Scandales financiers et gestion patrimoniale : L’opposition peut-elle aider IBK à changer?

153
Sortie définitive de crise : Les propositions concrètes du Cpc
Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, a reçut ce 4 juin 2014, la classe politique malienne (majorité et l’opposition)

Constamment arrosé par les critiques de l’opposition républicaine et démocratique pour sa gestion opaque et patrimoniale du pouvoir, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita n’en pouvait plus de se contenir, emporté par la colère et l’intolérance, qu’il a fini par ouvrir son ventre en ébullition. Il a fini par appuyer sur la gâchette.

Mais ce qui semblait être un coup sûr pour lui n’a été qu’un coup raté. Car en plus de tirer sa balle à terre, le Président IBK, en décidant de répondre l’opposition sur des considérations personnelles, plutôt que sur les scandales financiers de son régime, a aussi, permis aux Maliens de comprendre les dessous de son silence sur les critiques contre son régime. La vérité est que IBK, contrairement à l’esprit de tolérance, veut bien répondre à l’opposition au coup par coup, mais seulement, il manque d’arguments.

Le Président était resté silencieux sur l’affaire des 1000 tracteurs, de l’engrais frelaté, et demeure toujours indifférent quant à la sanction des auteurs de la surfacturation assortie de l’achat de l’avion présidentiel et de l’acquisition de fourniture d’armements. C’est donc dire que le Président de la République n’a pas changé de cap. Et il ne compte pas le faire maintenant. En tout cas pas avant d’échouer à museler l’opposition républicaine et démocratique.

Pour rappel, on l’a vu à Paris s’agiter du doigt, se fâcher et dire, parlant de l’opposition : « ces petits prétentieux » pour finir en bambara « a bora politiki la, a kera malibaliya yé »(ce n’est plus de la politique, mais de l’impertinence, de l’impolitesse). Mais par ailleurs, il ne fait rien pour améliorer sa gestion opaque des affaires publiques.  Pour tout dire, les causes de la colère du Président IBK est à chercher ailleurs. Car contrairement à ce que certains opportunistes tentent de faire croire aux Maliens, la divergence de vues entre l’opposition républicaine et démocratique  et le chef de l’Etat trouvent ses origines dans la mal gouvernance du régime en place. La question que l’on se pose est de savoir si l’opposition pourra changer IBK afin de sauver le Mali.

Youssouf Z  KEITA

PARTAGER

153 COMMENTAIRES

  1. Quand on n’a pas un mandat du peuple pour parler et agir en son nom, on doit faire attention avec nos actions!!!!!
    Personne n’empeche les opposants a’ jouer le role qui leur revient de droit!!! Ils doivent critiquer les actions qui sont a’ critiquer!!!!!
    J’ai des problemes quand j’arrive a’ la conclusion que ce sont probablement des services des renseignements etrangers qui ne veulent pas de stabilite’ au Mali qui poussent les opposants a’ chercher par tous les moyens a’ creer et maintenir LA MERDE DANS NOTRE FASO!!!!! Peut-etre que je me trompe mais c’est ma conclusion!!!!!
    PLUSIEURS POLITICIENS AFRICAINS TRAVAILLENT POUR LES RENSEIGNEMENTS ETRANGERS CONTRE LEURS PROPRES PAYS!!!
    C’EST EXTREMEMENT TRISTE MAIS C’EST LA REALITE’!!!! ON LEUR DIT DE NIQUER LEURS PAYS , ILS LES NIQUENT !!!!!!!!!
    L’INTELLECTUEL AFRICAIN EST UNE DECEPTION TOTALE!!!!!!
    IBK DOIT TOUT SIMPLEMENT CONTINUER A’ RENFORCER LES RELATIONS ENTRE LE MALI ET LA FRANCE/LES USA! LE RESTE VIENDRA DE LUI MEME!!!!!! LE JOUR OU’ LES MAITRES DES OPPOSANTS LEUR DISENT D’ARRETER COMPLETEMENT, ILS ARRETERONT!!!!!!!!

  2. Une « opposition Républicaine » lol !!! 😯 😯 😆 😆 😆

    Qu’es ce que le journal le Républicain ne nous sortira pas pour mettre en avant le DEBILE DRAME alias petit monsieur. 😯 😯 😯 😯

    Pour répondre au titre de l’article qui n’a rien avoir avec le contenu, je dirai que oui, IBK avec de l’opposition pour le développement du pays. 😳 😳 😳 😳

    Mais pas une opposition des aventuriers, une opposition républicaine, qui incarne les valeurs républicaine dans la politique et dans le dévouement à la société. Pas une opposition républicaine sur le papier, comme le PARENA :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Le problème avec l’opposition malienne est qu’elle se trompe de combat depuis 2 ans. Elle nourrit le spectre du pessimisme à l’endroit de la personne d’IBK. 💡 💡 💡 :idea:….

    LEÇON DE POLITIQUE :

    En France en ce moment, VALLS (Premier ministre français) PS est en train d’envisager de s’allier à l’UMP (opposition) pour faire face à un parti non Républicain, le Front National (FN de Marine Lapen) pour la simple raison que ce parti serait l’ennemi de la République française. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    IBK peut avoir besoin d’une opposition responsable, une opposition qui respect les valeurs républicaines et pas une opposition qui est passé maitre dans l’art du détournement de la conscience populaire. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    UNE ECOLE A L’ECHELLE NATIONALE : 😯 😯 😯 8-O..

    Le cas Moussa Mara. Ce monsieur était certes PR d’IBK. Depuis qu’il n’est plus aux affaires, il n’apprécie pas certaines démarches du gouvernement actuel, mais il ne se borne pas à la critique, il lui arrive de faire des propositions très intéressante. Voici une manière responsable de jouer un rôle dans l’opposition. Cette manière de procédé le responsabilise et lui donne de la crédibilité vis-à-vis des maliens et vis-à-vis du gouvernement. 8) 8)

    IBK a besoin des maliens (opposition républicaine) pour tirer ce pays vers le haut. L’heure n’est plus aux accusations. L’heure est à la mobilisation des consciences optimistes pour donner l’énergie à l’espoir. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  3. Ces politiciens ne pourrons jamais résoudre les problèmes des travailleurs.
    Il faut se débarrasser du capitalisme.

  4. MW reveillez vs !!! Votre site est entrain de prendre l’eau faites un flash-back d’un an et vs verrez la qualité des posts qui portait haut le niveau des débats mais evidenment il faut avoir les reins solides pour se maintenir ds la haute game Vivement un nouveau site ou le profit a cour-terme ne serait pas la priorité mais plutot la recherche de l’exellence qui par finir vs donnera le beurre et l’argent du beurre La solution evitez les articles cube-magie !!!

  5. Arrêtez de berner la population, tout le monde c’est ce que le Président fait dans notre pays. On veut quelqu’un qui se préoccupe de l’avenir du pays.

    • Ibk ne maîtrise plus rien il a perdu toute sa crédibilité sa place est en tole

  6. IL ne peut y avoir de changement que si l’opposition a en face d’elle UN RÉPUBLICAIN.
    Notre président a la chance d’avoir comme opposants des gens qui ont eu à occuper de haute fonction.Une qualité qui leurs permet d’exercer leurs fonctions d’opposant avec responsabilité et un sens élevé de patriotisme.
    Le mentor de l’actuel président ALPHA OUMAR KONARE a rêvé certainement d’une telle opposition durant sa décennie.
    Sans risque de se tromper on peut dire que nous avons la meilleure opposition d’Afrique.Elle se contente de critiquer,dénoncer.Elle organise des débats,des conférences pour éclairer l’opinion sur l’état réel de notre pays.Elle n’appelle jamais à la violence.
    Malheureusement notre président n’apprécie pas cette opposition à sa juste valeur.Il veut une opposition aux ordres.
    L’esprit qui l’ anime ressemble à celui d’un roi.Il veux qu’on lui laisse ,lui et ses proches surtout ses beaux parents,profiter des deniers publics comme bon leur semble.Ils sont tellement animés de cet esprit monarque qu’ils pensent que ceux qui s’opposent à eux sont des HASSIDIS.Ils rejettent toute opposition qui ne leurs permet pas d’assouvir leurs besoins immenses de détournement des deniers publics.
    PEUT ON CHANGER UN PRÉSIDENT QUI A EN LUI UN ESPRIT MONARQUE?
    QU’ALLAH SAUVE LE MALI!

    • SANGARÉ, il n’est même pas bon de chercher à changer le Président, il est quelqu’un que tout le monde connaît depuis près d’un quart de siècle. Il a toujours été le gourmand… (Oh pardon !) je voulais dire Bourgeois qu’il est. Le mieux que l’on puisse faire est de le faire fuir. Quant il changera les poules auront des dents . 💡 💡 💡

      • 😆 😆 😆 , sacre yugubane,
        de toute facon les
        Gatia et cma ont compose alors pourquoi pas l’opposition et le pouvoir. D’ailleurs pour moi qui ne sont de la meme mere et du meme pere, juste du pareil au meme. :mrgreen: 😉 .

