et les éléments du camp de kati.
    Ce qui a fini par se produire.
    Si le coup de force du 18 août 2020 est guidé par les manifestations populaires depuis le 5 juin, c’est à la direction de la transition de décider du sort d’IBK,non celle du CNSP.
    LES JEUNES OFFICIERS SUPÉRIEURS DOIVENT SE CONCENTRER À FORMER LE PARLEMENT DE LA TRANSITION AVEC TOUTES LES COUCHES DE LA TRANSITION QUI VA DÉGAGER UN GOUVERNEMENT DE TRANSITION APRÈS AVOIR DÉSIGNÉ UN PRÉSIDENT DE LA TRANSITION.
    Une légitimité doit impérativement animer l’État avant toute prise de décision d’envergure comme celle d’accepter de faire sortir l’ancien président IBK alors qu’il y a eu des assassinats ciblés en juillet qu’il doit élucider sans oublier les crimes économiques.
    Si les jeunes officiers supérieurs tombent dans le piège tendu par la CEDEAO qui veut impérativement faire quitter IBK du pays, ils vont écorner la légitimité acquise par son arrestation
    Des doutes vont germer dans les esprits sur leur honnêteté à privilégier le Mali.
    Ce qui va favoriser les manifestations contre leur coup de force.
    Les partisans d’IBK n’attendent que ça.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Espérons que “les jeunes officiers supérieurs” ne t’écouteront pas pour éviter de corrompre le pouvoir qu’ils ont acquis.

      Ils doivent impérativement éviter de collaborer avec les leaders 5-Juintistes dont la plupart ont été les plus grands soutiens et profiteurs d’IBK et de son régime, avant de retourner leurs vestes lorsqu’ils ont été mis à la porte.

  10. IBK ne doit bouger pour nul part, les autres maliens se soignent au Mali pourquoi pas lui
    Négocié le départ de Karim est une insulte

    • LE CNSP DOIT REJETER TOUTE IDEE DE SORTIE DU TERRITOIRE NATIONALE POUR DES SOINS S’IL VEUT LE SOUTIEN DU PEUPLE TOUT ENTIER
      LE CNSP DOIT RÉSISTER A CEUX QUI LE POUSSENT DANS UN PIEGE, PUISQU’ON VA LUI DEMANDER POURQUOI ET POUR QUI ALORS SON INTERVENTION

  11. IBK n’ira nulle part en exil….. s’il est malade il sera envoyé à Gabriel Touré ou au Point G pour se faire soigner comme la populace, histoire qu’il goûte un peu à la souffrance des maliens.

  12. “Si l’argument médical a porté auprès de certains officiers putschistes, désormais prêts à autoriser l’ex-président malien à quitter le pays, le CNSP dans son ensemble reste encore divisé sur la question. ”
    Il a eu 30 ans pour doter le Mali de structures sanitaires dignes du 21iene siecle mais il a prefere la bringue a la responsabilite.Il parait qu’il n’etait pas courage des 40 jours de greves des medecins,portant il ne se gene pas de decorer des medecins etrangers en crachant sur nos hospitaux.Regardez l’etat des routes ,des hospitaux,des ecoles et de l’armee au Mali,plus de 20 milliards dans les frais de voyage,il a trahi son serment , son peuple et sa patrie.
    Je n’arrete pas de me poser la question d’ou vient cette haine envers son propre peuple ?

    • Il n’ ya pas de discussion sur ce point, comme tout autre Malien il faut le mettre a Gabriel Toure ou Point-G ou a l’hopital de Kati. On ne peut pas continuer dans cette discrimination entre citoyens Maliens car nos parents malades n’ont d’autre choix que de se faire hospilises dans nos institutions sanitaires alors Boua le ventru IBK en bon citoyen Malien doit renter dans une de ces institutions pour se faire soigner et apres aller servir sa punition dans la Prison Centrale de Nioro du Sahel.

    • PKagamae: La Prison Centrale de Nioro du Sahel est bien preparee et attend grandement Boua le ventru IBK le nullard, le faineant, le voleur et le surfactureur par excellence ainsi que son Boubou, son Tapo-Tapo, son Petit-Monsieur, son Dahirouni, son Daffeni, son Billni, son Kamissani et Mbembani! C’est fini maintenant Boua le ventru IBK ne va plus acheter sur le dos du contribuable Malien des cuisses des prostituees Espagnoles pour son fils l’Honorable Karim Keita!

