Suite à sa nomination comme ministre de la Santé et du Développement social : L’Amicale des Femmes de la CMSS et les CP rendent hommage à Mme Diéminatou SANGARE

0

Grâce « à son humilité, ses hautes qualités professionnelles, sa capacité à travailler en équipe et à collaborer avec les partenaires, son esprit rassembleur, son dévouement et son acharnement au travail », Mme Diéminatou Sangaré a fait de la CMSS, une référence en matière de protection sociale. C’est l’hommage rendu par l’Amicale des Femmes de la CMSS (Caisse malienne de Sécurité sociale) à Mme le ministre de la Santé et du Développement social.

Appelée à d’autres fonctions, la désormais ancienne directrice générale de la Caisse malienne de Sécurité sociale, Mme Diéminatou Sangaré, a reçu la visite des chefs de centres de la CMSS venus de toutes les régions et de l’Amicale des Femmes de la CMSS. Ils étaient venus remercier celle qui, durant deux ans, a eu à gérer les destinés de la grande famille de la CMSS. Durant cette période, elle a apporté beaucoup d’innovations allant dans le sens de l’amélioration des conditions de retrait de pensions de ses affiliés. Les travailleurs aujourd’hui se disent très satisfaits de sa gestion. Selon la présidente de l’Amicale des Femmes de la CMSS, Diallo Aïssata Maïga, plusieurs actions entreprises dont la création de l’Amicale en sont des illustrations parfaites. Aussi, a-t-elle poursuivi, grâce « à son humilité, ses hautes qualités professionnelles, sa capacité à travailler en équipe et à collaborer avec les partenaires, son esprit rassembleur, son dévouement et son acharnement au travail », Mme Diéminatou Sangaré a fait de la CMSS, une référence en matière de protection sociale. Ainsi, s’adressant directement à la ministre, elle conclura en ces termes : « Votre promotion est donc la consécration et la manifestation logique de votre talent, de votre sérieux au travail, de votre compétence, de votre disponibilité, de votre amabilité et de votre conscience professionnelle. »

Dans un message émouvant, Ismaël Bathily de Yanfolila, au nom des chefs de centres, a rassuré Mme le Ministre, quant à la continuation des chantiers qu’elle a ouverts pour la CMSS.

Visiblement émue, Mme le ministre a remercié à son tour, ses anciens collègues CP pour leur courage. Ceux-là qui travaillent dans des conditions difficiles, souvent dans des zones reculés, difficiles d’accès, sans eaux ni électricité, pour satisfaire les usagers.

Aux femmes de la CMSS, elle dira qu’elle œuvrera toujours pour la pérennité de l’amicale car, elle les garde dans son cœur. D’ores et déjà, elle les assure de la concrétisation de la garderie d’enfants pour les femmes de la CMSS.

Mme Sangaré a remercié l’ensemble du personnel pour avoir compris le sens et l’esprit de collaboration, et leur a demandé de continuer à persévérer dans le travail dont ils ont fait preuve pour que la CMSS soit au top de la protection sociale. Cela a été l’occasion d’évoquer le projet de logiciel SIGAG (le Système intégré de gestion des Affiliés et des Cotisations) qui consiste en la maîtrise de la gestion de la carrière des affiliées. Elle a souhaité qu’on en prenne soin pour la pérennisation de la CMSS. Le Contrat d’objectifs et de moyens (le C.O.M) est aussi un des acquis. Ce C.O.M est le fil conducteur de la Caisse pendant les trois ans à venir et enfin, le paiement mobile des pensions. Ce système est une aubaine pour améliorer la qualité des prestations de la CMSS. « Retenez que la CMSS a des défis, relevons-les ensemble à travers la retraite par capitalisation, le socle juridique, les ATMP » a-t-elle soutenu avant d’insister sur les retraités, en demandant à ce que ces pensionnés soient chaque jour plus satisfaits. Pour maintenir le cap, la CMSS doit continuer de donner le meilleur d’elle.

Pour terminer, Mme le ministre a demandé pardon à tous pour d’éventuels torts causés. Pour immortaliser leur cohabitation, un magnifique tableau lui a été offert par les femmes. Quant aux chefs de centres, ils lui ont décerné un Ciwara pour son courage, son dynamisme et sa détermination à améliorer la CMSS.

Fatoumata Mah Thiam KONE, service Communication et Relations Publiques/CMSS

 

 

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here