  7. Presque à chaque sortie, IBK dit des bêtises. Rappelez vs de sa sortie :
    – A Dakar quand il parlait des ” dizaines de conseillers de ATT réduits à venir prendre des bons d’essence chaque mois ”
    – A Rabat ou Csablanca, quand il a parlé qu’il a un” cahier qu’il n’osait pas ouvrir sinon beaucoup de gens fuiraient”
    – A Paris, quand il versa son venin sur des gens. Comment peut on prendre au sérieux un homme qui a mis son pays à la ” disposition de la Mafia”, qui n ‘a jamais donné un exemple de probité et d’honnêteté ni dans sa vie privée ni dans sa vie publique. Les exemples sont là et têtus. On s’est trompé lourdement. Il me rappelle les histoires comiques des:
    – Idi Amin
    – BOKASSA
    En le voyant à la Télé chaque fois un sentiment me traverse, celui de rire et de pleurer

  8. Presque à chaque sortie, IBK dit des bêtises. Rappelez vs de sa sortie :
    – A Dakar quand il parlait des ” dizaines de conseillers de ATT réduits à venir prendre des bons d’essence chaque mois ”
    – A Rabat ou Csablanca, quand il a parlé qu’il a un” cahier qu’il n’osait pas ouvrir sinon beaucoup de gens fuiraient”
    – A Paris, quand il versa son venin sur des gens. Comment peut on prendre au sérieux un homme qui a mis son pays à la ” disposition de la Mafia”, qui n ‘a jamais donné un exemple de probité et d’honnêteté ni dans sa vie privée ni dans sa vie publique. Les exemples sont là et têtus. On s’est trompé lourdement. Cet me rappelle les histoires comiques des:
    – Idi Amin
    – BOKASSA

  9. Juste un appel à l’opposition, qu’elle fasse preuve de retenue et de patriotisme afin d’apporter sa pierre à l’édifice commun le Mali.

  10. L’essentielle pour le malien n’est pas de savoir qui peut aider IBK à gérer ce pays;mais c’est plutôt de voir qui le fait car le Président lui, a déjà commencé à travailler pour ses compatriotes.Et quant aux journalistes de l’opposition,qu’ils conseillent plutôt à leurs mentors de faire de bons projet de société et attendre 2018 dans la tranquillité. 8) 8) 8) 8)

  11. Les caractéristiques d’une opposition responsable :

    – Elle a le droit de critiquer, mais pas que 💡
    – Elle a des droits, mais aussi des devoirs 💡
    – Elle sait critiquer, cerner la politique, mais elle doit pouvoir aussi accompagner 💡
    – Elle doit pouvoir être patriotique quand le Pays passe avant 💡
    – Elle doit mettre le pays au-dessus de sa sensibilité politique 💡
    – Elle doit pouvoir être un apport au gouvernement quand la nécessité s’impose à elle. 💡

    Une opposition est toujours le bienvenu dans une République, mais une opposition responsable de préférence. 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    • Génération Ibk tu a oublier de rajouter que l président doit être aux dessus des querelles politiques ce qui n’est pas le cas de Ibk le Corrumpu

  12. Comme le père fondateur du pays de nos voisins d’ a coté a dit: la paix n’est pas un mot; c’est un comportement!
    Que les opposants maliens se ressaisissent et demande PARDON à IBK pour la paix sociale.
    Adoptons ce comportement!

  13. Nous serons très heureux de voir l’opposition aider et soutenir le président dans sa gestion du pays.Mais cela est possible et d’ailleurs rien n’est impossible à celui qui croit, si seulement celle-ci s’inscrit dans un climat d’apaisement et non de révolte.

  14. A tiébilé et son groupuscule
    Vous avez assez offensé le président IBK ; suivez le geste qu’il a commencé en se rendant aux obsèques de lassana koné et demandez-lui pardon pour un mali nouveau, uni et prospère !

  15. Que ce journaliste arrête de nous distraire; le souci du président IBK est de donner la paix, le développement aux populations de ce pays alors évitez de jeter l’huile sur le feu.
    LE MALI AVANCE!

    • Ibk na rien réaliser depuis qu’il est au pouvoir à part le détournement du fonds publics

  16. La “liberté de commerce” est tenue en grande estime par ceux qui espèrent l’emporter sur leurs concurrents, mais on admet qu’on ne la respecte pas quand les intérêts le dictent. De même, l’opposition au nationalisme économique (chez les autres) est quasiment un réflexe parmi les planificateurs à l’échelle mondiale. C’est devenu un thème majeur de la politique américaine, après que son propre recours au protectionnisme, aux succédanés aux importations et à d’autres méthodes “ultranationalistes” eut permis aux Etats-Unis de remporter la partie

  17. Comment voulez vous que nous fassions confiance à une opposition qui prend toujours son temps à semer le désordre et à inciter à la révolte populaire?
    Je suis désolé mon journaliste car elle ne la mérite pas.On aimerait bien avoir une opposition mature, mais hélas!!!

  18. Quiconque élève bien son enfant pourrait gouverner un pays.
    Carim qui suit les traces de son père IBK qui s’occupe de la jeunesse comme IBK remplit aussi de sagesse comme IBK,je vois que IBK est tès sage pour le mali.
    C’est la loi de la démocratie que les discussions soient libres, que les intérêts s’opposent, mais c’est l’intérêt de la République qu’il s’établisse sur des points communs une majorité et que cette majorité soit stable, de même qu’il serait souhaitable pour le bien commun que les oppositions ne fussent pas seulement de mécontentement ou de démolition mais de construction et d’apports d’idées à la majorité elle-même.Tiebilé est à cours de sagesse et ne peut pas diriger une nation .
    Vive IBK

    • Le Mali n’est pas un héritage des Keïta surtout des Keïta voleur Corrumpu et Traitre comme la famille Ibk

  19. Je me demande connait le sens du nom REPUBLICAIN que porte son journal dans lequel il dit ces âneries car un républicain c’est quelqu’un qui contribue à l’essor de sa communauté ; de son pays pas comme lui veut le détruire à travers cet article bidon.

  20. L’opposition malienne est la plus nulle et la plus irresponsable de toute la sous région.Au lieu de faire des critiques constructives et apporter des solutions,elle se lance plutôt dans actes irrespectueux et dévalorisant pour eux et souvent pour le Mali.Mais sachez que vous faites honte à notre pays et à tous les maliens.Mais de grâce,laissez IBK travailler tranquille car lui au moins a quelque chose à proposer aux maliens que nous sommes.Merci président et vive le Mali. 8) 8) 8)

    • Ibk est le plus nul président que notre pays na jamais eux par son comportement arrogant

  21. Tiébilé dramé a toujours salit le nom du mali à travers ses différentes campagnes d’intoxications qu’il mène.
    Il est allé jusqu’à payer des gens pour commettre des attentats à Bamako ; on l’ a tous su alors ces gens ne peuvent rien apporter au mali

  22. Monsieur le journaliste vous vous interrogez si l’opposition peut-elle aider IBK à changer.Je dirai non, parce qu’elle est très loin de donner des leçons au président car elle est nulle et irresponsable.Pour cela, nous sommes au regret à l’idée qu’elle ne soit pas l’opposition dont nous avions souhaité.C’est-à-dire une opposition de vision et de conviction.

    • Le plus grand irresponsable des maliens s’appelle Ibk pour sa trahison contre le peuple maliens

  23. Une opposition dite républicaine à des ambitions pour le pays ; elle à une ligne de conduite qu’elle
    suit ; elle a des projets de gouvernance bien établis ; elle critique sur des faits avérés et par les voies recommandés mais hélas la nôtre n’a pas de règlement intérieur à plus forte raison des projets de gouvernance !
    Comment peut- elle aider donc à construire le pays ?

  24. Ha ces opposants incrédules du mali Quand ils sont au gouvernement, ils ne trouvent pas de solution, vous les mettez dans l’opposition et tout d’un coup ils ont des idées contre le président qui fait bien son boulot.Dans la vie il y a des hauts et des bas. Il faut surmonter les hauts et repriser les bas.
    Ainsi de par sa sagesse IBK rendra le mali le 1er pays développé de l’Afrique de l’ouest.