      • Laisse ton Nioro du Sahel ,
        Il est malade, il est prisonnier,
        Faut le traiter avec dignité, dans le respect des conventions internationales, il a droit à un jugement juste et équitable,
        L’état ne peut pas s’abaisser, même si IBK a emprisonné sans jugement Sanogo, ce n’est pas une raison.
        La haine entraîne la haine, nous devons être exemplaires devant l’humanité

  13. Quelle négociation ? Il a tué des maliens par conséquent il doit être jugé pour ça. Si le CNSP cherche le soutien du peuple qu’il garde IBK au chaud pour être entendu comme GMT l’a été. S’il le laisse partir, le CNSP nous entendra.
    Il doit aussi être jugé pour avoir failli dans sa mission.

    • En effet que justice soit rendue au peuple Malien apres 7 annees de vol, de gabegie, de surfacturation et de nepotisme de Boua le ventru et son regime familial, dictatorial et tyranic!

  14. Depuis quand UN COUP D’ETAT N’EST PLUS UN CRIME?
    S’IL FAUT JUGER, ON DOIT COMMENCER PAR CEUX QUI ONT PRIS LES ARMES DE NOTRE FASO POUR DECAPITER LE MALI! A L’ ENDROIT OU’ NOUS SOMMES NOTRE FASO N’ A AUCUNE GRANDE INSTITUTION!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C’EST L’ANARCHIE!
    UNE PENSEE SPECIALE A’ L’ANCIEN PM DU MALI SOUMEYLOU BOUBEY MAIGA DONT LA MAISON A ETE’ SACAGEE HIER!
    GNENGOYA ANI DJOUGOUYA KISSE’ BILEN NE NOUS MENERONT NULLE PART!
    AW BE’ KA SABALI!!!! LE MONDE VOUS REGARDE!
    LE COUP D’ETAT NE DOIT PAS PASSER! LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE DOIVENT ETRE RETABLIES IMMEDIATEMENT!!! LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU MALI SON EXCELLENCE IBRAHIM BOUBACAR KEITA DOIT ETRE RETABLI DANS SES FONCTIONS ET IL DOIT POURSUIVRE SES SOINS LA’ OU’ IL VEUT!!!!
    A PARTIR DE CE JEUDI 20 AOUT 2020, J’AI DECIDE’ DE CREER LE FRONT DE LIBERATION DU PEUPLE MALIEN. VOUS AUREZ PLUS DE DETAILS DANS LES HEURES ET LES JOURS QUI VIENNENT!
    VIVE LE MALI!
    VIVE LE PEUPLE MALIEN!

    • @LE ROI BITON COULIBALY, tu continues toujours à mordre pour IBK même si tu ne recevras plus ton bifteck. Je pense que tu devrais les suivre à Kati car tous ceux qui sont derrière IBK ont léché ses fesses. Ils ont tous leur place à Kati.

      • Si on suit ta logique, plusieurs membres du M-5, dont l’imam-politicien, qui ont léché … devront suivre IBK à Kati !

        Les pourris sont partout au Mali.

        Aux militaires qui ont pris le pouvoir de faire attention avec qui ils s’entourent pour redresser le pays.

        • @Fanga, j’ai dit tous sans exception. Tous ceux qui se sont enrichis ou ont aidé leurs proches et amis à s’enrichir sur le dos du contribuable qui a manqué de tout au Mali sous IBK, doivent être traduits devant la justice.
          Les non diplômés et incompétents qui ont été placés dans nos services par Karim Keita et autres personnes proches du pouvoir doivent céder leurs postes aux jeunes diplômés au chômage.

  15. nous ne voulons pas de l’exil de notre ancien président; s il est malade, traitons le, avec le respect dû à son rang.
    exil, non!
    il est malien. on ne peut pas envoyer notre compatriote sur aucun ciel en dehors du nôtre.
    s’il doit faire de la prison, qu’il le fasse ici.
    l’exemplarité que les manifestants ont montré à sa sortie de son domicile est l’exemple d’un peuple digne.
    sur d’autres cieux, il serait lynché.
    son cortège peut à peine circuler, mais les manifestants l’ont hué, mais jamais lui porter des sévices corporels ou casser les vitres du véhicule ou encore jeter des pierres. c’est un exemple.

    • Eh oui la prison centrale de Nioro du Sahel est prete pour recevoir Boua le ventru IBK le nullard, voleur et faineant!

