Le journal «Aujourd’hui-Mali» a déjà 3 ans

0

Thierno Hass Diallo, ministre des Affaires Religieuses et du Culte : “Sans faire des louanges, je pense que Aujourd’hui-Mali est parmi les meilleurs journaux au Mali”

Aujourd’hui est un journal d’information, un journal people, sportif. Un journal de la jeunesse branchée. On y trouve des informations traitées politiquement. C’est un journal de qualité et surtout volumineux aussi. Ce n’est pas un journal de 8 pages, de 6 pages plus publicités. Je ne peux que souhaiter un bon anniversaire au journal. Beaucoup plus de sujets mieux traités professionnellement. Le personnel d’Aujourd’hui-Mali est une équipe à saluer. Sans faire des louanges à l’endroit d’Aujourd’hui-Mali, je pense qu’il est parmi les meilleurs au Mali aujourd’hui. Cependant, je crois qu’il faut revoir l’écriture. Aussi faire en sorte que nous ayons des informations de l’intérieur du pays. Ce qui manque dans la presse malienne, c’est qu’elle ne s’arrête qu’à Bamako. C’est un aspect qui doit être beaucoup évoqué. Je propose aussi des rubriques sur la paix et l’unité nationale, comme nous en avons besoin. Dans ces rubriques, vous pourriez demander à des éditorialistes de donner leurs points de vue. Je crois que c’est très important. C’est aussi le lieu de vous dire de créer un site Internet afin de permettre à vos lecteurs de pouvoir vous lire partout dans le monde, à Moscou, aux Etats-Unis”.

Abdoul M. Thiam, Directeur de publication du «Le Focus» :  «AUJOURD’HUI-MALI : Un journal, trois grandes ambitions”

Abdoul Madji Thiam

Chaque vendredi, depuis trois ans, je lis avec un plaisir renouvelé “Aujourd’hui-Mali” qui reste pour moi sans conteste le meilleur hebdomadaire de la place avec une offre d’informations riches et variées allant de la politique aux sports, en passant par l’économie, la société et la culture, etc. La particularité de ce journal, c’est qu’il a joué sur le terrain des ambitions et cela lui réussit. Ambition d’abord au niveau de la pagination qui n’a pas son pareil sur le marché. Ambition aussi au niveau de la présentation qui l’autorise à se tailler aux grands journaux de la sous-région. Ambition au niveau du contenu, avec plusieurs rubriques. Tant et si bien que de nombreux lecteurs y trouvent leur compte, ce qui lui permet d’attirer forcément les annonceurs.

Par principe, je n’aime pas les articles d’une certaine longueur sauf quand ils sont émaillés de nombreux sous-titres, de relances de lecture et de photos. Or, mon journal préféré et mes journalistes préférés n’écrivent pas court.

Je souhaite également que la rédaction fasse beaucoup de reportages vivants sur les sujet d’intérêt local, régional, voire national.

Je souhaite de tout cœur un excellent anniversaire à Aujourd’hui-Mali.

Vivement le 4e anniversaire !

Aissata Sidibé dite Bijou, inspectrice à l’Inspection générale de l’Inps : “Aujourd’hui-Mali est un condensé de tout ce qui se passe dans la semaine”

Je suis l’une des lectrices inconditionnelles du journal Aujourd’hui-Mali. Chaque vendredi, Aujourd’hui est le premier journal que je cherche à lire et cela trouve que déjà la veille je vois la “Une” sur les réseaux sociaux avec des titres chocs. La couverture m’attire déjà avant la parution. Je suis vraiment satisfaite de ce journal. Il contient de très bons articles, des informations intéressantes et détaillées. Il est très bien imprimé. Tout est parfait. Aujourd’hui-Mali est un condensé de tout ce qui se passe dans la semaine.  La seule chose que je demande au journal Aujourd’hui, c’est de mettre l’accent sur l’entreprenariat féminin. Il y avait une rubrique sur les femmes dans le journal où j’ai même eu l’honneur d’être une fois. Je voudrais que le journal continue, chaque mois ou chaque trimestre, de jeter un regard sur les femmes, surtout qu’elles s’invitent beaucoup plus actuellement dans l’entreprenariat “.