    • C est qui décrédibilise notre pays par son comportement avéc la maffia corse de son frère tomi

  25. L’opposition malienne ne cherche qu’à semer le désordre en posant des actes répréhensibles mais qui n’affectent en rien l’image de la république qu’elle s’attelle tant à ternir

  26. 😈 😈 😈 😈 Qu’est ce que ces personnes peuvent faire pour notre pays.Nous savons tous qu’au Mali les deux figures de proue de l’opposition sont Tièbilé et Soumi.Ces deux personnalités ont montré aux maliens leur irresponsabilité et leur incapacité.Nous savons que Tièbilé est le Malien qui a été capable de payer des terroristes pour semer la désolation dans le cœur de ses compatriotes à travers un attentat.Nous savons aussi que Soumi à aussi été responsable d’actes pareils.Alors comment peut on compter sur de telles personnes pour apporter quelque chose de bon à notre pays???
    Dans tous les cas IBK est à la barre et il la tient bien… 😀 😀 😀

  27. Mugabe……. Mon grand frère, tu as encore étalé ta vision d’homme sage. Comme quoi, la sagesse est le propre des grandes personnes. Grand respect. 😉 😉 😉 😉

    Le journal le Républicain nous vient avec une stratégie de sondage. On a comme l’impression que derrière chaque article, il y a un objectif qu’ils veulent atteindre pour ensuite traiter IBK de dictateur. On vous voit venir, les maliens ne sont pas les moutons de votre pâturage. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Sinon, comment comprendre qu’un quotidien dit républicain (pourtant torchon) n’élève jamais le niveau de ses publications ❓ ❓ 😯 😯 😯

    Avec ce journal, on fait du surplace, le mali s’arrête de tourner. Ils n’écrivent jamais pour les maliens, ils écrivent seulement contre IBK, sa famille et contre le gouvernement. Es ce là, l’identité d’une opposition Républicaine ??? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

    Les titres des articles du républicain sont souvent :

    – IBK et sa mauvaise gouvernance :mrgreen: :mrgreen:
    – IBK, un président qui fait des fausses promesses
    – IBK, le dictateur qui empêche la liberté d’expression 😯 😯 😯
    – IBK et sa famille d’Abord 😯 😯
    – IBK et les surfacturations
    – IBK et les 1000 Tracteurs
    – TIEBILE la victime 😯 😯 😯 😯
    – TIEBILE l’opposant qui arrache la vedette à l’URD 😯 😯 😯
    – TIEBILE le dieu des maliens 😯 😯 😯
    – TIEBILE et son retour triomphale, patati patata !!
    – IBK ceci, IBK cela.
    Voici en 2 ans ce que le journal le Républicain à apporter à la plume malienne.
    Quelqu’un peut me dire à quel moment cette opposition a été républicaine et responsable ?

    Juste une question à nos amis du PARENA, Es ce que le PRESIDENT IBK est réellement l’ennemi N°1 du MALI ????? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

    TIEBILE (Petit monsieur) en bon musulman de circonstance lol ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 !!!,

    répond nous. :mrgreen: :mrgreen:

  28. tous ceux qui sont entrain d insulter l opposition n ont pas encore compris que nous sommes en democratie depuis plus de 20ans et depuis notre pays na jamais connu une opposition aussi responsable que maintenant.VOILA une opposition qui a toujours denoncer et proposer des sorties de crises mais helas nous sommes dans un pays ou les opportunistes et les hipocrites sont rois.Au lieu de soutenir l opposition pour que nos gouvernants ameliore la gestion de l Etat que non c est les opposants qui sont jetes en patures pour leurs critiques constructives,helas c est le Mali ou tous le monde cherche a manger et a boire dans les Mains du pouvoir du jour alors au revoir le developpement.Ceux qui critiquent l oppositiont je leur dis ceci Est ce que nous sommes dans le meme pays.

  29. Les scandales qui ont éclatés depuis l’accession de IBK ne sont que le fruit des combines de certains membres de l’opposition en l’occurrence tiébilé dramé et sa bande.

  30. Pour faire la paix avec un ennemi, IBK travaille avec ses ennemis politique, et cet ennemis devienent des associé.
    Et par leurs orgueils Les opposants du mali refusent de travailler avec le gouvernement mais ils sont les 1ers à salir l’image du mali.
    IBK progresse et le mali veut lui accorder un 2ème mandat.

  31. L’opposition malienne n’est pas du tout responsable. Elle crie au scandale à tout bout de champs et pour des futilités. Il n’est donc pas envisageable de les associer à la gestion des affaires de l’état que eux-mêmes prennent plaisir à entraver.

  32. De quelle opposition avion-nous besoin?Nous avions besoin d’une opposition digne, mature et responsable.Et non une opposition toujours prête à alimenter les débats politiques inutiles qui n’apportent rien au pays.

    • Bem’s comme un président digne mature et responsable pas comme Ibk le voleur Corrumpu ivrogne

  33. La gestion du pouvoir de IBK a toujours été transparente ; Il a hérité d’un pays gangréné par des maux qui ne favorisent pas l’essor du pays et sont (ces maux) à tous les niveaux de la société.
    Ce n’est pas à coup de bâtons magiques que IBK changera le pays. Il faut avoir un esprit citoyen et républicain pour être associé à la gestion des affaires de l’état…

  34. IBK par-ci ; IBK par-là. KARIM par-ci ; KARIM par-là.
    Toujours des scandales pour la moindre bêtise et vous voulez que ces gens apportent quoi au développement du pays si ce n’est des embrouilles ?

    • Ta mère aura contribuer au progrès de ce pays en avortant un Fougariden comme toi. 😈
      **************************************
      Gloire perpetuel à Klela Baba. Que soir benit son nom, sa vie, sa source et sa lumière.
      Vive le GANJISME ,vive la science universelle !

  35. IBK et son gouvernement travaillent ensemble pour soutenir le courage là où il y a la peur, pour encourager la négociation là où il y a le conflit, et donner l’espoir là où règne le désespoir.
    Opposition. En politique, le parti qui empêche le gouvernement de travailler correctement est en plus d’être un opposant est un rebelle et les rebelles ça se mattent

  36. La personne du président de la république est constamment attaquée pour tout et n’importe quoi.
    Même si une casserole a été volée à Gao ou à Bougouni ; les responsables locaux directes ne sont pas indexés ont dit toujours que c’est IBK.
    Ainsi que peuvent apporter ces personnes dans la gestion des affaires de l’état ?

  37. Comme le dit un adage”une faute reconnue est à moitié pardon”.Si l’opposition trouve qu’il est temps qu’elle participe à l’essor du pays, tant mieux.Mais à condition que celle-ci fasse preuve de maturité et de responsabilité…

  38. Que ce soit l’affaire des tracteurs, des engrais, de l’avion présidentiel ; il n’en est ressorti que les véritables instigateurs de ces scandales sont en fait des membres de l’opposition.
    Alors la question de ce journaliste n’a pas lieu d’être .

  39. Si l’opposition même est souvent à la base des différents scandales qui secouent toujours la société malienne comment pourrait-elle aider à leurs résolutions ?

  40. Nous croyons déjà suffisamment en IBK. Et nous n’avons pas besoin de l’aide d’un quelconque opposant pour l’aider dans sa tâche.Dans tous les cas nous savons même que ces personnes n’ont rien à proposer pour ce pays.Donc,qu’ils aillent se faire voir ailleurs. 😯 😯 😯 😯

  41. L’opposition du mali n’a jamais été républicaine car elles ne fait que des critiques sans fondements.
    Ses revendications ne sont pas basées sur des faits concrets mais plutôt sur des insinuations.
    Leur réel problème n’est pas la gouvernance de IBK mais c’est sa personne qui les dérange car en réalité ils ne veulent pas le voir à la tête de ce pays.

  42. Seulement une opposition qui a une vision, un amour et un programme de développement consistant pour son pays, peut contribuer au développement de sa nation.La nôtre, est nulle et c’est dommage pour le pays…

  43. L’ Espoir en IBK est un état d’esprit. C’est une orientation de l’esprit et du coeur du malien. Ce n’est pas la conviction que le mali retrouvera la stabilité et la paix, mais la certitude que la renaissance du mali a une sens, quoi qu’il advienne.
    Et le peuple te connait IBK. Tous bon justicier a été d’abord humilier avant d’être accepter.le peuple est avec toi.

  44. S’il n’y avait pas une opposition républicaine au Mali, IBK n’allait pas faire ce qu’il a fait à savoir la contruction de 8km de route dans la région de Sikasso, la remise officielle des bateaux à koulikoro,l’inauguration des infrastructures de l’ancien régime,la pause de la prémière brique des logements des militaires à Sebenicoro depuis le 20 janvier 2014 dont les travaux n’ont commencé, la rémise catastrophique des logements sociaux,la multiplucation des SCANDALES.

  45. Avec ces opposant maliens,nous vivons une triste réalité.Ils passent tout leur temps à proférer des injures à l’endroit du président et vont même jusqu’au sabotage des ses actions.Mais en revanche,ils sont incapables de faire une seule petite proposition qui puisse aller dans l’intérêt des maliens que nous sommes.On ne peut donc pas compter sur eux pour apporter quoi à ce soit au pays… 🙁 🙁 🙁

  46. Karim a montré son efficacité à la tête de la commission nationale à travers les innovations qu’il a apporté tels que l’identification des numéros téléphoniques et autres actions qui ont favorisé sa réélection dans ladite commission

  47. Karim on vit qu’une seule fois et on ne vit que notre vie. Donc qu’ils aillent se faire voir ailleurs. Personne ne peut contre la volonté de tout puissant.

