Présentation de vœux à la présidence : Les faits marquants ! Thierno lâché de toute part !

2
Mahmoud Dicko
Mahmoud Dicko

Le président du Haut Conseil Islamique du Mali, Mahmoud Dicko, a rendu public, à Koulouba, le climat qui règne entre les musulmans et le patron du département de tutelle. Dans ses propos le département n’a pas une vision claire répondant aux aspirations des religieux. Thierno semble agir seul sans concerter les chefs religieux et pis, ceux-ci lui ont soumis un document genre plan d’action resté sans suite. Certainement arrangé dans les tiroirs !

La semaine dernière, Soufi Bilal lui reprochait d’être proche de Dicko. Ce qui vient d’être démenti par cette sortie du patron des musulmans.

Alors Thierno, préparez votre valise.

La décision, en 2014, de lutter contre la corruption était ‘’symbolique’’

En 2014, le président de la République décrétait l’année celle de la lutte contre la corruption. L’idée était  saluée par l’ensemble des maliens pour la simple raison que le mal asphyxiait l’économie nationale. L’année écoula. Rien de probant que désolation ! Le constat était drastique avec une corruption sans pareille faite par les proches d’IBK. Au lieu de les sanctionner, ils changent de postes. Ces scandales qui sont restés sans suite, IBK a été interpellé sur le sujet. Il avance que la décision était symbolique dans l’unique intention, en premier lieu, de découvrir toutes les pistes possibles de corruption et la suite… pour montrer sa bonne volonté, il annonce les 200 dossiers qu’il a transmis à la justice qui sont restés sans suite. Et certains auraient même tenté de bloquer le processessus.

IBK s’insurge contre les vendeurs de restes d’animaux !

Ils sont nombreux installés en face de l’Assemblée nationale. Vendeurs des restes d’animaux (peaux, têtes etc.). Le Président IBK est contre leur présence devant ce lieu hautement symbolique pour le Mali. Il a rappelé, au moment qu’il était président de l’Assemblée Nationale, qu’il avait l’habitude de les chasser de ces lieux.

Le Président de l’hémicycle, Honorable Sidibé, a souligné  la nécessité de déplacer l’assemblée nationale car Bagadadji, il y a plusieurs facteurs qui y sont défavorables comme IBK en a cité quelques uns. Le projet est en cours. Quand le chef de l’Etat promet, il le réalise. N’ayez pas de souci !

L’armée : Seul soutien d’IBK

Les forces armées et de sécurité. Le président de la République, depuis son accession au pouvoir, n’y badine pas avec leurs conditions de vie dans les administrations mais aussi sur le front de bataille. Des avantages leur sont accordés. Mais le chef de l’Etat promet d’en faire beaucoup car, pour lui, l’armée mérite plus que ce qu’elle perçoit.

Il programme, un grand investissement dans le domaine, malgré le coût. Il a ordonné au premier ministre d’y réfléchir lors de la présentation de vœux.

Dans les rangs de l’armée aujourd’hui, IBK est bien apprécié, car la concrétisation des promesses est notoire en ce milieu.

Dans les autres domaines…….. On attend et beaucoup n’y croient plus après ces années sans actes concrets.

IBK expose Modibo !

Unanimement respecté, il l’était au moment de son entrée en fonction de premier ministre. Modibo Keïta, beaucoup le respectaient pour certaines raisons : son âge, mais aussi le service rendu à ce pays dans le temps.

Le sage comme le surnomme les Maliens, Modibo est sous le feu nourri de certains proches d’IBK qui voient en lui le seul obstacle pour atteindre le bonheur. Ainsi, il est accusé de tous les maux du monde afin de détériorer les bons rapports qui le lient aujourd’hui au chef de l’Etat.

Mais le Président dévie le complot ! Il renouvelle sa confiance au sage qu’il n’a cessé de remercier… sans lui on aura à dire autre chose aujourd’hui du régime IBK.

Le Président lui aurait même chargé de  proposer un nouveau gouvernement ; donc main libre. A cet effet, IBK l’expose en lui faisant trop d’ennemis.

Il est considéré aussi comme un intrus (cas Moussa Mara). Donc ils feront tout pour lui rendre la mission plus difficile. Sa sagesse fait de lui un fin stratège. Espérons que cela lui permettra d’échapper aux volontés sordides des proches d’IBK.

Djéri est félicité

Le Président de la République, dans son intervention sur le problème du nord et la signature de l’accord, il a félicité  l’effort de ses frères rebelles du nord, singulièrement Djéri, pour avoir accepté la paix. Le cas Djéri, il se rappel des accolades qui est symbolique pour un Mali unifié de Kayes à Kidal. L’acte est synonyme du retour des frères égarés depuis plus de 2 ans.

BY

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. un-peut respect pour ton responsable ,SINON LA SANCTION DIVINE TOMBERA SUR TA TÊTES A BON ENTENDEUR SALUT.

  2. DICKO ET CONSORTS UN CONSEIL IL FAUT LAISSER LE MINISTRE THIERNO TRANQUILLE SINON UNE SANCTION DIVINE TOMBERA SUR VOS TÊTES. C’EST UNE VÉRITÉ HISTORIQUE
    A BON ENTENDEUR SALUT

Comments are closed.