Les mesures-barrières toujours en souffrance

0

Bien avant l’annonce des premiers cas au Mali, le gouvernement a commencé à communiquer sur les mesures -barrières pour se protéger contre le Covid-19 : le port des masques, le lavage permanent des mains au savon, le respect de la distance minimale d’un mètre entre deux personnes.

Mais force est de déplorer que l’application de ces mesures, comme le port de la bavette, n’est pas effective au sein de la population. A travers les médias, on est ahuri d’entendre des compatriotes déclarer ne pas croire en l’existence du covid-19. Certains ont même cherché à voir les malades du Coronavirus. Sur les réseaux sociaux, on apprend que la famille d’un défunt aurait été démarchée par des individus qui lui auraient proposé 100.000 francs pour faire croire que le décès était dû au covid-19.

La mobilisation en cours contre la pandémie n’est à leurs yeux qu’une manœuvre du gouvernement pour bénéficier de l’aide extérieure. Il ne s’agit pas d’avoir foi ou non aux déclarations officielles mais de chercher à se protéger tout en protégeant son prochain. Simple question de bon sens !

Par l’inobservation de ces mesures respectées même dans les pays où le Covid -19 fait hécatombes, nous creusons nos tombes. L’indiscipline généralisée à l’origine de bien de nos problèmes nous rend davantage vulnérables à cette pandémie qui ébranle les nations les plus nanties de la planète.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here