Amicale des anciens du CSTI de Dakar : Alassane Souleymane élu Président

1

L’association de l’Amicale des Anciens Etudiants et Stagiaires maliens du CSTI de Dakar a renouvelé la semaine dernière, en Assemblée générale, son bureau.

A l’unanimité des membres présents, Alassane Souleymane Maiga a été élu à la tète de cette importante organisation au moment même où le Premier ministre, Modibo Keita, lui a fait confiance pour diriger sa communication.

Né en 1974 à Tondibi, Alassane Souleymane est marié et père de 3 enfants. Il aura désormais la lourde charge de propulser cette association au rang des organisations qui comptent. Nul doute qu’il pourra réussir cette mission en raison de sa riche expérience professionnelle. Avant sa nomination comme conseiller en communication du Premier ministre, il était chargé d’études au Centre d’information gouvernementale (CIGMA) de la Primature entre le mois de mai à octobre 2016. C’est lui également qui a été le journaliste qui a retransmis en direct la quasi-totalité des événements majeurs de la célébration du Cinquantenaire en 2010.

Conseiller technique chargé des médias et de la communication au ministère de l’Economie Numérique, de l’Information et de la Communication de 2014 à 2015, puis au ministère de la Communication, chargé de la communication gouvernementale, Alassane Souleymane a également été Chargé de mission au ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de l’Aménagement du Territoire entre juillet 2012 et janvier 2013.

En novembre 2011, il avait été nommé Chef de division Directeur de la radio Chaine II de l’ORTM. Auparavant, il officiait en 2010 comme Rédacteur en Chef du journal parlé de l’ORTM et a été présentateur du journal parlé radio et du journal télévisé de l’ORTM entre 2004 et 2012, pour ne citer que cela de sa riche expérience professionnelle.

S’agissant des diplômes et autres formations académiques, l’homme est détenteur d’une Maitrise en communication du Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI) de l’Université Cheick Anta Diop de Dakar et d’une Maitrise en Anglais, obtenue à l’ENSUP en 1998.

S’y ajoutent un Baccalauréat malien obtenu au Lycée de Badalabougou en 1993, dans la série «Langues et Littérature », un DEF à Hamdallaye Plateau II à Bamako, en 1990, et un CEP en 1987 à l’Ecole C de Diré.

Ses centres d’intérêt sont la communication, l’information, la géopolitique, la diplomatie, les sciences sociales et le développement. Notre confrère a été également consultant en communication pour le Bureau Multipays UNESCO de Bamako et Consultant en communication de la Société d’Etudes et de Recherches Industrielles du Mali (SERIM).

Alassane Souleymane parle et écrit le français, l’anglais, le songhai et le bambara. Il a sillonné de nombreux pays en Afrique, en Europe, en Amérique et en Asie. Au cours de ces voyages, il a fait plusieurs études et participé à des ateliers de formation.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce jeune journaliste a toujours fait honneur à la presse malienne. Nous ne pouvons que l’encourager, le féliciter et lui souhaiter bon vent pour la suite de sa carrière professionnelle.

Adama Bamba

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Bonne chance Alhassane à la tête de cette amicale qui, nous l’espérons, va œuvrer à dépouiller la presse malienne des nombreux pseudo-journalistes qui ont envahi le métier de journaliste. Les anciens du CESTI, les vrais journalistes en fait, ont le devoir de redonner à la presse nationale ses marques et la notoriété qu’elle a perdues à cause des faux journalistes qui animent maladroitement les journaux, radios et TV privées. Ne doit pas être journaliste, qui le veut.

Comments are closed.