  48. Gouverner, c’est choisir,Gouverner, c’est résister , Gouverner, c’est parler.
    La force de l’opposition malienne, c’est la création d’ennuis.
    Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.
    IBK connait les oeuvres de Tiebile dramé et des autres opposants.
    Le mali veut la paix . IBK on est avec toi.

  49. Une « opposition Républicaine » lol !!! 😯 😯 😆 😆 😆

    Qu’es ce que le journal le Républicain ne nous sortira pas pour mettre en avant le DEBILE DRAME alias petit monsieur. 😯 😯 😯 😯

    Pour répondre au titre de l’article qui n’a rien avoir avec le contenu, je dirai que oui, IBK avec de l’opposition pour le développement du pays. 😳 😳 😳 😳

    Mais pas une opposition des aventuriers, une opposition républicaine, qui incarne les valeurs républicaine dans la politique et dans le dévouement à la société. Pas une opposition républicaine sur le papier, comme le PARENA :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Le problème avec l’opposition malienne est qu’elle se trompe de combat depuis 2 ans. Elle nourrit le spectre du pessimisme à l’endroit de la personne d’IBK. 💡 💡 💡 💡

    LEÇON DE POLITIQUE :

    En France en ce moment, VALLS (Premier ministre français) PS est en train d’envisager de s’allier à l’UMP (opposition) pour faire face à un parti non Républicain, le Front National (FN de Marine Lapen) pour la simple raison que ce parti serait l’ennemi de la République française. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    IBK peut avoir besoin d’une opposition responsable, une opposition qui respect les valeurs républicaines et pas une opposition qui est passé maitre dans l’art du détournement de la conscience populaire. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    UNE ECOLE A L’ECHELLE NATIONALE : 😯 😯 😯 8-O..

    Le cas Moussa Mara. Ce monsieur était certes PR d’IBK. Depuis qu’il n’est plus aux affaires, il n’apprécie pas certaines démarches du gouvernement actuel, mais il ne se borne pas à la critique, il lui arrive de faire des propositions très intéressante. Voici une manière responsable de jouer un rôle dans l’opposition. Cette manière de procédé le responsabilise et lui donne de la crédibilité vis-à-vis des maliens et vis-à-vis du gouvernement. 8) 8)

    IBK a besoin des maliens (opposition républicaine) pour tirer ce pays vers le haut. L’heure n’est plus aux accusations. L’heure est à la mobilisation des consciences optimistes pour donner l’énergie à l’espoir. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  50. Lui au moins sert son pays contrairement à ceux qui dilapidé l’argent du contribuable sous yeux et se sont approprié certains domaines de l’état. Qu’avez-vous dit de ceux-là ?
    Grandissez dans votre profession à moins que vous ne soyez un petit monsieur

  51. L’opposition Malienne peut aider le président dans sa tâche si et seulement si qu’elle reconnaissance celui-ci comme le choix du peuple.En plus, qu’elle fasse preuve d’esprit républicain et qu’elle ne cherche pas toujours à mettre les bâtons dans les roues du président. Ainsi, nous aurions un Mali fort et uni à jamais.

  52. Une « opposition Républicaine » lol !!! 😯 😯 😆 😆 😆

    Qu’es ce que le journal le Républicain ne nous sortira pas pour mettre en avant le DEBILE DRAME alias petit monsieur. 😯 😯 😯 😯

    Pour répondre au titre de l’article qui n’a rien avoir avec le contenu, je dirai que oui, IBK avec de l’opposition pour le développement du pays. 😳 😳 😳 😳

    Mais pas une opposition des aventuriers, une opposition républicaine, qui incarne les valeurs républicaine dans la politique et dans le dévouement à la société. Pas une opposition républicaine sur le papier, comme le PARENA :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Le problème avec l’opposition malienne est qu’elle se trompe de combat depuis 2 ans. Elle nourrit le spectre du pessimisme à l’endroit de la personne d’IBK. 💡 💡 💡 💡

    LEÇON DE POLITIQUE :

    En France en ce moment, VALLS (Premier ministre français) PS est en train d’envisager de s’allier à l’UMP (opposition) pour faire face à un parti non Républicain, le Front National (FN de Marine Lapen) pour la simple raison que ce parti serait l’ennemi de la République française. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    IBK peut avoir besoin d’une opposition responsable, une opposition qui respect les valeurs républicaines et pas une opposition qui est passé maitre dans l’art du détournement de la conscience populaire. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    UNE ECOLE A L’ECHELLE NATIONALE : 😯 😯 😯 😯

    Le cas Moussa Mara. Ce monsieur était certes PR d’IBK. Depuis qu’il n’est plus aux affaires, il n’apprécie pas certaines démarches du gouvernement actuel, mais il ne se borne pas à la critique, il lui arrive de faire des propositions très intéressante. Voici une manière responsable de jouer un rôle dans l’opposition. Cette manière de procédé le responsabilise et lui donne de la crédibilité vis-à-vis des maliens et vis-à-vis du gouvernement. 8) 8)

    IBK a besoin des maliens (opposition républicaine) pour tirer ce pays vers le haut. L’heure n’est plus aux accusations. L’heure est à la mobilisation des consciences optimistes pour donner l’énergie à l’espoir. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  53. Parce qu’ils n’ont pas pu nuire à IBK. Maintenant ils veulent changer le fusil d’épaule. Sinon qui peut dire que KARIM fait quelque de mal dans ce pays, si ce n’est pas donner des aides humanitaires et puis avec ses propres fonds aux pauvres, comme sa mère le fait. Oh une famille de solution et de bonheur !!!
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  54. Parce qu’ils n’ont pas pu nuire à IBK. Maintenant ils veulent changer le fusil d’épaule. Sinon qui peut dire que KARIM fait quelque de mal dans ce pays, si ce n’est pas donner des aides humanitaires et puis avec ses propres fonds aux pauvres, comme sa mère le fait. Oh une famille de solution et de bonheur !!!

  55. On a tous besoin de nos parents pour apprendre mieux.
    Qui est exempt de cette situation, un parent veut le meilleur ou veut le voir grandir une parfaite dynamique. Surtout un plaisir pour tout fils de servir sa patrie

  56. Comme le dit bien ce vieil adage « il n’est jamais trop tard ». L’opposition peut faire marche arrière et revoir cette offre d’Ibrahim Boubacar Keita. Quand même à l’heure où nous sommes, le conflit inter politique n’aboutit pas au concret.

  57. Nul gouvernement ne peut-être longtemps solide sans une redoutable opposition. Pour un bon président, le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre. Le président évolue avec sa politique dans le bien être de la population

  58. Comment pouvoir aider quelqu’un à gérer un pays si vous passez tout votre temps à lui mettre le bâtons dans la roue?L’opposition malienne est une opposition composée de personnes aigries et de mauvaises foi.Par conséquent,ils peuvent rien trouver comme bonne idée pour apporter à la construction de notre Maliba. 😥 😥 😥

  59. Le Mali est à nous tous et non à Ibrahim Boubacar Keita ou encore sa famille. Certes il est le président de la République mais cela ne signifie point qu’on ne doit l’aider à construire notre Mali. Au contraire Nous devons tous l’appuyé dans son exercice.

  60. Il faut avoir un programme ou une vision pour son pays
    Ils peuvent rien apporter à ce pays. On ne critique pas pour critiquer comme on le dit
    Critique en apportant une solution
    On ne pouvait pas espérer mieux en héritant d’un pays en crise où l’économie était au mauvais point avec les relations qui n’étaient plus au beau fixe avec les investisseurs.

  61. A mon avis, l’opposition doit prendre part à la gestion du pays pas seulement de rester à coter et apporter des propositions. C’est ainsi que nous pouvons construire ce pays avec force et honneur.

  62. Le Mali se trouve dans une phase critique, malgré les efforts fournis par nos gouvernants le pays n’est pas complétement guéri de ces plaies. Chose étant, tous les fils du Mali doivent se donné la main pour porter haut notre patrie.

  63. Si l’opposition malienne avait la volonté de reconstruire ce pays, elle n’aurait en aucun cas refusé la proposition faite par le président. Il s’agit de son adhésion dans le gouvernement, un système qui allait aider ce pays de se relever sans difficulté.

  64. Vive un Mali uni et fort
    Vive l’union
    Vive le régime IBK
    Vive l’union IBK-Opposition

  65. Il faut avoir un programme ou une vision pour son pays
    Ils peuvent rien apporter à ce pays. On ne critique pas pour critiquer comme on le dit
    Critique en apportant une solution

  66. Comme on le dit c’est l’union qui fait la force, le fait d’impliquer l’opposition dans la gestion du pays ne peut qu’affermir la convalescence du Mali. J’approuve cette proposition du président IBK. Il a fait preuve de maturité et de bonté, c’est à l’opposition de faire valoir son amour pour sa patrie.