Boubacar Baba Diarra, ancien Président de la Femafoot : “Je considère le journal Aujourd’hui-Mali comme le meilleur de par la véracité des informations … ”

D’abord, bon vent au journal Aujourd’hui-Mali que je considère comme le meilleur de la place au Mali de par sa qualité, le délai de livraison, la présentation du journal et aussi de l’effort de recherche de l’information et surtout la véracité de l’information. J’étais de ceux n’étaient pas convaincus de la réussite de ce journal au moment où le fondateur m’a approché pour des conseils sur l’éventualité de la création de ce journal. Je l’en avais déconseillé, mais le temps lui a donné raison aujourd’hui. Le temps est maitre de tout. Je suis vraiment satisfait de ce journal et je suis pressé les vendredis matin d’aller chercher la livraison du journal aux kiosques. Félicitations à M. Haïdara pour son initiative, sa témérité et sa ténacité. Le temps lui a donné raison et le journal peut être considéré comme le meilleur de la place. Je souhaite bonne continuation à Aujourd’hui-Mali “.

Bruno Djito Segbedji, Directeur de publication de Mali-Horizon: “Aujourd’hui-Mali est aujourd’hui le meilleur hebdomadaire du Mali”

Sincèrement, je félicite le journal Aujourd’hui-Mali à travers son équipe rédactionnelle de grande qualité sous la direction d’El Hadj Alou Badra Haïdara dit ABH, que je connais très bien pour avoir travaillé à ses côtés à L’Indépendant.

Triste fin de règne annoncée pour Blaise Compaoré
Bruno D SEGBEDJI

C’est un grand bosseur doublé d’un sens aigu de la déontologie du journalisme et du sens des affaires. Un homme de grande qualité et d’un commerce très agréable. Le journal Aujourd’hui s’est admirablement imposé sur la scène médiatique malienne par ses informations exclusives dans des secteurs aussi variés que l’économie et les finances. La pagination du journal est aussi très appréciable avec une régularité avérée de parution. Je peux signaler néanmoins que la Une du journal est souvent un peu surchargée, mais c’est certainement lié à ses partenariats. Sans doute, “Aujourd’hui-Mali” est aujourd’hui le meilleur hebdomadaire du Mali. Je ne peux que souhaiter bon vent et joyeux anniversaire au journal, à son Directeur de publication et à tout son personnel. Encore une fois félicitations et le meilleur est certainement à venir. Et vivement le changement de périodicité pour passer au bi-hebdo”.

Niakoro Yeah Samaké, président d’honneur du Pacp : “Aujourd’hui est l’un des meilleurs organes de la place à l’image des hommes et des femmes qui l’animent”

Le magazine k1 wale people dévoile la liste des 21 jeunes les plus influents du Mali
Yeah Samaké

Je souhaite joyeux anniversaire à Aujourd’hui. Je souhaite plein succès à la ligne éditoriale du journal. Le Pacp a été partenaire et continue d’être un partenaire du journal. Vous couvrez les évènements du Parti et du candidat du parti. Nous avons fait un long chemin ensemble. Personnellement, quand le journal a été créé je n’étais là et à mon retour au pays mes sources m’ont dit que le journal Aujourd’hui est l’un des meilleurs organes de la place. Cela est à l’image des hommes et des femmes qui animent ce journal. Nous invitons à plus d’impartialité et à plus de rigueur. C’est ce qui vous a amené là où vous êtes. Ainsi, je vous invite à progresser et à élever la barre pour les autres organes de la place. C’est un grand plaisir pour nous de collaborer avec le journal Aujourd’hui. Nous vous souhaitons trente autres années, quarante autres années pourquoi pas cinquante années, pour que l’on célèbre les cinquante ans du journal Aujourd’hui si je suis en vie en ce temps. Une pensée spéciale et particulière à Boubacar Païtao pour son rapport chaleureux avec le Pacp et avec moi-même “.

