Pour la conduite du Dialogue politique inclusif : Le choix des personnalités force le respect !

0

Lors du Conseil des ministres extraordinaire du 7 juin, le Premier ministre a dévoilé le nom des personnalités qui conduiront le dialogue politique inclusif, tant prôné par les acteurs politiques et de la société civile pour une sortie de crise dans notre pays. Il s’agit entre autres du Professeur Baba Akhib HAIDARA (Médiateur de la République), de Monsieur Ousmane Issoufi MAIGA (ancien Premier ministre) et de Madame Aminata Dramane TRAORE (ancien ministre). Lesquelles personnalités seront accompagnées par un Comité d’organisation pour assurer la préparation matérielle et scientifique du dialogue politique. Ce Comité sera présidé par l’Ambassadeur Cheick Sidi DIARRA (ancien Conseiller spécial pour l’Afrique du Secrétaire général des Nations Unies). La désignation de ces personnalités a reçu l’assentiment de l’opinion publique nationale.

Plusieurs fois annoncée et reportée, longtemps discutée, la tenue du dialogue politique inclusif est désormais une réalité pour une sortie de crise consensuelle et inclusive pour le Mali. La preuve de cette réalité est la désignation des personnalités devant conduire ce dialogue inclusif. Des personnalités désignées par le Premier ministre, Boubou Cissé à l’issue du Conseil des ministres extraordinaire, tenu vendredi à Koulouba sous l’égide du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita.

Dans le communiqué de ce Conseil, il est dit que : «  ces personnalités ont été désignées après une large consultation de la classe politique, des légitimités traditionnelles et de la société civile ».

Ces personnalités désignées sont au nombre de trois. Il s’agit du Professeur Baba Akhib HAIDARA (Médiateur de la République), de Monsieur Ousmane Issoufi MAIGA (ancien Premier ministre) et de Madame Aminata Dramane TRAORE (ancien ministre). Lesquelles travailleront avec un Comité d’organisation pour assurer la préparation matérielle et scientifique du dialogue politique. Ce comité, faut-il le signaler, sera piloté par l’Ambassadeur Cheick Sidi DIARRA, ancien Conseiller spécial pour l’Afrique du Secrétaire général des Nations Unies.

Le moins qu’on puisse dire est qu’au-delà de l’effet d’annonce, la désignation des membres du directoire du dialogue politique inclusif constitue un grand pas vers la réalisation de cette assisse, tant prônée par la classe politique (notamment l’opposition) et la société civile pour discuter des grandes questions de la nation. Elle dénote la bonne foi du Gouvernement à matérialiser cette importante demande politique et sociale.

L’autre point positif sur la tenue de ce dialogue relève du choix des personnalités désignées pour sa conduite.

En effet, avec une telle alchimie des personnalités jouissant de grande sagesse et de l’adhésion populaire, il reste évident que cet évènement aura un cachet particulier près de la majorité des Maliens.

Sans conteste, le choix du Pr Professeur Baba Akhib HAIDARA, d’Ousmane Issoufi MAIGA  et de Mme Aminata Dramane TRAORE pour conduire cette assise est un choix qui force du respect. D’autant plus qu’ils sont tous des personnalités dont l’expérience, la maitrise des grands défis et les capacités de propositions ne souffrent d’aucune ambigüité. Les gages d’un dialogue politique fécond, consensuel et inclusif de sortie de crise sont désormais dressés pour la fin de la crise de confiance au Mali.

Jean Joseph Konaté

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here