Transfuges politiques : La contenance de Yelema vire à la Codem

0

Alors que les deux formations politiques s’apprêtaient à former un groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale, pour manifester apparemment leur volonté de cheminer dans la même direction, la Codem, d’Houssini Amion Guindo est venu porter un coup politique très sévère à Moussa Mara.

En effet, les démissionnaires de Yelema, la semaine derrière, ont déposé armes et bagages à la CODEM. Même si la défection de ces cadres ne semble pas autant dérangé Moussa Mara, que nous avons pu joindre au téléphone, il reste la question de savoir si ce virement ne va pas compromettre la donne depuis l’Assemblée Nationale. En effet, le président du Yelema, qui a tenu a préciser que « ces départs ne vont pas affecter les résultats de son parti aux prochaines élections», l’a perçu tout de même comme un défi tout en admettant que la politique n’est l’inimitié.

Et parmi les personnalités ayant fait défection se trouvent des figures et non des moindres, en l’occurrence le 1er et 5e -vice-président, Abdoulaye Diarra et Adama Diakité, le secrétaire général, Samba Sidibé, le Secrétaire politique de Yelema, Amadou Aya, le secrétaire administrative, Abou Sanogo, le 2e secrétaire chargé des questions électorales et des élus, Mama Diarra, le secrétaire à la structuration et son adjoint, notamment Aly Ongoiba et Moulaye Ongoiba et les président du CEC de Diré. Ces têtes pensantes reprochent au président du Yélema d’avoir tenté de dissoudre le parti au profit d’une association dénommée Mali Kura, en 2017, de désister de façon unilatérale au profit de Cheick Modibo Diarra lors de la présidentielle de 2018 ainsi que son mépris vis-vis des responsables et militants du parti. Ils dénoncent en outre une opacité dans la gestion des ressources financières allouées au parti. 

Le grand bénéficiaire de ces défections n’est autre que le parti Codem de Housseini Amion Guindo, qui les a d’ailleurs accueillis les Samedi 15 juin 2019, au cours d’une cérémonie solennelle au grand hôtel de Bamako.

Abdoulaye Diarra, porte-parole des nouveaux adhérents a déclaré  “Nous sommes et tenons à 

En guise de motivation à leur nouvelle destination, Abdoulaye Diarra a invoqué la pertinence de l’offre politique du projet de société de la CODEM” et le leadership du Président Guido. Et ce n’est pas tout. Le choix porté sur la CODEM s’explique tout autant par leur croyance en ce parti, à son organisation, à sa structuration ainsi qu’à la clairvoyance de ses responsables.

Honoré de rejoindre les rangs de la CODEM, le porte-parole des adhérents s’est par ailleurs engagé au nom de tous ses camarades à apporter tout son savoir-faire pour assurer à leur nouvelle famille politique une ascension à hauteur de souhait lors des futures échéances électorales.

Conscient de l’apport que va apporter ces nouvelles adhésions, Housseini Amion Guindo n’a pas omis de rassurer les nouveaux adhérents qu’ils vont travailler ensemble afin de donner un nouveau souffle au parti. Et de leur faire comprendre qu’ils n’ont pas le droit d’échouer car « l’histoire retiendra notre union dans les annales ».

Amidou Keita

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here