Parti Alliance pour le Mali : le plan triennal de la jeunesse officiellement lancé

0

Dans le cadre de la commémoration des festivités marquant le 2ème anniversaire de l’Alliance pour le Mali (Apm-Maliko),  le plan triennal de formation des jeunes du parti a été officiellement lancé, le samedi 16 janvier 2016, à son siège, sis à l’Hippodrome.  Les questions liées au civisme, à la citoyenneté, à la démocratie, à la paix, au développement et à la bonne gestion des biens publics seront au cœur de ce programme de formation.

La cérémonie de lancement officiel du plan triennal était présidée par le président national de la jeunesse Mamadou Fofana. Il avait à ses côtés les membres du directoire du parti, notamment le Pr. Akory Ag Iknane et Mme Kadissa Kouréssi. Etaient aussi présents les représentants des partis membres de la Convention de la mouvance présidentielle.

Pour Mamadou Fofana, président national de la jeunesse du parti Apm-Maliko, l’objectif de ce programme de formation, qui coïncide avec les festivités de la commémoration des 2 ans de son parti, est de renforcer les capacités des jeunes et de leur permettre de devenir de vrais acteurs de changement et de transformation sociale, afin de contribuer efficacement à la réconciliation nationale, à la culture de la tolérance et du vivre-ensemble ainsi qu’à la promotion de la paix, socle de notre histoire depuis la nuit des temps.

Dans la même veine, le Pr. Akory Ag Iknane du directoire du parti a déclaré : «À travers ce programme de formation, vous décidez, camarades jeunes, de vous outiller et de vous former aux idéaux fondateurs de notre parti et à l’action politique. Les questions liées au civisme, à la citoyenneté, à la démocratie, à la paix, au développement et à la bonne gestion des biens publics, sont au cœur de ce programme de formation».

Avant de conclure : «Cette session de formation est ouverte à tous les jeunes du Mali, au-delà de tous clivages, pourvu qu’ils soient motivés et engagés à servir le Mali, rien que le Mali, et seulement le Mali. C’est cela le sens que nous donnons à notre engagement politique ! S’engager à servir le Mali et non s’en servir».

Gabriel TIENOU/Stagiaire

PARTAGER