Mamadou Sory Coulibaly, responsable communication d’Agaïta communication : “Aujourd’hui-Mali est un journal complet “

La qualité du journal est très bonne. De l’écriture à l’impression. La qualité des images aussi est impeccable. Vraiment tout est bien fait dans le journal. Les analyses et les informations données sont bien appuyées par des sources concrètes. Je trouve aussi qu’il y’a beaucoup de rubriques dans le journal, à savoir, entre autres l’actualité, les faits devers et le sport. Tout y passe. Je peux dire qu’Aujourd’hui-Mali est un journal complet. Je trouve aussi que le jour de parution, le vendredi, est un bon choix parce qu’on profite du week-end pour le lire tranquillement. Cependant, je trouve que le journal est lourd, parlant du papier. Un journal doit être léger et facile à porter. Je propose donc à Aujourd’hui de revoir son papier de journal ”

Fakourou Sylla, colonel de douane à la retraite : «J’avoue que je suis surpris par la qualité de ce journal en seulement trois ans»

Tout d’abord, c’est le fondateur du journal M. Haïdara que j’ai connu dans le domaine du sport et plus précisément le football pour son sens du bon travail, et ce depuis qu’il était à L’Indépendant. J’avoue que je suis surpris par la qualité de ce journal en seulement trois ans d’existence par rapport à certains journaux de la place et je vois que la qualité du journal s’améliore de jour en jour. Cependant, je pense qu’il faut encore plus organiser les pages, parce qu’il y a tellement d’informations dans le journal que souvent on ne sait pas où commencer. Organiser les pages facilitera la lecture. Si vous êtes dans un tel secteur, quand vous ouvrez le journal, vous partez directement sur le secteur qui vous intéresse le plus. Je souhaite bon courage au personnel d’Aujourd’hui. Qu’il contenue à fournir les meilleures informations à ses lecteurs “.

Mamadou Nabombo écrivain : “J’apprécie vraiment le journal Aujourd’hui-Mali”

Tout d’abord, permettez-moi de dire qu’une presse, qu’elle soit écrite, visuelle ou orale, doit recueillir des informations fiables et crédibles avant de les faire connaitre à son lecteur. Et Aujourd’hui-Mali, tel que je connais cet hebdomadaire d’informations générales, n’est pas une exception. Il se rend sur le terrain et témoigne, pour les événements où il peut, quels que soient les moyens par lesquels il faut passer, les faits. J’apprécie vraiment le journal. D’une part, j’apprécie qu’Aujourd’hui-Mali s’approche plus des populations nécessiteuses qui n’ont pas assez de moyens pour s’exprimer auprès de celles qui semblent être inaccessibles. Et d’autre part, il accorde une importance capitale aux artistes et aux jeunes entrepreneurs. Je souhaite le meilleur à Aujourd’hui dans sa mission de donner la bonne information aux Maliens et surtout de promouvoir les écrivains qui en ont vraiment besoin ”

Baba M. Traoré, journaliste  : “Si le journal Aujourd’hui n’existait pas, il fallait le créer”

Quand on dit aujourd’hui, c’est traiter le présent et quand on traite le présent, cela veut dire qu’on est en phase avec l’actualité. Si le journal Aujourd’hui-Mali n’existait pas, il fallait le créer. Alou Badra Haïdara, qui est son directeur publication, on connait la plume depuis qu’il était à L’Indépendant où beaucoup de lecteurs avaient envie de lire ses articles. Et quand on a appris qu’il a créé son journal on s’est dit qu’il est la bienvenue et que c’est un professionnel du métier qui venait de rentrer dans la danse. J’apprécie beaucoup sa présentation. Je crois que c’est l’un des rares journaux les mieux présentés et quand un produit est bien présenté, il attire la clientèle. En plus de sa présentation, le journal est très riche et varié car il touche à tous les aspects de la société. On y trouve tout ce dont un lecteur a besoin. Aujourd’hui-Mali révèle de temps à temps de grands évènements et personnages qui ont marqué l’histoire de notre pays. Comme sollicitation, je propose de faire du journal un quotidien. Cela va encore plus enchanter les lecteurs. Je suggère aussi à Aujourd’hui-Mali de penser au domaine artisanal car il est un vecteur pour la lutte contre le chômage, le terrorisme et l’immigration. Ces trois sont retenus par la communauté internationale comme levier de partenariat “.