  67. Oui nous pouvons, nous pouvons tous ensemble porté le Mali haut. Il suffit juste d’y croire et de se donner la main pour faire de ce rêve une réalité. L’opposition est et sera toujours la bienvenue au sien du gouvernement IBK. D’ailleurs, c’est pour cela qu’il les a tendu la main.

  68. Vous parlez de quelle gestion patrimoniale mon cher constipé de mémoire
    Karim est un citoyen du mali donc il a choisi de faire de la politique pour aider le pays
    Est-ce nouveau?

  69. En tant que citoyen Malien, je pense que l’opposition doit faire preuve de maturité et de sagesse.Parce qu’elle ne fait que s’en prendre à la personne du chef d’Etat, au lieu de faire des propositions concrètes.Il faudrait qu’elle sache que le Mali est notre héritage commun et il compte sur tous ses fils pour son développement économique et social.

  70. Je suis écœuré de voir ces opposants se mettre à l’envers du chemin du président de la République. Ils doivent au moins pensé à la nation malienne, au peuple malien avant de commettre certaines exactions.

  71. L’opposition malienne peut bien aider le président de la République à se relever, si elle se donne bien sûr. Avouons que c’est IBK qui les tendu la main en premier lieu. Il faut avoir l’amour de son pays pour pouvoir le construire. Je crains que ces opposants aient la moindre volonté d’aider le président de la République à construire le pays.

  72. C’est une opposition immature, irresponsable et sans visage donc de quoi peut-on attendre d’une telle opposition.
    Il faut avoir l’amour pour son pays sinon vouloir saboter une visite d’état

  73. Je vous prie de bien me le concéder , s’il y a un Homme que j’aime dans la vie c’est bien IBK. Messieurs les démagogues , servir le père de la Nation c’est d’apprendre à lui dire la vérité. Amour du ciel , Soumaila et Tiéblé servent plus IBK que vos écrits passionnels et indignes . Le père de Soumaila et celui d’IBK étaient des inséparables amis , oh! bon Dieu , ne cherchons pas à les diviser . IBK , votre vaillant père ne vous pardonnerais pas si vous vous emporter par les propos démagogiques de ceux qui veulent vous opposer à votre petit frère. Monsieur cher Président , Dieu vous a parlé cette année . Ceux qui ont pensé que vous étiez mort avant de se préparer pour la guerre de succession ne sont pas Soumaila ou Tiéblé. Donnez vous la main car le Mali a besoin de vous tous . Monsieur le Président , certains Maliens ne trouvent le plaisir que de voir la discorde entre les dirigeants . Ils ne vous aiment pas. Je vous demande de rencontrer discrètement les opposants en présence de Chérif Ousmane Haidara pour un deal axé sur la cohésion et l’entente . Je vous prie , Monsieur le Président de vous entretenir avec votre frère ATT. Monsieur le Président , votre entourage n’est pas bon . Monsieur le Président , je vous prie une fois de plus de rencontrer Zoumana Sacko pour discuter du Mali et cela dans le plus grand secret . Après ces rencontres , vous vous débarrasserez de beaucoup de ces démagogues J’en suis convaincu. Au niveau de l’armée , un entretien avec Minkoro Kané est souhaité . S’il plait au bon Dieu , je vous rencontrerais très discrètement.

  74. De quelle opposition parlez vous?Ces irresponsables là?Ils n’ont jamais rien apporté à ce pays et c’est pas maintenant qu’ils le feront.Dans tous les cas IBK n’a pas besoin de leur avis pour bien bien gérer ce pays.Il le fait déjà bien sans eux.Merci Président. 😀 😀 😀

  75. C’est cette même opposition qui injurie le président à toutes les occasions
    IBK est pragmatique, il fait du tic au tac et passe à autre chose car les chantiers sont vastes alors de quoi à s’emmerder avec des petits messieurs

  76. Effectivement et comme partout ailleurs, l’opposition peut et doit faire des propositions au président.En effet, pour qu’elle fasse des propositions, il faudrait qu’elle soit responsable.Malheureusement ce n’est pas le cas dans notre pays.
    J’en appelle à leurs sens de responsabilité et du respect du président et de la population Malienne.

  77. on distingue trois sortes de libertés: la liberté naturelle, la liberté civile, la liberté politique; c’est-à-dire la liberté de l’homme, celle du citoyen et celle d’un peuple. La liberté est la propriété de soie .IBK donne de l’espoir au mali

  78. En passant tout son temps à clamer liberté d’expression et d’opinion comme cela ne s’applique pas aussi IBK comment ils pensent aider le pays

  79. Elle peut vraiment servir au développement de notre pays, elle faire en sorte que le président ne prennent pas de décision pour non seulement dans gestion du pays, mais aussi pour que cela lui serve de bouclier face aux critiques insensés de cette opposition !!!

  80. La politique nous rassemble en nous opposant : elle nous oppose sur la meilleure façon de nous rassembler et non de nous entre- déchirer .Suivre Tiebile c’est vendre son âme au diable.
    Nous on parcourt notre chemin avec IBK lui connait les difficultés du mali et peut les resourdre

  81. Pour aider un pouvoir il faut reconnaitre le président et mettre avant tout les intérêts du pays non les intérêts personnels

  82. On ne récompense pas les perdants, Dans le monde où nous vivons, il n’y a pas de pitié. Les canards avalent les vers, les renards tuent les canards, les hommes abattent les renards(PARENA).
    IBK donne de l’espoir au mali

  83. Une opposition qui cherche coute que coute à mettre des bâtons dans les roues du pouvoir. Ils voient le mal partout et n’ont jamais tenter d’apporter de bonnes initiatives , des propositions de gestions

  84. L’opposition peut changer le président de la république, l’opposition peut changer le MALI même !!! Elle peut le faire en bien ou en mal, il suffit juste qu’elle se décide à le faire, qu’elle se décide d’apporter sa pierre à l’édifice !!!

  85. D’où sort ce pacotille de journaliste, quelle opposition peut-elle aider IBK dans sa gestion des affaires de l’état. Tu blasphèmes ou quoi

  86. Oui une opposition de taille peut aider IBK à changer, comme vous le dites dans vote article. Mais une opposition qui est engagée dans une campagne d’acharnement ne peut pas le faire.
    Une opposition qui voulait saboter la visite d’Etat du président en diffusant des tracts ne peut pas le faire.
    Une opposition qui ne fait pas e proposition comme Moussa Mara ne peut pas non plus le faire.
    Donc de ce fait, dites-moi Monsieur le journaliste, si notre opposition, avec à sa tête Soumaïla Cissé et Tièbilé Dramé, peut réellement aider IBK? 💡 💡 💡 💡 😈 😈 😈

  87. L’opposition doit faire en sorte de mettre de côté ses idées critiques, de mettre en avant les intérêts des maliens, qu’elle ne se donne plus aux malversations inutiles contre le président de la république et son gouvernement et qu’elle s’allie de leur côté pour qu’ils travaillent ensemble afin que ce pays puisse s’épanouir!!!

  88. L’opposition malienne a perdue toute sa crédibilité. Tous les acteurs politiques ont accusé IBK en insinuant qu’Il a plutôt pensé à son cercle infernal d’amis et de famille au-devant de la gestion du pays, ce qui est tout à fait mal interpréter. IBK a simplement pensé à ne s’entourer que de personne compétant et de confiance, car le pays est fragile et les erreurs seront fatales. L’opposition agit d’une manière à ce que le régime au pouvoir à peur de les nommés à des postes de responsabilité importante.

  89. L’opposition peut bien aider le président à changer, mais il va falloir qu’elle même change d’abord sa façon d’être, qu’elle se soucie plus du devenir du MALI plutôt que le fauteuil du président de la république, car si l’intérêt du pays tombe à l’eau il n’y aura plus de fauteuil de président !

  90. C’est seulement une opposition républicaine digne de ce nom qui peut aider le président de la république. Mais l’opposition que nous avons ne peut pas aider IBK dans la gestion du pays. Il faut que cette opposition fasse des preuves de vouloir aider pour que nous comptons sur elle. 💡 💡 💡 😈 😈

  91. L’opposition peut bien aider le président à changer, mais il va falloir qu’elle même change d’abord sa façon d’être, qu’elle se soucie plus du devenir du MALI plutôt que le fauteuil du président de la république, car si l’intérêt du pays tombe à l’eau il n’y aura plus de fauteuil de président !!!

  92. Démocratiquement, IBK a mis l’opposition malienne dans toutes les conditions possibles et maintenant l’opposition prend part à la gérance du pays. Mais les Maliens se plaignent toujours de l’opposition car ils estiment que l’opposition n’est pas à la hauteur car elle ne joue pas pleinement son rôle.

