Gestion de la crise du Covid-19 : Coronagate

0

24 patients  guéris mais 13 décès à la date du 16 avril 2O2O. Ce jour, les 23 nouveaux cas  avaient été enregistrés pour  zéro décès. Le virus est mobile, il gagne du terrain et du territoire. Bientôt donc, les milliardaires du Covid 19 auront pignon sur rue. Les affairistes ont compris que urgence équivaut à opportunités. La mort fait bénéfices. Le vaccin est un bon business, mais il devra attendre. On a compris. Le marché du masque, du gel, du savon, des lavoirs, des gants et  de  la chloroquine  est ouvert. Les pompes funèbres aussi. Tout le monde y gagne, regrets pour le regretté, tant pis pour le mort ! Et puis, ceux qui ont droit aux masques ou bavettes ne perdent rien pour attendre, ceux qui font des heures supplémentaires pour  veiller sur les malades ou assurer la sécurité des paisibles citoyens n’ont ni carburant, ni matériel de protection. En fait, s’ils avaient le choix, ce serait  du cash, des perdiems …..et, en même temps serait mieux. Qui a fait main basse sur l’argent des  malades et des futurs cadavres ?  C’est vrai que les patrons ont bon dos, mais c’est aussi clair qu’il n’y’a pas de fumée sans feu ou braise!? Justement, hier, avant-hier et avant avant-hier, le gouvernement a reçu plus de 1000 millions de dons. Pas grave, et l’argent promis par le président de la République,  les chefs d’institutions, le Premier  Ministre et les Boubou boys ?

Wallaye ! Si le magot passe par le Trésor public, les suspects et autres personnes – contacts seront morts avant mandatement;  il  y aura  protocole, convention, expression de besoin, devis, requête, ouverture de budget, arbitrage, ordre de virement, chéquier, signature, et pourquoi pas les « enveloppements »*. Un véritable circuit…covidien. Tous comptes non soldés,  on raconte sur le net que  c’est le Professeur  Dr Charles Lieber, Chef du département  de chimie et de biologie de l’Université de Harvard, aux Etats- Unis, qui  aurait fabriqué et vendu le virus du Corona a la Chine !? Combien  a-t- il gagné ? (Mata* mène l’enquête).

Trump est fâché, il veut couper les vivres à l’OMS pour complicité avec les Chinois. L’Américain a plus de cœur que de tête ? Pendant une pandémie, il veut tacler le système sanitaire mondial. Que vont devenir les malades du moment? Là où il ya les muscles, il y a peu de cervelle: le soldat africain est plus à l’aise  pour malmener le contribuable qu’à combattre le djihadiste et le terroriste. Il n’a pas que la cravache pour recadrer les civils retardataires ou réticents au couvre-feu et au confinement. Avec ou sans cagoule, le ‘’corps habillé’’ a aussi une matraque  et un fusil pour les indisciplinés de ‘’gonflés’’  (au Nigeria, pour faire appliquer le couvre-feu, la police a fait plus de morts que le Covid-19. Au Congo, à partir de 20H les magasins  se font cambrioler, alors que les forces de l’ordre seules patrouillent.

Au Togo, c’est  le règne des forces du viol. Les autorités parlent de « bavures » et on passe.Pauvres  citoyens !)

Ailleurs et ici -a l’heure fatidique de 21h – les automobilistes les plus chanceux devront débourser  ‘’quelque chose’’ pour ne pas être emmenés au poste de police. C’est un marché dans le  marché  et, paradoxalement, quand la  soldatesque a des gants, elle n’a pas de masque ou inversement. Et pourtant, en termes de bavette, on a encore le choix. FFP2,  le masque médical que les nantis acquièrent au détriment des  soignants existe (7000f CFA en Côte d’Ivoire, et il  parait qu’on ne le porte que trois heures) .Les cache-nez sont plus ou moins traités, plus ou moins stylés. Attention, tous les modèles  ne sont pas  hermétiques, odeur et poussière s’infiltrent  et   certains ont la forme du cache-sexe de Binta de Gbelekoro. Cachons le mal. Soyons solidaires !  Généralement les artisans tailleurs et les aléatoires unités textiles des pays producteurs de coton  ne respirent qu’en fonction d’évènements ou d’éphémères modes. Le Covid19 leur apporte   de l’oxygène. De plus,  et pour la prévention, lavons-nous les  mains, pour que les fabricants de gel se lapent les doigts. Business  ou  pas.

Moise TRAORE- (ORTM )   .

*Ma sœur ainée est reine des rumeurs et commérages

*Dessus et dessous de table   .

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here