Présidentielle de 2022 : Oumar Tatam Ly le profil idéal

9

Selon un ancien ministre, l’ancien Premier ministre sous Ibrahim Boubacar Kéita de septembre 2013 à avril 2014, Oumar Tatam Ly, serait le meilleur profil pour mettre le Mali sur les rails. En d’autres termes, on ne peut trouver mieux que lui pour être le futur président de la République. A condition que lui-même accepte d’être candidat à la présidentielle de 2022. D’après lui, Oumar Tatam Ly dispose de tous les atouts nécessaires pour être un très bon président de la République.

De plus en plus, son nom revient comme le probable futur président de la République du Mali. Lui, c’est Oumar Tatam Ly, qui fut Premier ministre sous Ibrahim Boubacar Kéita entre septembre 2013 et avril 2014. Ce cadre de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bcéao) semble être aujourd’hui le meilleur profil pour diriger la présidence de la République aux termes de la Transition.

En tout cas, c’est l’avis d’un ancien ministre qui a occupé plusieurs postes ministériels et qui a eu la chance de travailler avec Oumar Tatam Ly. Il me l’a fait savoir lors d’une causerie sur l’actualité du pays, notamment la prochaine présidentielle prévue en 2022.

Monsieur le ministre, qui voyez-vous aujourd’hui comme futur président du Mali ? Sans aucun détour, il répondit : Oumar Tatam Ly. Et pourquoi lui ? “Je pense qu’aujourd’hui le Mali a besoin d’un homme comme Oumar Tatam Ly afin de mettre notre pays sur les rails. J’ai eu la chance de travailler avec lui et je sais comment il travaille.

Si quelqu’un m’a séduit dans ma vie professionnelle, je peux dire que c’est Oumar Tatam Ly. J’ai beaucoup apprécié sa façon de travailler. Un cadre très rigoureux, travailleur, bien organisé et bien structuré. L’erreur qu’IBK a commise, c’est le départ de Oumar Tatam Ly à la Primature. Je suis convaincu que, s’il accepte d’être candidat, il aura la chance d’être élu président. Et cela va énormément aider le Mali pour sortir de cette situation”, précise notre interlocuteur.  Il ajoutera : “Vous savez, l’avantage de Oumar Tatam Ly, c’est qu’il est très respecté par les partenaires, notamment les bailleurs de fonds. Ce qui m’a surtout impressionné chez lui, je n’ai jamais vu Oumar Tatam Ly impliqué dans une histoire de marché ou de détournement. C’est le seul Premier ministre qui appelait chaque ministre par semaine pour savoir s’il a des dossiers qui nécessitent sa rencontre. Il avait un agenda bien organisé. C’est pour vous dire qu’un ministre pouvait le rencontrer à n’importe quel moment”.

Pour conclure, notre interlocuteur précise : “Sincèrement, Oumar Tatam Ly est la personne la mieux indiquée pour sortir le Mali de cette situation. A condition qu’il accepte lui-même d’être candidat à la présidentielle”.

Notons que le nom d’Oumar Tatam Ly était cité pour être le président de la Transition ou le Premier ministre. Apparemment, il aurait refusé l’offre à cause de certaines conditions.

On se rappelle aussi qu’il fut l’un des Premiers ministres sous IBK. Il a rendu son tablier un 5 avril 2014.  Et le contenu de sa lettre de démission est sans commentaire.

“Excellence Monsieur le Président de la République,

Au regard des dysfonctionnements et des insuffisances que j’ai relevés dans la marche du gouvernement, qui réduisent grandement sa capacité à relever les défis se présentant à lui, il m’est apparu nécessaire de lui imprimer, au sortir des élections législatives, dans un environnement institutionnel, devenu moins favorable, des évolutions propres à lui conférer davantage de cohésion et à le doter de compétences accrues lui permettant de mettre en œuvre les changements attendus par vous-mêmes et par le peuple malien. Je n’ai pu vous convaincre de la nécessité de ces évolutions, lors de nos entretiens des 2, 3 et 16 mars, ainsi que du 4 avril 2014.

En conséquence, en considération de ces vues différentes, qui ne me mettent pas dans la position de remplir la mission que vous m’avez confiée, je suis au regret de vous présenter ma démission du poste de Premier ministre du gouvernement de la République du Mali”, signée Oumar Tatam Ly. Alors qu’il avait été nommé par décret n°2013-721/PRM du 8 septembre 2013, juste après la brillante élection d’Ibrahim Boubacar Kéita pour son premier quinquennat.