  93. Une opposition sans visage ne peut pas aider le président.
    Une opposition qui ne fait pas de propositions ne peut rien faire pour leur pays.
    Une opposition républicaine de façade ne peut pas aider IBK.
    Une opposition qui ne fait pas de propositions ne peut pas faire de succès.
    Une opposition qui critique sans fondement et sans argumentation ne mérite pas la confiance du président pour l’aider dans sa gestion.
    Une opposition de la honte restera toujours comme telle si seulement si elle ne change pas de cap. 😈 😈 😈 😈 😈

  94. Vous savez autant bien que moi que cela peut être bien pour le pays, qu’elle s’efforce de d’être attentif aux actions du président de la république, qu’elle cesse de faire des accusations inlassablement même sur des affaires connues de tous pour leurs clartés !!! Soumaïla cissé, quand à lui, ne doit plus se comporter comme un enfant, qu’il prenne ses responsabilités de chef de fil de l’opposition !!! Mais le plus touchant dans cette affaire est que le président de la république et son gouvernement fait tout pour qu’il y ait une cohésion entre l’opposition et le gouvernement !!!

  95. Démocratiquement, IBK a mis l’opposition malienne dans toutes les conditions possibles et maintenant l’opposition prend part à la gérance du pays. Mais les Maliens se plaignent toujours de l’opposition car ils estiment que l’opposition n’est pas à la hauteur car elle ne joue pas pleinement son rôle.

  96. Tièbilé est un politichien qualifié. Il est tout sauf un homme de dignité. Il n’a aucune affection pour ce pays. Il est vraiment #petit monsieur# et il le restera. Je suis sûr que tous les opposants maliens sont des politichiens. Donc si nous faisons face à une telle opposition, je crois qu’elle n’est pas en mesure de faire quoi que ce soit pour aider le président de la république. IL faut que cette opposition fasse une prise de conscience de ces fonctions. Qu’elle agisse comme une opposition républicaine. 👿 👿 👿 😈 😈 😈

  97. L’opposition malienne est une opposition nulle. Elle se plaint toujours sur tous les faits et gestes du régime en place en particulier du Président de la République. Maintenant que le Président IBK leur tend la main pour la gestion du pays d’une manière plus démocratique, plus ou moins elle veut refuser l’offre, mais veut l’opposition pour l’avenir de notre pays.

  98. Un voleur pense toujours que les autres sont comme lui. TIEBILE a bouffé l’argent de l’organisation du sommet France-Afrique en 2005 et AOK l’a créé un ministère inutile pour qu’il bouffe l’argent du contribuable malien. Un TIEBILE aussi ose dénoncer dans ce pays.

  99. L’opposition malienne est une opposition irresponsable, c’est une opposition apatride, une opposition qui pense qu’a ses intérêts personnels. La politique malienne n’est pas une politique constructif, ni objectif.

  100. L’opposition doit avoir la conscience de l’ambition commune pour le pays avec le gouvernement. Ces critiques stériles ne vont rien nous servir, chacun doit mettre l’intérêt du pays au-dessus de tout et avant tout. Unissons-nous, c’est l’union qui fait la force. Le Mali d’abord !!!

  101. Si l’opposition fait des propositions comme elle se le doit je pense qu’il est possible qu’elle aide le président de la république dans sa gestion. Par exemple Moussa Mara bien vrai qu’il n’est pas un opposant il fait des propositions. Mais aucun opposant malien n’est capable de tel acte. De la sorte cette opposition ne peut rien faire. 😀 😀 😀 😀 💡 💡 💡 🙄 🙄 😈 😈

  102. Tout gouvernement a forcement besoin de l’opposition, si réellement cette opposition a la bonne volonté que le pays avance sans rancune politique contre le régime en place.

  103. Bien sûr que l’opposition malienne peut aider le président de la république à changer, elle peut contribuer au développement de ce pays en s’alliant au côté de ce dernier pour faire en sorte que ce pays puisse sortir de cette merde !!!

  104. Il n’est même pas bon que IBK change, si l’opposition veut sauver la nation elle doit œuvrer à faire fuir LADJI !! 😀 😀 😀 😀

    IL FAUT QUE CE “petit président” DÉGAGE !!!! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  105. Il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir, c’est à dire TIEBILE n’a pas besoin de clarification sur ces histoires, il veut semer le désordre seulement et inciter la population à se révolter contre le gouvernement. Mais même si cela se réalise, cela ne va pas lui faire avancer au contraire cela va jouer sur lui et sur nous tous. Tièbilé on vous prie de nous laisser avancer.

  106. Oui, une opposition digne loyale et républicaine peut aider le président de la république à changer le pays. Mai je doute forte qu’une opposition sans un seul homme politique compétent ou une opposition qui ne propose rien et qui s’est inscrite dans une logique de nuisance du régime en place soit capable d’aider le chef de l’Etat à changer. 😆 😆 🙄 🙄 🙄

  107. Depuis très longtemps le régime au pouvoir tendue la main à l’opposition, pour qu’elle soit plus ou moins active dans la gestion du pays. La faute reste du côté de l’opposition, car l’opposition malienne en général a repoussé l’appel d’IBK.

  108. IBK a toujours tendu la main à l’opposition, c’est elle même qui ne l’a pas voulu !!! Elle n’a pas du tout l’intension de collaborer avec le président de la république pour mettre en avant l’intérêt général des maliens, alors que c’est ce qui s’impose !!!

  109. IBK est le plus démocrate de tous les politiciens maliens, parce que c’est sous son mandat que l’opposition a eu une loi pour appuyer leurs droits et améliorer leurs conditions de travail. Il faut nous laisser respirer un peu avec vos critiques stériles.

  110. S’il s’agit de critiquer notre opposition est toutes les conditions. Malheureusement quand il s’agit de faire des propositions, elle se déclare en carence de moyens, comme le font Soumaïla Cissé et Tiébilé Dramé sur la scène politique. L’opposition peut aider IBK mais condition qu’elle fasse preuve de responsabilité et qu’elle soit une opposition républicaine digne de ce nom. 😆 😆 😆 😛 😛 😛

  111. Nous avons cru en lui, plus de 77% des maliens l’ont choisi pour leur sortir de la merde dans laquelle ils étaient plongé depuis plus de 20ans, il l’a fait !!! Nous le voulions pour mettre le pays sur la bonne voie de développement, il est en train de mettre en place une solide base de développement pour notre pays, pourquoi l’opposition ne peut-elle pas avoir confiance en lui ?

  112. Le Mali est un pays béni, les gens malintentionnés ne peuvent rien contre ce pays. Que TIEBILE comprenne qu’il se fatigue pour rien, les maliens ne suivent plus personne bêtement et les jeux politiques n’emportent plus le malien. Tous les maliens sont conscients du passé récent.

  113. Soumaïla Cissé est un opposant malhonnête et sans vergogne. Il montre aux gens qu’il n’est en mesure de s’acquitter des obligations vis à vis du peuple. Il doit se contenter de son poste de chef de file de l’opposition politique. Il se fera humilié une fois de plus dans un ministère. L’opposition peut bel et bien aider IBK à changer mais pas cette opposition que nous avons aujourd’hui. 😆 😆 😆 💡 💡 💡

  114. IBK est celui dont le MALI avait besoin pour se relancer économiquement, sur la scène internationale, pour entamer un procédure de développement durable, pour permettre au MALI de préserver son intégrité territoriale et de faire régner la paix et la sécurité dans notre pays !!! Et il est en train d’accomplir ces différentes tâches à merveille !!!

  115. Le journal républicain et son propriétaire sont en campagne d’acharnement contre IBK et son entourage. Ce ne sont pas ces diffamations qui vont dissuader la population malienne. Ce qui ont voté IBK savent très bien pourquoi, ils l’ont choisi donc allez y vous faire voir au diable. IBK ambissa Inôfai !!!

  116. IBK est votre problème, je pense que cela est trop facile à gérer. Il faut juste poser des actes concrets et dans le futur vous serez récompensés. IBK n’a pas forcé pour devenir président et il n’a jamais négocié, c’est la population malienne dans sa perte d’espoir qui a vu que le seul homme dans ce monde actuel qui pourra leur sauver c’est ce vieux, le MANDE MASSA, KANKELETIKI, IBK la solution. Il faut juste accepter personne ne peut contre cela. IBK on est fier de vous !!!

  117. La jalousie ne donne rien que la paresse et de la déception. IBK représente la voie des maliens conscients, il faut lui laisser tranquille, il n’a pas forcé pour être à ce niveau, c’est le mérite monsieur Dramé et ses chiots.

  118. De nos jours l’opposition à faillir à son devoir. L’opposition malienne a perde toute sa crédibilité car elle ne fait que attaquer le régime en place mais ne propose rien de concret. L’opposition ne doit pas que critiquer mais proposer des solutions pour une sortie de crise et bonne gouvernance du pays.