  16. Quand nous nos parents et nos enfants sont malades ils partent mourrir a l’Hopital Gabriel Toure ou au Point-G ou a Kati, nous sommes contre la discrimination pour amener Boua le ventru IBK ailleurs, le contribuable Malien ne va pas continuer a payer pour un voleur, un nullard et un faineant comme Boua le ventru IBK. Nous allons lutter afin que Boua le ventru IBK passe ses derniers jours et nuits dans un hospital Malien afin qu’il sente la douleur de nos parents et de nos enfants quand ils sont malades. Nous reclamons une egalite dans notre pays car Boua n’a rien fait pour ce pays pour etre different, il a plonge ce pays dans le gouffre.

    • Principe d’égalité républicaine,
      Il n’a qu’à se soigner au Mali ça servira de leçon aux autres présidents et futurs présidents, il a eu tout le temps de faire un hôpital c’était plus urgent que l’avion présidentiel
      20/100 du salaire du français part dans les cotisations sociales pour financer la sécurité sociale entre autres et au nom de la solidarité nationale il se souvient qu’il est français,

      Pour reprendre une expression française «  on ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière « 

  17. Nous restons mobilisés dans la lutte pour l’intérêt national du MALI. Nous n’avons pas mis nos vies sur la planche a la Place de l’ Indépendance pour amuser la galerie pour qui que se soit. Cependant, dans l’esprit du patriotisme, nous acceptons le rôle que doit jouer le CNSP dans le processus du retour de l’ordre constitutionnel, de la souveraineté du Mali, de l’autorité de l’état, de la stabilité et de la paix dans notre pays.

    1. PREMIÈRE PRIORITÉ IMMÉDIATE: JUSTICE

    – Enquête, jugement et peines exemplaires pour les auteurs de divers crimes de sang et financiers, y compris les tueries de manifestants du 10 et 11 juillet!
    Pour ce faire, il faut vite remplacer les actuels membres bidon de la HAUTE COUR DE JUSTICE avec de nouvelles personnes intègres et avides de justice, afin de juger les acteurs des crimes sur les maliens… sans exception! Personne ne doit être libéré pour quelque raison que ce soit! Sans le maintien stricte et immuable de la justice contre ces crimes même ce coup d’état sera encore un acte de parodie qui ne changera absolument rien au Mali… et le cycle de faillite continuera au Mali jusqu’à la fin des temps!!! Il faut frapper fort … c’est ce que les maliens veulent voir! On a trop badiné avec les criminels dans ce pays et ça risque de nous détruire je jure de Dieu ! Il est temps il est temps il est temps de saigner les saigneurs …. Car une RÉVOLUTION sans JUSTICE et un festival de défoulement!

    Tout acte de DILATATION DE JUSTICE ou d’arrangements sur la base des liens familiaux, d’amitié ou d’anciens liens politiques, ou d’intervention des religieux ou des familles fondatrices sera considéré comme un sabotage ou une trahison vis a vis de la révolution du Nouveau Mali.

    a bon entendeur!

    Vive le Mali, vive M5-FRP et vive CNSP!

    • Pkagame je suis entièrement d’accord avec vous. Bravo pour votre analyse de la situation! J’espère que vous serez entendu. Restons vigilants.

    • ARRETEZ DE NOUS FAIRE CHIER AVEC VOTRE M5-FRP DE MERDE ! A BAS LES ISLAMO-ANARCHISTES DOUBLES D’ANCIENS MINISTRES INCOMPETENTS EN QUETE DE RECYCLAGE . POUR EXEMPLE LE CAS DE CHEICK OUMAR SISSOKO AGE DE 75 ANS ET QUI A ETE DECRIE QUAND IL ETAIT MINISTRE DE LA CULTURE POUR AVOIR DILAPIDE DES FONDS D’UN PROJET DE SOUTIEN A DE JEUNES CINEASTES. CES GENS DE VOTRE M5-MACHIN N’ONT DE LECONS DE MORALITE OU DE PROBITE A DONNER A PERSONNE.
      SIMPLE CITOYEN OBSERVATEUR DE LA VIE POLITIQUE DE MON PAYS ,JE NE SUPPORTE NI NE DEFEND QUI QUE CE SOIT , MAIS CERTAINS COMMENTAIRES NAUSEABONDS TRUFFES DE MAUVAISE FOI ME DONNENT DE LA NAUSEE ET ME REVOLTENT.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here