Mopti: Une épidémie de fièvre hémorragique de Crimée-Congo fait 07 morts

3

La Direction régionale de la Santé de Mopti l’a confirmé, une épidémie de fièvre hémorragique de Crimée-Congo est apparue, le village de Kèra, en début du mois de janvier. En un mois, on dénombre 07 morts dont 05 dans le village de Kèra.

Maliweb.net – 14 cas confirmés par les analyses effectuées par le centre SEREFO, dont 13 femmes et 1 homme. Tous présentaient des épistaxis, des vomissements sanglants et une fatigue générale, des symptômes de la maladie. Cinq cas de décès ont été constatés à Kèra (Aire de santé de Korientzé) et neuf ont été hospitalisés. «Sur ces 9 cas hospitalisés, 1 est décédé à l’Hôpital Sominé Dolo portant ainsi à 6 le nombre de décès», indique l’équipe d’investigation dans son rapport.

Depuis ce rapport produit le 02 février dernier, un autre cas de décès a été signalé, portant à 07 le nombre total de décès. Le premier cas a été détecté chez, Mamadou Dicko, un berger de 39 ans. Après quatre jours de maladie, il a été amené à Kèra par son père, le 09 janvier. Il présentait les symptômes de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo. Il a reçu des traitements non spécifiés par un traitant ambulant. Il meurt deux jours plus tard.

La tante de ce dernier qui s’occupait de lui est le second cas. Elle tombe malade vers le 15 janvier et meurt le 23 janvier. Le 3ème  cas a présenté presque les mêmes signes: céphalées, diarrhée sanglante, des vomissements sanglants ou non. La patiente meurt le 27 janvier, le même jour que le 4ème cas.

La fièvre hémorragique de Crimée-Congo (FHCC) est, selon l’OMS, une maladie courante provoquée par un virus (Nairovirus) de la famille des Bunyaviridés, transmis par les tiques. Il provoque des flambées de fièvre hémorragique virale sévère, avec un taux de létalité de 10 à 40%. La FHCC n’a ni vaccin pour l’homme, ni pour l’animal.

Mamadou TOGOLA / maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Allah ka hinè oula, ka da yoro suma. Amin!
    Avons nous les compétences et la logistique pour faire face à la situation?

  2. Témoignage: je me nomme Mariam, je vie en France ; mère de 3 enfants. Je vivais avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d’une jeune fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il ma même dit en face qu’il ne veut plus de moi qu’il ne m’aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour , j’ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.DIEU merci j’ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m’a donné le contact d’un Grand Maître au nom de AZE CHANGO,il vit au Bénin dans un petit [email protected]@ge c’est lui qui m’a [email protected]é mon homme très amour€ux et nous sommes très heureux,Mon mari est revenu à la maison apres 3jours de travaux magique.Sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.Je vous laisse son contact :
    Tél (whasapp/Viber/Imo) :002-2966-547-777
    Voici son site : http://www.voyant-marabout-chango.simplesite.com

  3. Ah Bon Dieu de tous les Bons Dieux ! Ça fait huit ans que ces pauvres hères se font massacrer dans l’indifférence totale de ceux qui devraient leur venir en aide. Après chaque massacre on part verser quelques larmes de crocodile pour ensuite ne rien faire qui puisse leur éviter un prochain massacre. Déjà l’État les a abandonnés en les privant d’éducation et de services de santé, leur envoyer une fièvre hémorragique donnera un prétexte aux dirigeants de ne même plus leur rendre cette visite de quelques minutes suite aux différents massacres. 😢😢😢😢

    On verra si cette fièvre aussi s’arrêtera à leur niveau pour nous donner le temps de voler et nous gaver de Whisky pendant 7 autres années à venir.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here