  119. Je m’inquiète beaucoup beaucoup pour le Parena. A chaque réalisation du régime d’Ibrahim Boubacar Keïta, ce parti apportera quelque soit disant qu’il y a eu un scandale. Les 1000 tracteurs offerts aux paysans par le président de la république n’ont pas fait objets d’aucune surfacturation. Le Parena veut pousser les maliens à une marche contre IBK. 😛 😛 😛

  120. Les journalistes mettent tous en œuvrent pour perturbé l’opinion public, l’histoire de l’avion est du passé. La FMI a déjà classé ce dossier et aucune charge ne sera retenue contre IBK. Alors passons aux choses sérieuses.

  121. IBK ne s’est jamais attaqué à l’opposition, on raconte tout sur lui et on diffame sur lui chaque jour, mais sa conviction et sa compréhension de la démocratie ne lui permettent pas de restreindre ces droit de liberté d’expressions des maliens. IBK respecte beaucoup la forme démocratique de ce pays sinon beaucoup d’entre vous allait chercher à faire d’autres boulots.

  122. Méchage : Les roquets et les perroquets.
    Le moins que l’on puisse dire c’est que l’opposition, ou disons le carrément, le Parena réagit au quart de tour. Les responsables de ce parti ne ratent jamais une occasion pour parler (souvent ils manquent des occasions pour se taire). C’est une qualité qui fait défaut à beaucoup d’hommes politiques qui brillent par une prudence excessive qui frise souvent la frilosité. La prudence, la frilosité, le Parena ne connait pas. Ce qui a pour conséquence souvent des dérapages, parfois des excès, et même des outrances. Mais cela n’est pas l’objet. Pour reprendre le fil, nous disions que le Parena réagit au quart de tour. Nous avons l’impression que les responsables de ce parti ressemblent à ces chasseurs de tornades. Dès qu’il y a un petit vent qui se lève, ils trouvent espoir à le transformer en tornade. En tout cas, le Parena développe depuis deux ans dans une formidable propension à voir des scandales partout, à voir dans n’importe quel marché une surfacturation sur fond de délit d’initié donnant lieu à des rétro-commissions. Et souvent le Parena ne prend aucune précaution pour préserver sa crédibilité. Ce qui est malheureux pour le débat dans la mesure où ce parti regorge de vrais talents. La preuve de ce que nous disons est cette histoire de tracteurs subventionnés par l’Etat pour aider les paysans. Pour le moment, le Parena est le seul (peut-être avec ceux qui n’ont pas enlevé le marché) à y voir des problèmes. Le Parena parle de marché passé sans appel d’offres, par entente directe ; parle de surfacturation, de rétro-commissions ; de scandale, etc. De ce que nous en savons, tout cela n’est que balivernes. Face à la réaction par journaux opposés du gouvernement, le Parena souhaite qu’il y ait un débat contradictoire à la Maison de la Presse avec le ministre du Développement rural. Professionnels de l’agi-prop, les responsables du Parena voudraient que le débat soit radiotélévisé. Ils savent bien que le gouvernement n’acceptera pas. Pour la simple raison que les espaces de débat contradictoires ne manquent pas. Le Parena qui a des élus à l’Assemblée n’a qu’à interpeller le ministre du Développement rural. Arguments contre arguments, preuves contre preuves, ils pourront débattre à souhait, devant les députés et devant les Maliens qui les suivront grâce à l’ORTM.

    Avant cette histoire de tracteurs déjà, le Parena avait fait la preuve de sa propension à ne rien laisser passer à l’occasion du deuxième anniversaire de l’accession d’IBK au pouvoir.Quitte à faire preuve de mauvaise foi. Le président de la République avait accordé un entretien à deux confrères de la presse audiovisuelle. L’entretien du président IBK a été diffusé la nuit du vendredi 4 septembre sur les antennes de l’ORTM et d’Africable. Dès le lendemain samedi, le Parena qui semble disposer d’une permanence hyper active a réagi. Ayant lu ce que le parti de l’opposition a écrit, nous nous sommes rendus compte qu’il est arrivé au Parena ce qui arrive généralement à ceux qui confondent vitesse et précipitation.

    En effet, même une lecture rapide permet de constater que le Parena était plus pressé de répondre au Président de la République que de l’écouter. Ceux qui ont eu le stylo rapide devaient avoir une oreille pour le moins distraite. Nous donnons un seul exemple. Dans sa réaction, le Parena réduit l’intervention d’IBK concernant l’équipement de l’armée aux seules tenues militaires. Avec une certaine perfidie, la réaction note que « Pour le président de la République, équiper l’armée c’est acheter pour les militaires (à des prix faramineux) des uniformes, des chaussettes et des chaussures!
    Est-ce avec des “uniformes impeccables” que nos soldats vont défendre l’intégrité du territoire et vaincre le terrorisme? ». Bien sûr que non, ce n’est pas avec des « uniformes impeccables » que l’armée fera la guerre. Mais comme le dirait l’autre, « même si l’habit ne fait pas le moine, il fait partie du moine ». La fierté de voir les militaires tout fiers et heureux de défiler dans des tenues propres avec des godasses bien cirées et des chaussettes assorties est partagée par tous les Maliens. Le Chef suprême des armées ne veut pas rentrer dans le détail des équipements militaires parce que n’en déplaise à ceux qui font la gorge chaude à toutes les occasions, ces domaines là sont sensibles et relèvent du secret-défense. Toutefois, IBK a parlé des « 12-7 et des 14-5 dont la puissance de feu est significative pour le militaire ». On est bien loin de la seule perception vestimentaire des équipements de l’armée. Cela revient à ce qui nous disions : le Parena voulait plus répondre avant d’écouter.

    Le Parena n’est pas seul à tomber dans les excès et mêmes les outrances. SoumaïlaCissé, celui qui a été décrété chef de l’opposition, n’y va pas de main morte.“Le bateau Mali tangue dangereusement et le pilote navigue à vue sans main ferme au gouvernail” affirme-t-il. Et d’égrainer la longue des « scandales », attestés selon lui par le Bureau du Vérificateur général, la Cour suprême, et le FMI et la Banque mondiale. Bien entendu, tout ce qu’il dit n’est pas faux. Et d’enfoncer le clou lors d’une conférence de presse exclusivement dédiée aux deux ans d’IBK. Un seul mot traduit selon lui ces deux ans : « désillusion ». Nous pensons qu’il fait preuve d’une solide mauvaise foi. Primo, SoumaïlaCissé aurait pu dire, dans « l’affaire » des équipements militaires, que la Cour suprême n’a jamais mis en doute la légalité des achats des équipements militaires. Secundo, pour reprendre les propos d’un de ses illustres dévanciers dans l’opposition, « les rapports du Bureau du Vérificateur général ne sont ni la Bible ni le Coran » (l’un des opposants actuels sait bien cela dans la mesure où c’est la justice qui l’a blanchi alors qu’il avait été sérieusement noirci par la CASCA). Tertio, le président de la République a déclaré que tous les dossiers ont été transmis à qui de droit, c’est-à-dire la Justice. La séparation des pouvoirs voudrait que chacun reste à sa place. Ils auraient été les premiers à crier à l’instrumentalisation de la Justice si l’Exécutif avait donné des indications.

    Nous, nous pensons que le Mali mérite mieux qu’une opposition au rabais. Nous avons la chance d’avoir comme animateurs de cette opposition des hommes et des femmes qui connaissent l’Etat pour l’avoir servi au plus haut sommet, sur le plan administratif (Premier ministre, Ministre d’Etat, Super ministre, multi-ministre, etc.). Nous ne parlons pas des postes électifs ou des postes occupés à l’international qui leur donne de la valeur ajoutée et leur confère une notoriété certaine. Ils connaissent l’Etat et ses points de fragilité. A notre avis, ils devraient être une chance pour la démocratie, pour la République, pour le Mali, pour les Maliens. Cela suppose qu’ils sortent un peu du bois en disant la vérité quand cela est possible pour eux ou à se taire quand ils ne peuvent pas dire la vérité. Seule la vérité construit la démocratie. Pour cela, leur relation aux faits doit être exacte. En donnant des faits qui ne sont pas fondés, en les commentant à la limite de la caricature dans un pays où le ressenti est souvent dominant, en excitant l’opinion, ils n’aident pas à la construction citoyenne ; ils ne tirent pas le système démocratique par le haut. Et puis, soyons francs, les Maliens n’attendent pas d’eux qu’ils se comportent comme des roquets, aboyant pour un oui et mordant dans tous les mollets à portée de leurs dents pour un non.