Rappelons également que l’ancien Premier ministre Oumar Tatam Ly est initiateur de l’Instruction n°001-PM-CAB du 27 mars 2014. Cela en vue d’améliorer la qualité et les performances des administrations publiques, facteur clé de bonne gouvernance.

Il s’agissait de préciser les conditions et les modalités de la mise en œuvre de l’appel à candidature en vue de pourvoir les postes de directeur des établissements publics et des projets et programmes.

Malheureusement, cette mesure n’a pas été appréciée par beaucoup de Maliens. Voilà, pourquoi, elle a été purement et simplement supprimée après son départ de la Primature.

Il est nécessaire de préciser qu’Oumar Tatam Ly est un cadre de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bcéao) où il fut directeur national pour le Mali. Aujourd’hui, il occupe le poste de conseiller spécial du gouverneur de la Bceao.

Né le 28 novembre 1963 à Paris, en France, Oumar Tatam Ly est le fils d’Ibrahim Ly  (mathématicien et homme de lettres) et de Madina Tall. Il est titulaire d’une agrégation en histoire, d’un DEA en histoire économique de la Sorbonne et du diplôme de l’Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales de Cergy-Pontoise.

Oumar Tatam Ly a également servi à la Banque mondiale où il a travaillé comme Summer Employment Program. Il fut aussi chargé de mission puis conseiller technique à la présidence de la République du Mali de 1992 à 1994.

       El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Pourquoi les Maliens ne vont pas chercher leur Potentiel Président Ailleurs que dans les lots des anciens ministres, chefs de partis politiques ?
    Les Hommes valeureux sont plein le Mali! Ils oeuvrent tous les jours pour le Mali sans chercher de place politique.

  2. Amadou diarra
    Les puissances économiques du monde sont rarement dirigées par des TECHNOCRATES.
    QUAND ÇA ARRIVE, DES PROBLÈMES SONT CONSTATÉS COMME TRUMP OU MACRON.
    En chine, c’est toujours un membre du parti qui a commencé au bas de l’échelle placé au sommet de l’Etat.
    En ANGLETERRE, en ALLEMAGNE, en CORRÉE DU SUD, au JAPON ..c’est toujours le candidat du parti qui dirige l’Etat après la victoire électorale.
    Un TECHNOCRATE, ça veut dire exercer le pouvoir sans vision politique PARTAGÉE et ACCEPTÉE par une majorité de la population.
    Il ne suffit pas d’être un GESTIONNAIRE QUALIFIÉ,honnête, détestant les affaires louches pour reussir dans la gestion d’un ETAT, mais avoir une VISION POLITIQUE.
    C’EST LA VISION POLITIQUE BASÉE SUR DES IDÉES NOVATRICES QUI FAIT BOUGER LES LIGNES, pas la compétence et l’honneteté d’un cadre talentueux.
    Les TECHNOCRATES finissent toujours par former un clan au sommet de l’Etat.
    Les clans sont toujours opposés á L’INTERÊT GÉNÉRAL car il s’agit de servir une oligarchie INSTALLÉE.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue

    • Sangare Dejli, tu classes Trump parmi les technocrates? Je me demande tout le tempas comment tu arrives a tes conclusions ou explications? Je te demande d’aller jouer avec tes petits-enfants et laisser ton vieux cerveau en paix. Merci d’avance!

  3. @ Sangare Djeli est sur ses chevaux encore, c’est Alpha Omar Konare a gauche, Alpha Omar Konare a droite, Alpha Omar Konare au centre et Alpha Omar Konare en haut! Alors qu’ Alpha Omar Konare ne nous a laisse que des fonctionnaires milliardaires apres ses deux mandats! C’est ca connaitre le Mali et les Maliens? Alors veritablement un desastre! Qui s’en fout de ce que dit Macron? Toi et ton maitre Alpha Omar Konare certainement!

