Décès de l’infirmier de la clinique pasteur suite à EBOLA : Le Réseau RAMGMA exige les édifications du gouvernement

1

Dans une déclaration en date du 12 novembre 2014 dont nous avons reçu copie, le Réseau d’Appui pour une Meilleure Gouvernance au Mali (RAMGMA) invite le gouvernement a procédé à la fermeture pure et simple de la clinique Pasteur pour haute trahison de la nation. En outre, le Réseau exige que le gouvernement édifie la population sur la situation exacte de l’évolution de la maladie Ebola en République du Mali.

Le mardi 11 novembre 2014 dans l’après-midi, un infirmier de la Clinique Pasteur, atteint d’Ebola est décédé. Face à cette mort tragique, le Réseau d’appui pour une meilleure gouvernance au Mali (RAMGMA) a produit une déclaration dès le lendemain pour interpeller le gouvernement malien. « Nous avons appris avec regret le décès de l’infirmier de la clinique pasteur suite à la fièvre Hémorragique à virus EBOLA. Que son âme repose en paix. Le Réseau, présente toutes ses condoléances à la famille du disparu. Suite à cette mort tragique, le Réseau, a certaines inquiétudes par rapport à la contamination de l’infirmier. Le Réseau, se pose deux questions à savoir: Les médecins de la clinique pasteur sont-ils inefficaces? Pourquoi la clinique pasteur a caché l’information du premier décès? Le Réseau, ne peut pas comprendre qu’une clinique d’une renommée internationale soit incapable de détecter le signe d’EBOLA», voilà autant d’interrogations que le Réseau se pose. A cet effet, le Réseau demande au gouvernement, à travers le ministère de la santé, de procéder à la fermeture pure et simple de cette clinique pour haute trahison de la nation. « S’il s’avère que le ministère de la santé et les directions régionales du district ont été informé en amont, nous leur demandons de rendre le tablier pour manque de communication et de transparence », précise la déclaration. En outre, le Réseau exige que le gouvernement édifie la population sur la situation exacte de l’évolution de la maladie Ebola en République du Mali.

Aguibou Sogodogo

1 commentaire

  1. Paix a son ame mais ce n’est le president, son ministre de la sante et tout son gouvernement a blamer.
    Les responsabilites sont a partager mr. le ministre et ton president.
    Ne paniquons et nous pouvons venir a bout l’ebola. C’est tres frustrant et inquietant tout cas mais utilisons notre matiere crise au lieu des pensees prehistoriennes parce que j’entend des stupides et betes comme leurs pieds dire encore de ebola n’existe pas et que si Dieu veut tu meurs alors tu mouras. 😆 . Oui heinnn Dieu a dit de regarder droit une aiguilleet de foncer droit dedans pour te creuver l’oeil hein. C’est cool.
    Certes I.B.K lui meme n’a pas lui meme montrer le bon exemple pour cause de solidarite, mais il est vraiment malade ce gars la d’aller 3 pays, je ne suis trop contre mais dans le cas actuel c’est pas responsable. Aussi les millions de fcfa pour le kerozene et les frais de parkind de notre oiseau pouvaient servir a autre chose, comme par exemple acheter et equiper nos centres de sante de materiels contre l’ebola. Mais il faudra revoir le tout actuellement, tout le systeme (securitaire, sante, frontalier etc…). Dans un pays ou le president se prend pour le maifaiteur alors qu’il est lui meme satan avec ses inchallah deguises qu’est ce que le citoyen ordinaire peut dire. Il est mieux en tout de faire un changement drastique sinon le pire risque d’arriver

Comments are closed.