Le pardon d’IBK fait pleurer Treta

11
Bocari Treta, Ibrahim Boubacar Keita IBK

Dans le cadre des préparatifs du 4ème congrès ordinaire du RPM, parti présidentiel, le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu les membres du Bureau Politique National le mercredi 19 octobre pour échanger avec eux sur la vie du parti. Le Président intérimaire, Boulkassoum Haïdara, lui a expliqué les raisons de la visite. Il s’agissait de lui demander des conseils, des orientations, dans le cadre de la tenue du congrès. IBK, très ému, selon certains participants, leur a demandé l’unité, la cohésion, et surtout l’engagement pour soutenir le pays à dépasser ce cap difficile de la mise en œuvre de l’Accord issu du processus d’Alger. Ensuite, il leur a clairement dit qu’il n’a pas de candidat et qu’il n’a aucune proposition à leur faire pour la composition du BPN. Avant de relever que personne n’est plus RPM que lui. Ensuite, il a magnifié le parti et le travail fantastique qu’il a abattu depuis sa création en juin 2001 jusqu’à son élection en juillet 2013.

Enfin, il a appelé le non de certains cadres pour mettre en exergue leurs faibles et leurs atouts. C’est ainsi que s’adressant à Tréta, il lui a demandé d’être fédérateur, d’être…, d’être…, d’être…Avant de lâcher : « Je n’ai rien contre Tréta. C’est un homme politique expérimenté… Je lui pardonne ». Voilà ce qui a fait éclater Tréta en sanglots. D’autres, en soutien à ce dernier, ont répété, nous a-t-on assuré, le même geste. Heureusement qu’IBK, réputé pour ses larmes faciles, a pu se retenir. L’émotion, nous a-t-on dit, était au rendez-vous.

Municipales 2016 : L’ADEMA disqualifié en CII, l’URD et les autres aussi

En commune II du District de Bamako, un boulevard semble s’ouvrir pour la liste RPM-CODEM. Et pour cause : le parti des Tisserands a saisi la justice afin d’annuler la liste ADEMA pour « rature, Blanco… ». Celle de l’URD-PARENA-FARE pour « signature non conforme et défaut de légalisation par l’autorité compétente ». Le juge de la commune II a rendu un verdict en faveur du parti présidentiel. Les autres ont immédiatement interjeté appel. Les regards sont donc tournés vers la Cour d’Appel. En attendant, la tension monte dans la commune des fondateurs de Bamako.

A suivre.

Rassemblées par Chahana Takiou   

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. “D’autres, en soutien à ce dernier, ont répété, nous a-t-on assuré, le même geste. Heureusement qu’IBK, réputé pour ses larmes faciles, a pu se retenir. L’émotion, nous a-t-on dit, était au rendez-vous.” ET TOI AUSSI CHAHANA, EN ENTTENDANT CE RECIT, TU AS SORTI TON MOUCHOIR ET T’ES MOUCHE AUSSI BRYAMMENT QUE VULGAIREMENT.? Arrete, tu vas me faire chailer aussi houuiiiin houiiiin houiiiinnn wouuaaaaa sniff sniff

  2. “IBK, très ému, selon certains participants” ALORS TOUS LES PARTICIPANTS NE PEUVENT PAS CONFIRMER TON ECRIT?

  3. Au pays des larmes de crocodiles c’est le festin des charognards vraiment pour un pays en crise ces journalistes doivent chercher un autre butin pour informer les maliens quand tous les jours on tue ds maliens. Cette rencontre est un non evenement dans la quelle des gens qui ont échoué viennent pleurer viennent se defouler avec vos larmes on s’emballe les couilles. DIEU EST grand pour enterrer ce parti il a mis celui qui le détruire ce n’est plus qu’un blème de temps. Treta est un destructeur il ne peut pas rassembler c’est dans son ADN, il a pleuré juste pour avoir les graces du president de son president voila des gens qui pleurent et comment ces gens là peuvent diriger un pays en crise. Au pays des bouffons les metteurs en scène sont les bienvenus. Dieu sauve le Mali des mes mains de ces incapables
    VIVA

  4. Pour faire une bonne soupe d’oignon, il faut faire revenir l’oignon émincé dans une casserole à feu doux, avec l’huile d’olive. Une fois qu’il est translucide, ajouter les poireaux et les faire revenir le temps qu’ils dorent un peu et qu’ils “fondent”.

    Bonne dégustation !

  5. … ‘ Municipales 2016 : L’ADEMA disqualifié en CII, l’URD et les autres aussi…’ … /// …
    :
    Si on peut éliminer ses concurrents avant même l’élection, c’est beaucoup plus pratique et sûr de gagner…!

  6. Lors du congrès ils auraient dû renommer le parti Rassemblement des Pleureurs du Mali.

  7. Ce n’est pas le M.P.R seul qui fera avancer le processus des accords d’Alger. Il faut les concertations nationales. Le M.P.R ne saurait être le seul à pouvoir engager l’avenir du Mali dans cette affaire, puisqu’il ne représente pas tous les Maliens. Un parti bidon, avec un chef d’état incompétent, qui prétend être capable de régler les problèmes qui bloquent le pays, fait tellement rire, que certains se demandent si ces gens-là ne gouvernent que par les larmes. Ils ne savent que pleurer au M.P.R. I.B.K n’a pas pleuré, il est remplacé par Téréta pour pleurer à sa place. Si vous prétendez que l’hémorragie que connait le parti est un non événement, vous rirez bien dans quelques jours, puisque d’autres défections sont en cours de préparation.

    • CORRECTION:
      RPM et non MPR qui est plutot le parti de Choguel Kakala Maiga.

Comments are closed.