Mise en œuvre du Plan de sécurisation intégré des régions du Centre : L’union européenne offre un important lot de matériels et d’équipements

0
L’ambassadeur de l’UE remettant les clés des véhicules au DG de la Protection civile
L’ambassadeur de l’UE remettant les clés des véhicules au DG de la Protection civile

Dans le cadre de l’appui au Plan de sécurisation intégré des régions du Centre (PSIRC) mis en œuvre le 17 août 2017 par le gouvernement, l’Union européenne a remis un important lot de matériels et d’équipements aux forces de sécurité et de la protection civile à travers le projet PARSEC (Programme d’appui au renforcement de la sécurité au Centre du Mali). Le lot est composé de 12 véhicules Tout Terrain, de gilets pare-balles, de casques balistiques et bien d’autres matériels.

La cérémonie de remise a eu lieu vendredi dernier à l’occasion de la clôture d’une session de formation des gendarmes à l’Ecole de la gendarmerie nationale de Bamako, sise à Faladié. L’événement était présidé par le représentant du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le colonel Ismael Deh, en présence de l’ambassadeur de l’Union européenne au Mali, Alain Holleville, du directeur général de la Protection civile, le colonel-major Seydou Doumbia, du directeur général adjoint de la gendarmerie, le colonel Boubacry Kodio.

La formation a concerné 26 éléments du Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de Mopti avec pour objectif, l’opérationnalisation de la première unité des forces de sécurité soutenues par le projet. Chaque élément formé a reçu un kit médical. Des équipements importants ont été aussi remis au service de la Protection civile.

Dans son intervention, l’ambassadeur de l’Union européenne au Mali a rappelé que le PARSEC, d’un montant d’un peu plus de 19 milliards de FCFA, marquait et illustrait l’engagement de l’UE et des Européens à soutenir le gouvernement malien dans le rétablissement de l’état de droit et de la sécurité sur son territoire, en particulier dans le Centre confronté aujourd’hui à des défis sécuritaires et sociaux importants. Les Maliens, selon le diplomate européen, attendent le retour de l’Etat. A ce propos, il a souligné que dans le contexte difficile que traverse actuellement le Mali, il est plus que jamais nécessaire que les populations puissent avoir confiance en leurs forces de sécurité et de défense. Il a donc encouragé les éléments formés à adopter un comportement exemplaire dans le cadre de leurs fonctions à tous égards, et en matière de respect des droits de l’Homme.

Massa SIDIBE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here