Hôpital du Mali: Le ministre Samba Sow se réjouit de la qualité des services offerts aux patients

0
Samba Ousmane Sow
Samba Ousmane Sow

Le ministre de la Santé et de  l’Hygiène Publique, Pr. Samba Sow a, le lundi 8 octobre 2018,  rendu une visite à l’Hôpital du Mali pour s’enquérir des conditions de travail et échanger avec les agents sur les difficultés de l’heure. Le ministre Sow s’est félicité de la qualité du service offert aux patients par la direction et le personnel. Il s’est également réjoui de l’évolution du chantier d’extension dudit hôpital, l’une des fiertés du système de santé du Mali.

 

La visite, hier lundi 8 octobre 2018, du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr. Samba Sow, a commencé à l’Hôpital du Mali par le service de radiothérapie qui s’occupe du traitement du cancer par rayonnement ionisant. L’unité traite les cancers chez les femmes (cancer du col de l’utérus, et du sein), et chez les hommes (cancer de la prostate et de la vessie). Environ 400 patients sont pris en charge par an par le service de radiothérapie de l’établissement hospitalier. Malgré l’insuffisance des ressources humaines qualifiées à certains niveaux de ce service, le ministre s’est réjoui du fait que ce centre soit capable de produire en son sein des caches de protection en plomb, utilisés pendant l’irradiation (traitement par des rayons X) pour mettre à l’abri les organes sensibles sains. Le ministre a instruit le recrutement des agents pour renforcer les endroits sensibles du service.

Le chef du département s’est ensuite rendu tour à tour au service d’imagerie médicale, au laboratoire d’analyse de biologie médicale, et au service de réanimation de l’hôpital. Le ministre a vu la nécessité de renforcer le plateau technique à ces niveaux à travers  l’acquisition d’un second appareil d’Imagerie à Résonnance Magnétique (IRM). Pr. Samba Sow était aussi fier de voir le laboratoire de l’Hôpital du Mali disposé à partager avec d’autres hôpitaux du pays sa technique consistant à faire le dosage des facteurs de la coagulation.

 

Une extension dans 11 mois

 

Sur le chantier d’extension de l’Hôpital du Mali, le ministre a vu un imposant bloc d’extension pousser de terre. Ce projet d’une valeur de 6 milliards FCFA (dont 5 milliards déjà disponibles), est composé d’un service des urgences,  d’un laboratoire, d’un service de  réanimation et d’un service de procréation médicalement assistée. Les travaux sont exécutés par la société Anta Constructions pour un délai de 11 mois.

Le projet est entièrement financé par le Budget national. La première phase du projet permettra à l’Hôpital du Mali d’augmenter de 100 lits ses capacités de prises en charge et d’hospitalisation des patients. Elle offrira également une trentaine de lits supplémentaires aux niveaux des urgences et de la réanimation. Trois nouveaux (3) blocs d’opération, un bloc PMA, une salle de staff et de formation y sont prévus.

Pr. Samba Sow s’est dit très heureux et satisfait à l’issue de sa visite. Selon lui, le projet d’extension de l’Hôpital du Mali entre dans le cadre de la réforme du système de santé, qu’il a entreprise depuis son entrée au gouvernement en avril 2017. Aux dires du ministre, cette réforme est primordiale pour l’amélioration du plateau technique sanitaire dans notre pays. ”  Cet hôpital a des particularités notamment dans le traitement des patients atteints de maladies chroniques comme le cancer. C’est ce seul hôpital qui assure, aujourd’hui, la radiothérapie pour le 18 millions de Maliens. Les machines sont souvent surexploitées d’où le besoin impérieux de chercher des machines de remplacement ou de secours pour le bien-être des populations. La réforme que nous menons prend tout cela en compte”,  a-t-il déclaré. Avant de quitter les lieux, il a rencontré la direction et le personnel pour échanger sur les conditions de travail.

 

A.D.

 

Pr Samba Sow au personnel de l’hôpital du Mali:

Vous faites honneur à votre profession

 

En marge de sa visite de terrain d’hier, à l’hôpital du Mali, le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr Samba Sow, a rencontré la direction et le personnel dudit hôpital pour échanger sur les conditions de travail. Très heureux de ce qu’il a constaté pendant sa visite, le ministre a félicité tous les travailleurs de l’hôpital du Mali (la direction et le personnel) pour leur sens élevé du travail bien fait.

Considéré comme l’une des vitrines du parc hospitalier du Mali, l’hôpital du Mali a reçu la visite du ministre de Santé et de  l’Hygiène Publique ce  lundi 8 octobre 2018. Au cours de la rencontre entre le personnel et le ministre Sow, le directeur général de l’Hôpital du Mali, Ousmane Attaher Dicko, a, au nom de tous les travailleurs, félicité le Pr. Samba Sow pour sa reconduction à la tête du département de la Santé et de l’Hygiène Publique. Il l’a rassuré de leur accompagnement pour la réussite des missions qui lui ont été confiées par les plus hautes autorités du pays, avant d’égrener les problèmes auxquels ils sont confrontés. Il s’agit de l’insuffisance du budget alloué à l’hôpital, et surtout de l’insuffisance des ressources humaines qualifiées.

Très heureux, le ministre n’a pas caché sa satisfaction devant la propreté des locaux et le sens élevé du travail bien fait du personnel de l’hôpital. ” Nous sommes très fiers de vous, vous faites honneur à votre profession, vous avez placé la barre très haut en matière de travail bien fait, dans le domaine de la santé au Mali”, a-t-il souligné. La mobilisation de l’ensemble du personnel de l’hôpital lors de la prise en charge des blessés de l’attaque du Campement « Le Kangaba », en est une parfaite illustration. Le ministre Sow a sollicité l’accompagnement des travailleurs de l’hôpital du Mali pour mener à bien la réforme de notre système de santé. Une réforme, qui, selon lui, n’est dirigée ni contre une personne, ni contre une structure, mais qui vise le bien être des Maliens en matière de santé. Concernant les problèmes soulignés par le DG de l’hôpital du Mali, Pr Samba Sow a affirmé qu’il continuera de se battre pour les intérêts des agents de la santé, malgré le contexte socio-économique et sécuritaire que connait notre pays. Samba Sow, a appelé le personnel et la direction de l’hôpital à mettre l’intérêt de l’hôpital au-dessus de tous les autres intérêts, et de faire du dialogue social leur crédo.

A.D.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here