2ème session ordinaire du conseil d’administration du service nationale des jeunes (SNJ) ; Des résultats encourageants

0

Le Ministère de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne a organisé le 21 février, dernier à l’école de maintien de la paix ” Maître Alioune Blondin Beye” la 2ème session ordinaire du Conseil d’Administration du Service Nationale des Jeunes (SNJ).

La rencontre a été présidée par M. Amadou Koita, ministre de la jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne, et président du conseil d’administration du service nationale des jeunes. C’était en présence du Col Major Keba Sangaré, directeur général, M. Drissa Guindo, secrétaire général du service national des jeunes, des administrateurs et plusieurs autres invités.

La rencontre a permis aux administrateurs du service national des jeunes d’examiner le bilan de l’année 2018 et la programmation des activités de l’année 2019.

Dans son discours d’ouverture des travaux, M. Amadou Koita, ministre de L’Emploi et de la construction citoyenne a rappelé que le service national des jeunes a marqué de son empreinte indélébile son retour dans le paysage institutionnel national.

Ainsi, ajoutera le ministre, ‘’grâce aux multiples efforts du  ministre  des Finances, celui de la défense et tous le maliens qui ont apporté les ressources financières, humaines et matérielles appropriées, le SNJ a réalisé avec professionnalisme, le recrutement et la formation de 600 jeunes et élaboré un plan décennal de promotion du service national des jeunes 2019-2028 dont la finalité est de permettre de mobiliser les ressources nécessaires pour assurer la formation de la grande majorité des jeunes.

Le président du conseil d’administration du service national des jeunes dira aussi qu’une campagne d’information et d’appropriation à travers les différentes  régions du Mali a permis d’intensifier l’action et d’appariation du service national des jeunes en vue d’assurer son partage par les différents acteurs de la vie nationale. « La mise en œuvre des activités a été possible grâce au budget notifié de 1.483.799.000 FCFA qui a été exécuté à 99,99% », a-t-il, ajouté.

Au terme de ses propos, le ministre a invité les administrateurs à examiner  avec minutie le projet de programme d’activités et de budget 2019 soumis à leur approbation et arrêté à la somme de 1.773.772.000 FCFA. « Même si ce budget provisionnel connait une régression de 66.718.000 CFA (soit 3,62% par rapport du budget provisionnel de 2018 chiffré à 1.840.490.000 FCFA), les attentes restent importantes et nous devons renforcer davantage notre culture de l’excellence », a conclu le ministre.

Karim sanogo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here