  4. Un bon Président est un technocrate chevronné, il prend les bonnes décisions au bon moment, il suit de très près les grands chantiers de développement, il n’est pas statique, il va au contact de la population pour connaître les problèmes du pays, il est honnête, clairvoyant, il est véridique, il est près à se sacrifier pour son pays, il doit être un jeune doté d’une grande intelligence, il doit être fort mentalement, il doit être fort physiquement pour sillonner tout le pays 2 fois au cours de son premier quinquennat pour connaître les réalités, il doit jurer sur le Coran s’il est musulman ou sur le Bible s’il est Chrétien qu’il est près à démissionner s’il viole la constitution du pays, s’il ne défend pas l’intégrité territoriale du pays, s’il ne travaille pas pour le bonheur du peuple, il doit avoir les moyens de sa politique et la politique de ses moyens, il doit déclarer publiquement ses biens 3 heures après son investure. Cet homme providentiel existe, il travaille dans une grande institution internationale à l’extérieur du pays et il va falloir aller le chercher.

  5. La compétence technique ne fait pas d’un cadre un bon président de la republique.
    IL S’AGIT DE GERER UNE SOCIÉTÉ,PAS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE COMME C’EST LE RÔLE D’UN PREMIER MINISTRE.
    C’est pourquoi on peut être un bon CHEF DE GOUVERNEMENT sans être un bon PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE.
    MACRON est un cas d’exemple.
    Tous les observateurs sont unanimes qu’il n’est pas un bon président de la republique.
    Lui-même reconnait qu’il ne connaissait pas assez les français.
    IL N’A JAMAIS ÉTÉ ELU, NI OCCUPÉ LA TÊTE D’UNE FORMATION POLITIQUE QUI LUI PERMETTAIT DE SE FROTTER AU PAYS RÉEL.
    NICEPHOR SEGLO n’a pas été reélu parce qu’il a cru nécéssaire de gerer le benin comme une entreprise.
    Son lointain successeur, le president actuel,est obligé de faire taire ses opposants pour pouvoir gerer sans tenir compte des agissements de la population.
    Le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE n’est éfficace que pour PRESIDER c’est á dire connaitre les préoccupations de la population afin de donner des instructions adéquates au gouvernement.
    Le CHEF DE GOUVERNEMENT transforme ces instructions en décisions qui seront éxécutées par l’administration publique.
    Mais les instructions sont d’une inspiration politique guidée par une connaissance de la société.
    On est étonné de la performance politique D’ALPHA OUMAR KONARE par rapport á ses successeurs.
    Il est plus politique que tous les deux, moins technocrate,plus branché regulièrement á la population à travers le respect des prérogatives attribuées au parti politique au pouvoir.
    IL A DIRIGÉ LE PAYS AVEC LE PARTI AU POUVOIR.
    MACRON reconnait que sa majorité ne l’aide pas car ses êlus sont des novices en politique,n’existent qu’á travers lui.
    OUMAR T LY va diriger le pays avec quelle force politique?
    L’échec d’ATT et IBK est là.
    Certains maliens ont cru qu’á travers eux seuls,on pouvait faire mieux.
    Pendant le debat ALPHA OUMAR KONARE-TIOULE MAMADOU KONATÉ(le seul de l’histoire de l’ère démocratique)le futur président de la republique, constatant que son parti politique à une majorité écrasante á L’ASSEMBLÉE NATIONALE a interpellé son futur challenger sur sa capacité á gouverner sans majorité.
    Il a repondu qu’il va dissoudre L’ASSEMBLÉE NATIONALE.
    Il est baigné dans la politique á travers sa famille,sait qu’il faut être accompagné des élus qui, non seulement partagent les idéaux qui vous animent,mais qui sont implantés dans leurs localités pour faire monter les inquiétudes de la population.
    Les successeurs d’AOK ont éxercé sans veritablement une majorité c’est á dire des élus pas fidèles aux idéaux qui animent le président de la republique, s’ils existent.
    Dans cet article, on ne parle jamais des idéaux qui animent OUMAR T LY comme on n’en connait pas sur MACRON d’où le surnom EN MÊME TEMPS pour exprimer qu’il n’a pas de ligne fixe qui doit inspirer ses instructions.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Sangare Djeli est sur ses chevaux encore, c’est Alpha Omar Konare a gauche, Alpha Omar Konare a droite, Alpha Omar Konare au centre et Alpha Omar Konare en haut! Alors qu’ Alpha Omar Konare ne nous a laisse que des fonctionnaires milliardaires apres ses deux mandats! C’est ca connaitre le Mali et les Maliens? Alors veritablement un desastre. Qui s’en fout de se que dit Macron? Toi et ton maitre Alpha Omar Konare certainement!

  6. Un ancien Ministre qui repond ainsi?
    J’en doute d’autant plus que vous cachez son nom.
    Sachez qu’un bon technocrate n’est pas un bon President de la Republique

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here