San a célébré la troisième édition de la semaine Global d’Action 2015 : Objectif : “Ne reculons devant rien pour atteindre zéro décès évitable d’enfant de moins de 5 ans”

0

Cette  édition a été marquée  par des actions mettant l’accent sur l’engagement en santé notamment les OMD 4 et 5, la stratégie chaque femme, chaque enfant, le Scaling Up Nutrition, l’engagement d’Abuja, le plan d’action du nouveau-né, la couverture maladie universelle et les décès d’enfants liés au paludisme.

Le lancement de la semaine a été fait  à l’école Amitié de San par une leçon d’essai portant sur huit sujets à savoir : Historique du millénaire pour le développement, date et cause de la campagne du millénaire pour le développement, ses différents objectifs, mesures envisagées pour la réalisation des OMD, la description  des objectifs spécifiques sur l’éducation et sur l’enfant, les maladies qui tuent les enfants.

Ce fut ensuite un atelier à la préfecture de San, le 8 mai. Au rang des officiels, on note les présences remarquables du gouverneur de la région de Ségou,  Thierno Boubakar cissé et de plusieurs membres du gouvernement  dont la représentante du ministère de la Santé, Dr Sidibé Aminata Oumar Touré, le président de l’Assemblée Régional Chiaka Dembélé, les représentants du conseil de Cercle Souleymane Tangara et de la municipalité.

Dans son allocution, le Directeur général du World vision, M. Chance Briggs, dira que le plan d’engagement du gouvernement avec les citoyens qui résultera de l’audience citoyenne nationale et de l’audience communautaire à San, sera remis au ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique afin que le gouvernement du Mali le présente, à son tour, à l’audience citoyenne mondiale du 19 mai 2015 à l’Assemblée mondiale de la Santé à Genève dans le cadre de l’après 2015.

Nous devons donc saisir cette occasion unique que nous offre l’audience citoyenne communautaire d’aujourd’hui pour faire entendre les voix des plus vulnérables. Nous devons demander aux dirigeants de ne reculer devant Rien tant que les enfants ne connaitront pas une enfance libérée de la faim, de la maltraitance, de la violence, de la guerre ou du travail. Nous devons être les porte- paroles des enfants qui attendent toujours de vivre une enfance sans danger et en bonne santé ” a souligné M. Briggs.

Cette intervention a été suivie par les mots introductifs du gouverneur de la région de Ségou. Il a tout d’abord  salué cette initiative de l’ONG World  Vision Mali, pour ces performances qui ne sont plus à démontrer dans la contribution à la réduction de la mortalité Néonatale et Infantile sur l’étendue du territoire national, particulièrement dans le cercle de San, Région de Ségou.

Les recommandations émanant de l’audience citoyenne communautaire de San, prendront en compte les aspirations de la société civile et contribueront à renseigner la stratégie révisée à l’Assemblée Mondiale de la santé de Genève, ainsi qu’à assoir les fondements d’un nouveau mécanisme de rédévabilité  entre gouvernement et société civile sur la santé maternelle et infantile.

Après le retrait des officiels les participants ont été répartis  en huit groupes de travail pour échanger sur des thèmes comme réduire de 2/3 la mortalité infantile d’ici 2015, réduire de 3 /4 la mortalité maternelle d’ici 2015, distribuer gratuitement des moustiquaires imprégnées d’insecticide aux femmes ayant réalisé deux visites prénatales, supprimer les taxes sur les autres moustiquaires imprégnées et la couverture maladie universelle.

Amadou Coulibaly dit AT depuis San

Commentaires via Facebook :

PARTAGER