Mamadou Sissoko, major de police à la CCR :  “J’aurais aimé que le journal soit un bihebdomadaire”

Le journal Aujourd’hui-Mali est tout simplement une merveille. C’est un organe qui s’est tout de suite fait une place très importante dans l’univers de la presse malienne, grâce à la régularité d’abord du journal même et ensuite au dévouement des hommes et femmes qui y travaillent sous la clairvoyance de son Directeur de publication, Alou Badra Haïdara. Aucun numéro d’Aujourd’hui-Mali ne m’a échappé depuis sa création, même durant mes 27 jours d’hospitalisation à l’hôpital Mère-enfant (Luxembourg) l’année dernière. Toutes mes admirations et félicitations au personnel du journal. Surtout, ne lâchez jamais et soyez solidaires et soudés. Ayez toujours du respect pour votre lectorat. Comme proposition j’aurais aimé que le journal soit un bihebdomadaire au lieu d’un hebdomadaire “.

Aïssata Bah, responsable communication et relations publiques de la BIM-sa : “Je suis pressée de lire Aujourd’hui dès que je le reçois “

Je crois qu’avec Aujourd’hui nous avons beaucoup d’innovations par rapport à ce qu’on a sur le marché habituel. Il y a de la recherche. Aujourd’hui-Mali est dans les grands évènements que notre pays a traversés et aussi sur l’actualité. Pour preuve, dernièrement, Aujourd’hui a publié une recherche sur les femmes qui ont depuis l’Independence occupé des postes de responsabilités dans le gouvernement. On trouve une profusion d’informations dans le journal et il faut noter que ses informations sont fondées. Je propose à Aujourd’hui de multiplier et spécifier les rubriques. Ce qui permettra au lecteur d’aller directement sur les pages qu’il souhaite lire. J’apprécie vraiment le journal. Aujourd’hui-Mali est l’un des journaux que je suis pressée de lire dès que je le reçois. Je félicite tout le personnel du journal et lui souhaite bon courage “.

Abdoul Wahabou Zoromé, président de la Fédération malienne d’escrime : “Vu le professionnalisme, je pense qu’il a des très grands jours devant lui”

Abdoul Wahabou Zoromé élu 1er vice-président
Abdoul Wahabou Zoromé

Je pense que la création du journal ”Aujourd’hui-Mali” était une très belle initiative et en si peu de temps il s’est imposé au Mali. Ensuite, quand je vois le professionnalisme et toute la dynamique qui sont mis autour de ce journal, cela témoigne à suffisance que ce journal a des très grands jours devant lui. Parlant de la forme et du fond, je pense que ce journal traite un peu de tout et cela lui donne encore d’autres dimensions. Nous qui sommes dans le cadre du sport, nous voyons très souvent traitées de façon professionnelle les activités sportives et donc, ce n’est qu’un plaisir, aujourd’hui, que ce journal en si peu de temps réalise cette prouesse. Je profite de cette occasion pour souhaiter bon vent au journal. Encore une fois, je souhaite bon anniversaire au journal “.

Salif Diakité, journaliste : ” Je propose à aujourd’hui de multiplier les pages en couleurs “

Je suis vraiment impressionné par la qualité de travail qu’abat le personnel du journal “Aujourd’hui”. Je lis ce journal depuis sa création jusqu’à nos jours. Une fois que tu prends le journal en main, avant même de l’ouvrir, tu sens que c’est du lourd. C’est l’un des journaux les plus sérieux de la place. Pour preuve, en seulement trois ans, “Aujourd’hui” a marqué son territoire. Ce n’est pas pour rien qu’il est le journal le plus convoité actuellement par les lecteurs. C’est par ce que ses informations sont fiables. Il y a dans le journal deux rubriques, notamment la rubrique littéraire et sexualité que j’apprécie énormément. La première me permet de découvrir de nouveaux écrivains ainsi que d’autres ouvrages. Quant à la deuxième, elle parle sexualité sans tabou. On y trouve beaucoup de conseils utiles. Comme suggestion, je vous propose de multiplier les pages en couleurs. Je constate qu’à part la “UNE” et la dernière page, toutes les autres pages sont en noir et blanc”

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here