Politique : La convention pour la République à l’assaut de Ségou

0

Sous-sections  après sous sections, le parti Convention pour la République occupe sans tambours ni  trompette occupe le terrain. Nouveau venu dans les cosmos politique suffisamment atomisé, la formation dirigée par l’ancien Premier Ministre Abdoulaye Idrissa Maiga  ouvre ses portes à ces nombreux cadres  et militants à la recherche de repères. En homme de terrain averti, le secrétaire général du Parti Honorable Abdoulaye FOFANA joue sur les leviers pour ramener ses anciens camarades de l’ex majorité présidentielle. Cette stratégie de porte en porte semble donner des résultats.

Rappelons que  le parti Convention pour la République a procédé au lancement de ses activités à Ségou  le dimanche 23 mai à la salle Miéruba. Pour ce faire le parti  a choisi une conférence thématique pour partager avec les militants et sympathisants sa vision des choses et sa stratégie de gouvernance. Depuis le samedi les couleurs du parti vert et bleu arboraient le centre culturel Miéruba et ses environnants. Le secrétaire général du parti l’honorable Abdoulaye FOFANA et le comité d’organisation avaient juré de réserver au Président du parti et à sa délégation un accueil triomphal. Ce dernier arrivé la veille, a eu le temps de prendre le pouls de la cité des balazan avant de livrer son analyse de la situation, sa vision, au moyen des thèmes interrogateurs et interpellateurs.

Pour camper le décor, le secrétaire général souhaitera la bienvenue aux délégués venus des cercles et communes de la région et aux représentants des partis amis. L’honorable  FOFANA dira que  le Mali à besoin a de ses fils et de ses filles à même de transcender leur égo et les intérêts partisans pour apporter des remèdes à la hauteur des enjeux de l’heure. La salle a ovationné au prononcé du nom du Président du parti qui selon le secrétaire général est un spécimen rare en terme de sérieux, d’honnêteté et d’engagement patriotique. Après la présentation des membres de la délégation et les interventions de quelques personnalités, le Président du parti s’est adressé à la masse avec le calme qu’on le connait.

Successivement, il abordera les thématiques comme l’Etat, la République, la Démocratie.

A chaque thématique abordée l’orateur du jour passera du cas général avant de le placer dans le contexte malien et inviter les participants à la réflexion.

Pour l’ancien premier ministre, il ne s’agit pas de faire un exposé stérile et académique, mais de provoquer des échanges en fin d’enrichir le débat politique. Le président estime qu’il faille assoir une culture d’écoute attentive les populations pour donner plus de chances de réussite aux orientations que le parti  sera  amené à  prendre. La convention pour la République pense  son Président exige « l’effort, la raison et l’amour de l’humain, le dévouement et la pratique de la vertu en public comme en privé ».

Se fondant sur ces valeurs en partage par les communautés maliennes, le parti qui est membre du cercle « Un Mali d’Avenir » entend s’investir pour relever les défis. Pour conclure, l’ancien premier ministre a invité les participants à scruter le lien entre les binômes« Etat/Sécurité »« République/Stabilité » « Démocratie/Liberté » « Justice/Progrès » avant de démontrer leur indissociabilité avec la Paix et la Souveraineté.

BMD

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here