Après avoir atteint l’autosuffisance, le Maroc exporte vers l’Europe des masques de protection « réutilisables »

0

L’information est loin d’être anodine. En ces temps incertains où les grandes puissances mondiales se livrent une véritable « guerre larvée et acharnée» pour s’accaparer les précieux masques de protection, le Maroc s’offre le luxe, depuis le 10 mai, d’en exporter.

Grâce à un outil industriel qui a su, en un temps record, s’adapter à la crise mondiale du coronavirus, le royaume a commencé à exporter sa des masques de protection réutilisables vers l’Espagne, la France, l’Italie et l’Allemagne, rapporte l’agence de presse EFE.

Des sources du ministère marocain de l’Industrie et du Commerce indiquent, qu’au total, 16 entreprises basées au Maroc, écoulent leur production dans des pays qui ont déjà entamé les premières phases de déconfinement.

Cela dit, pour avoir l’autorisation d’exporter « ces articles aujourd’hui très prisés », les entreprises doivent démontrer qu’elles vendent la moitié de leur production sur le marché marocain, où le port d’un masque est obligatoire.

EFE rappelle qu’il existe 40 usines textiles au Maroc qui produisent dix millions de masques jetables par jour, ainsi que 73 autres unités et coopératives qui fabriquent des masques lavables et réutilisables. Cette reconversion des usines a relativement atténué la crise du secteur textile, qui a subi en avril une baisse de ses exportations de 86% (par rapport à avril 2019), comme l’a révélé le ministre de l’Industrie hier au Parlement et Commerce extérieur, Moulay Hafid Alami.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here