Président de l’Ordre des pharmaciens du Mali : « La cherté des produits sanitaires contre le COVID-19 n’est pas du ressort des officines »

4

Dans un entretien exclusif, le Président du Conseil national de  l’ordre des pharmaciens du Mali, Aly Badra Wade, nous livre sans ambages les difficultés liées du manque criard des produits sanitaires contre le COVID-19, la cherté et  la disponibilité de la chloroquine. 

Maliweb.net  – Bonjour Monsieur Wade, qu’est-ce qui explique le manque d’approvisionnement des officines et la flambée du prix des produits sanitaires contre le COVID-19 ?

A.B.W : Les premiers cas de la pandémie du coronavirus sont apparus au Mali le mercredi 25 mars dernier. Depuis cette date, il y a une ruée des populations vers les pharmacies afin de  se procurer des masques, des gels hydro-alcoolique et de la Chloroquine.  Malheureusement, nous avons assisté à une flambée extraordinaire du prix de ces produits pharmaceutiques qui s’explique par une raison simple.  Les grossistes  agréés  avaient des stocks  suffisants, mais pas pour répondre au besoin de la pandémie, plutôt  pour le besoin quotidien. Pour la réponse du coronavirus, il devrait y avoir des produits supplémentaires pour combler ce besoin, mais  l’Etat n’a malheureusement pas pris aucune disposition pour permettre aux grossistes de  se procurer de nouveaux produits. Ce qui fait  que les premiers produits se sont vendus au prix normal avant la rupture du stock.  Après les officines ont eu recours aux grossistes particuliers pour s’approvisionner.  C’est pourquoi les gels hydro alcooliques  et d’autres ont été vendus trois ou quatre plus du prix ordinaire.   Nous voulons  que  les gens comprennent que la cherté des produits  n’est pas du ressort des pharmaciens.  Ils doivent reconnaître que l’insuffisance des masques et gels est un problème mondial.  Mais les gens doivent comprendre que l’utilisation du gel n’est pas la seule alternative.  La première solution, c’est le lavage régulier des mains avec le savon  et le respect des gestes barrières.

 Qu’en est-il de la disponibilité de la Chloroquine ?

A.B.W : Vous savez, l’usage de la chloroquine a été interdit au Mali depuis longtemps. Elle a été remplacée par d’autres produits  pour traiter le paludisme. Elle était un traitement antipaludéen. Mais les molécules de la chloroquine qui sont sur le marché  sont utilisées pour d’autre besoin. Mais ces produits ne sont pas d’une quantité suffisante parce que les patients qui sollicitent ce traitement ne sont pas nombreux.  Donc, quand les recherches du Pr Didier Raoult  ont confirmé que  la chloroquine associée à l’azytromecine est efficace  dans le traitement de  la pathologie du coronavirus, plusieurs pays infectés par le virus l’ont adopté parce qu’il n’y avait pas d’autre alternative, il y a eu une ruée vers ce produit. Mais l’Ordre des pharmaciens du Mali a donné des instructions aux promoteurs des officines   de respecter les textes législatifs. C’est-à-dire  de vendre les produits prescrits par ordonnance, d’arrêter de vendre la chloroquine aux patients parce qu’elle n’a pas un rôle préventif.  Elle a un rôle curatif associé à d’autres produits dans un milieu hospitalier. Mais, aujourd’hui, je peux vous rassurer que l’Etat malien détient un stock de chloroquine pour les prises en charge.

C’est-à-dire que les officines n’ont pas une autorisation de vendre ce produit ?

A.B.W : Même si les officines ont une autorisation de vendre la Chloroquine, elle ne pourra pas être utilisée contre la prévention du virus de la pandémie du Coronavirus. J’insiste qu’elle est utilisée lorsqu’un patient est testé positif du coronavirus.  Donc, payer  de la chloroquine communément appelée la Nivaquine  et gardés ces produits à la maison sans être testé positif  n’a pas d’utilité. Il faut qu’un centre de santé atteste que vous êtes positif et la prise en charge soit faite par les médecins. En ce moment, il y a d’autres soins palliatifs  notamment l’oxygénation.  Le côté néfaste de garder la chloroquine   à la maison est que vous priver ce qui sont dans le besoin de ce médicament.  Donc, nous pensons qu’il vaut mieux mettre ces produits à la disposition des centres de santé qui accueillent et accueilleront les patients testés positifs du coronavirus.

Mais est-ce que vous avez élaboré avec le gouvernement un plan d’approvisionnent des marchés pour pallier à toutes ces insuffisances ?

A.B.W : Il y a une commission nationale de prévention et de riposte contre le coronavirus qui a été mise en place, mais, j’avoue que l’Ordre des pharmacies du Mali n’a pas été associé à cette commission. Même si nous savons que nous avons un rôle important à jouer notamment avec la distribution des produits avec les grossistes.  En tout cas, nous avons contacté la cellule de crise par rapport à l’adoption des mesures barrières et des conduites à suivre  dans l’exercice de notre profession.  Nous admettons qu’aucun gouvernement du monde n’était préparé à accueillir  cette pandémie du coronavirus malgré tout nous appelons le Ministère de tutelle à associer l’Ordre des pharmaciens  à l’éradication de cette pandémie.

Propos recueillis par Siaka DIAMOUTENE  pour Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Commencer d’abord
    par refuser le matériel et dons reçus de la Chine
    que les médecins et le gouvernement

    malien ont fait sortir pour vendre dans vos officines 10 fois plus chers….

    Honte à vous bandes de raketteurs

  2. 👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍
    🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌

    ..ET AUJOURD HUI …PARCE QUE L EDITION DE ECHOS MEDIAS C ETAIT HIER …
    L ARTICLE RESSORT SUR LA “” SIRENE “” …N 315 DU JEUDI …
    LE MEME …

    AFFAIRE S-I-C-G MALI – EX BHM :
    LA GRANDE ARNAQUE DE CERTAINS SERVICES DE L ETAT …

    L’ AFFAIRE S.I.C.G MALI .. BHM SA …( BMS SA ACTUELLEMENT ) ARRIVE A SON TERME ….
    DONC SI VOUS L AVEZ LOUPE HIER …IL EST DISPONIBLE AUJOURD HUI ENCORE !

    👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍
    🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌🙌

    • 😂😂😂😂😂😂
      ALORS …VU LE DERNIER ARTICLE PASSE SUR LA SIRENE DU JOUR …
      NOTRE GRAND VOLEUR …
      MAITRE BASSALIFOU SYLLA ….DOIT COMPTER “”SES” AMIS …
      ET ……IL NE DOIT PLUS EN COMPTER BEAUCOUP …
      TOUT PASSE !
      😂😂😂😂😂😂

  3. Jai pa besoin de lire .vous ete s tous des criminal au Mali le moment de difuculte entre la vie out la Mort vous parler de Prix si vous nait pa apre largent pourquoi maintant quon parle ça. Soiye pitie de population malien

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here