Prise d’otages à Bamako : condamnation énergique du PSDA

0

Les membres du secrétariat exécutif élargi aux six communes du district du Parti social démocrate africain (PSDA) se sont réunis urgemment le même jour au siège de leur formation à Quinzambougou. Sous la présidence du vice-président, Marouf Diakité ; le secrétaire général, Ibrahima Diakité et la présidente du mouvement des femmes, Mme Diop Astan Koné, les militants ont d’abord observé une minute de silence à la mémoire des victimes de cette attaque terroriste perpétré contre ce célèbre établissement hôtelier de la capitale, avant de condamner avec la dernière rigueur cet acte crapuleux qui endeuille le Mali.

Beaucoup d’intervenants ont pointé du doigt les failles sécuritaires qui ont pu permettre l’attaque, comme cette consigne qui interdit la fouille des véhicules diplomatiques au Radisson Blu. Ironie du sort, c’est à bord d’un véhicule diplomatique que les assaillants sont arrivés.

La question de l’insécurité d’une manière générale a été abordée. « On doit renforcer la sécurité à Bamako », ont suggeré certains alors que d’autres appellent les populations à plus de coopération avec les forces de sécurité. « Le risque zéro n’existe pas, mais on peut mieux faire pour la sécurité des personnes », a souligné un militant. Le secrétaire général du parti a estimé que les mesures de sécurité doivent être renforcées partout dans le pays.

Pour la présidente des femmes du PSDA, Mme Diop Astan Koné, le parti a plusieurs fois traité cette question de sécurité et un mémorandum a même été remis à qui de droit sur le sujet. Elle a souligné aussi la nécessité de continuer avec l’amélioration les conditions de vie et de travail des forces de sécurité et de défense afin de les motiver dans l’exercice de leur mission.  « Nos militaires doivent être plus motivés pour leur cultiver davantage l’esprit patriotique », a-t-elle expliqué.

Le président du parti, Ismaël Sacko qui a pris le train en marche, « a demandé à chaque responsable du parti dans les six Communes de Bamako et de Kati, de rassurer les Maliens dans nos différents quartiers et de les inciter à une meilleure collaboration avec les forces de défense et de sécurité. Il a salué le professionnalisme de l’armée malienne et la solidarité positive et agissante de l’ensemble de la communauté internationale agissant au Mali, grâce à laquelle, nos forces de sécurité sont venues à bout des terroristes au Radisson Blu ».

Ismael Sacko réaffirme la puissante montée de  notre armée et cela depuis la prouesse réalisée a Sévaré, au Byblos où les FAMa ont fait montre de patriotisme et ont de ce fait gagné en confiance et le peuple malien avec.

V. S. D.

PARTAGER