Vers une fusion de l’APR et de la CODEM

0

Les deux formations politiques se sont engagées à renforcer leurs relations en constituant une alliance politique et électorale crédible. La CODEM et l’APR l’ont scellé par la signature d’un protocole d’accord, hier dimanche, 15 septembre 2019, au siège de la Codem où les présidents M. Oumar Ibrahima TOURE et M. Housseini Amion GUINDO ont convergé en compagnie de leurs proches collaborateurs.

Après les salutations d’usage et la présentation des deux délégations, les deux partis politiques ont eu des échanges qu’ils ont jugés fructueux et amicaux et procédé à une analyse de la situation politique, sociale, économique et sécuritaire du Mali. Ils en ont déduit de graves difficultés que vit la nation malienne d’où la nécessité de prendre part au dialogue politique inclusif en pleine préparation.

Pour leur éventuelle fusion, CODEM et APR ont convenu de la mise en place d’une commission paritaire composée de représentants de leurs deux directions politiques. Les travaux de ladite commission sont placés sous la supervision des deux secrétaires généraux et les conclusions seront soumises à l’appréciation des deux directions politiques dans un proche avenir. En attendant, la question est de savoir lequel des deux leaders va prendre la tête de l’hypothétique nouvelle formation. Autre question à trancher sera sans doute l’appellation du nouveau parti politique, à moins qu’une entité consente à disparaître au profit de l’autre.  Sans compter que cette volonté de cheminer ensemble va nécessiter l’élaboration de nouveaux statuts et règlement intérieur.

Joindre par nos soins, un responsable d’une des deux formations a effectivement reconnu la volonté manifeste des deux directions politiques à cheminer ensemble dans l’avenir. Cependant, ajoute-t-il, « il faut d’abord que les deux bases soient informées et qu’elles donnent leurs quitus ». Il a précisé par ailleurs que l’idée en réalité n’est pas de créer une nouvelle formation politique. Cependant, explique-t-il « dans l’avenir l’APR et la Codem verront ensemble la formule qui peut marcher le mieux pour avancer.

Amidou Keita

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here