    Comme visiblement les opposants étaient plus préoccupés à préparer leur réponse au président de la République qu’à l’écouter, nous allons leur rappeler des propos qui ont dû échapper à leur oreille distraite. « Je ne suis pas leur égal, ils ne peuvent pas être mes opposants, Dieu et les Maliens m’ont placé au-dessus d’eux. Ils peuvent s’opposer au RPM par exemple, mais pas à moi ». Voilà grosso modo ce qu’IBK pense de leur réaction. En français facile, cela veut dire qu’ils ne boxent pas dans la même catégorie que le président de la République, IBK est le Président pour tous les Maliens, donc y compris ceux qui ont voté contre lui. Ce n’est pas dédain de la part d’IBK que de leur indiquer le parti RPM. Au contraire, nous pouvons affirmer que le président de la République admire le travail mené par l’opposition. Nous nous rappelons de ses propos fort élogieux tenus à Sikasso à l’endroit de la minorité ; et fort justes ajouterons. Rencontrant les partis de la majorité, IBK leur a dit que l’opposition est plus visible.

    Nous devons reconnaître que les partis qui tiennent lieu de majorité présidentielle ne sont pas à la hauteur. Le RPM qui doit être la locomotive de cette majorité est empêtrée dans des querelles intestines et byzantines. Jamais dans l’histoire du Mali démocratique nous n’avons vu un parti aussi divisé. La lutte pour les places y bat son plein. Il nous est arrivé de nous poser la question de savoir si ceux qui dirigent le RPM n’ont pas ouvert la succession d’IBK. En tout cas, leur comportement laisse songeur. En plus, au motif qu’ils auraient passé dix ans dans l’opposition, les responsables de ce parti ont les yeux plus gros que le ventre. Ils veulent tout prendre, oubliant que d’autres partis sont à leurs côtés, que d’autres partis ont contribué à la victoire électorale de 2013. Hormis la course aux postes, on ne les sent nulle part.

    C’est avec plaisir que nous revenons sur les propos d’IBK lors de sa récente tournée à Sikasso : «Je ne vous sens pas dans le débat, alors que c’est vous qui constituez la majorité. Ceux qui sont minoritaires sont plus visibles que vous. Je ne vous sens pas. Je vous sens frileux. Vous n’avez pas de complexe à vous faire. Je ne vois pas quel combat un combattant frileux va gagner. Si déjà devant le ring, tu trembles, je ne sais pas où tu vas ». On peut dire que le président IBK sait de quoi il parle. Sur aucun des grands chantiers qu’il a menés, le RPM et ses alliés ont été absents. Sauf quand le Président leur a remonté les brettelles. Là, ils accourent ventre à terre pour reprendre, tels des perroquets, les propos présidentiels.

    Avant Sikasso, on se rappelle que l’année dernière, presqu’à la même période, les recevant à Koulouba, le président IBK leur avait dit ceci : « vous m’avez laissé sur ma faim ». C’était suite à un meeting de soutien organisé dans la salle des 1000 places du CICB. La centaine de parti soutenant IBK n’avait pas été à mesure de remplir la salle au 1/3. Il aura fallu toute l’ingéniosité des monteurs de l’ORTM pour faire illusion en masquant péniblement les nombreuses places restées vides. Le président de la République avait surtout été déçu par le contenu des messages. Nous étions en plein tempête autour de l’achat de l’avion et des équipements de l’armée. Frileux comme des poules mouillées, les responsables de la majorité présidentielle qui avaient la possibilité de disposer de toutes les informations afin de contrebalancer ce qui se disait n’ont rien trouvé de mieux à dire que « le président est trahi par des gens en qui il a placé sa confiance ». Pathétique. Tout simplement pathétique.

    Il faut croire qu’ils n’apprennent ni de leurs erreurs ni de leurs absences. En effet, personne ne les a vus ou entendus pendant ces moments d’interrogations sur le contenu de l’Accord de paix et son application. Nous serions tentés de dire que ce n’est pas leur affaire. D’où l’ire présidentielle à Sikasso. « Il faut oser dire la vérité aux Maliens. Ce que nous avons fait est appréciable. Il faut que cette majorité s’imprègne de l’Accord de paix et de réconciliation, parce que c’est cela votre devoir», a déclaré le Président de la République à ses partisans.Pour justifier l’incurie et l’inanité ambiantes, un respectable cadre du RPM a fait une sortie pour le moins malencontreuse. Nancoma Kéita pour ne pas le nommer, connu pour être quelqu’un de très sobre, a déclaré devant ses militants de la Commune II : « « Sachez que la conquête du pouvoir est plus difficile que l’exercice du pouvoir surtout dans le contexte actuel que vous connaissez tous. Au-delà de tous ces aspects, le président IBK est au pouvoir mais retenez que ce sont ses adversaires politiques qui ont les leviers du pouvoir. Ce sont eux qui sont dans l’administration, à la police …car le président ne veut pas se limiter à sa seule famille politique pour la gestion des affaires publiques. Et, à l’heure du bilan, ce sont ces mêmes personnes qui vont critiquer sa gestion. Donc faites attention, resserrer les rangs autour du président pour ne pas faciliter la tâche à nos adversaires surtout à l’aube des élections communales ». Comme le dirait Jacques Chirac, c’est tout simplement « abracadabrantesque ».

    Et pour ne rien arranger à leur situation, les partis de la majorité présidentielle ont complètement raté le deuxième anniversaire de l’investiture d’IBK. Toujours à la manœuvre et dans ses œuvres solitaires, c’est semble-t-il la veille que le RPM a informé les autres partis de la tenue d’un meeting de soutien au président IBK le samedi 5 septembre. Si c’est ça un soutien, IBK devrait s’inquiéter sérieusement. La majorité, fidèle à elle-même, n’a pas été capable de remplir la salle des 1000 places du CICB. Même les efforts des monteurs de l’ORTM n’ont pas pu masquer le vide sidéral dans la salle. Quand l’incapacité de mobilisation atteint ce niveau, c’est très inquiétant. Tout cela parce que ceux qui veulent tout faire à eux seuls, en se cachant aux autres, ne sont pas à la hauteur. Et ils sont pourtant prompts à jouer les perroquets.

    Talfi
    😆 😆 😆 💡 💡 💡 😛 😛 😛

  123. OH les petits messieurs 😆 😆 😆 On vous a seulement dit de vous méfier et de faire attention qu’il y’a un commandant de bord et qu’il tienne fermement les barres. Donc prudencia!!!!!!!!!!!!

  124. Hélas encore le journal le républicain de Tièbilé Dramé le journal des attaques impuissantes, des critiques insensées. C’est le journal de la voie des impures, voleurs et traitre du pays du Mali. Le journal le républicain et son président Tièbilé Dramé sont les pires et les ennemis du Mali. Le but de ces détracteurs est de coûte que coûte porter atteinte aux régimes en place et cela dans leurs propres intérêts. Ils menacent la stabilité du pays et divulguent toujours des articles incitateurs à la haine et à la violence. Ce sont des comportements apatrides.

  125. C’est l’opposition qui est entrain de chamailler partout, sinon je pense que le message a été compris. Comme on le dit « on répond un imbécile par un coup de. chhhhhhhhhhh ». A vous les opposants maliens l’opposition ne veut pas dire d’être toujours négatif aux actes du gouvernement. Non comme Soumaïla l’a dit «Les partis politiques de l’opposition sont tenus de respecter les autorités légalement établies ; d’œuvrer à l’instauration d’une culture démocratique par l’information, la formation et l’éducation des citoyens. Aussi doivent-ils veiller au respect de la souveraineté nationale, de l’intégrité du territoire, de la forme républicaine de l’Etat, de l’unité nationale et de la laïcité de l’Etat». Voilà une opposition politique.

  126. Vous allez arrêter ce jeu de gré ou par force. Il n’y a pas deux commandant dans un seul bateau. C’est pour cela que le vieux lui a rappelé que le bateau Mali a un commandant et qu’il tienne fermement les barres en main. Donc gare à celui qui va déconner encore!!!

  127. IBK a d’autres préoccupations que celles de Vous. Mais une chose est claire et je vous rappelle encore que c’est le même IBK qui était PM au temps de son beau père. Donc qu’il fasse beaucoup attention avec ses nouveaux comportements.

  128. Mr yacouba coulibaly je t’empri ne parle pas pour n’est rien dire , IBK était ou dans ces deux régimes là? disons la vérité pour avoir quelque chose comme ça tu va durer avec ça, que de mentir pour l’avoir et que ça soit effemère et passagère.C’est n’est pas une question de Tièblé ou IBK mais c’est une du Mali d’abord qui a été sérieusement violé , transformé , détourné par IBK lui même,hors ces propos là étaient quotidiennement dans sa bouche l’ors des campagnes présidentielles.Aussi tout président partout dans le monde se donne le temps de répondre aux critiques et aux provocations montre dam blé ses carences et son incompétence. Attention touts les pouvoirs politiques sont fragiles en Afrique en bon entendeur salut.

  129. Est ce que l'opposition a même changé? Pour aider quelqu'un à changer il faut l'être d'abord. Je ne suis pas aux affaires aujourd'hui et j'ai changé ça fait deux.

  130. Je reste certain que tout monde doit être sage et tendre, car ce régime gère mieux le Mali que les régimes passés et Tiébilé était membre très proche de ces régimes (Alpha Oumar KONARE et ATT).

Comments are closed.