75e anniversaire de l’UNICEF : Placé entre œuvres d’art et rétrospection

0

Éblouie par la culture et des souvenirs, ce 75e anniversaire a donné l’occasion à l’Unicef Mali de faire un flash-back des évènements marqués par ses 60 ans de coopération avec le pays. A travers un panel, la cérémonie commémorative s’est déroulée jeudi 9 décembre 2021 au palais de la culture sous le thème « Réinventer l’avenir pour chaque enfant ». 

 

 

A travers cette célébration, l’Unicef se félicite de 60 ans d’impacts et de réalisation pour chaque enfant Malien. Selon ses constats, des milliers de vies d’enfants ont été changées au Mali. Par exemple, les anciens enfants du parlement qui sont devenus aujourd’hui des acteurs adultes de l’Etat et des leaders.

Mme Sylvie Fouet, représentante de l’Unicef, a mis l’accent sur l’opération « Retour à l’école » qui a touché près de 200 000 enfants vulnérables à travers des activités d’insertion, de rattrapage et d’offres alternatives.

« L’éducation à distance par la radio a été renforcée à travers la fourniture de radios scolaires pour près de 10 000 enfants et le partenariat avec 30 radios communautaires. La rentrée scolaire et les actions communautaires dans plus de 2000 écoles dotées de kits d’hygiène et protocole de prévention ont permis une rentrée dans un environnement sain et protégé » a-t-elle rappelé.

Pour la représentante du Fonds des nations-Unis pour l’enfance, ces festivités permettent de fêter les résultats de l’Unicef.

« Je me réjouis de la qualité de notre coopération », a dit Mme Sylvie Fouet, représentante de l’Unicef, avant d’ajouter que l’organisation réitère ses engagements d’accompagner le gouvernement et les partenaires pour que chaque enfant Malien ait tous ses droits.

L’éducation des enfants passe aussi par le sport, c’est pourquoi l’Unicef a pris en compte la formation des enfants en taekwondo d’où la représentation scénique de quelques enfants initiés aux différentes disciplines.

Posant des sourires aux lèvres de leurs parents dans la salle, chaque prestation des enfants laissait entendre le droit à l’éducation, à l’amour et à la protection.

Présidée par le ministre de la promotion de la femme et de l’enfant, cette cérémonie s’est tenue sur une allure culturelle notamment le sport, le chant, la poésie, le dessin et l’ensemble instrumental musical qui a ouvert le bal.

Depuis 1990, selon un documentaire réalisé par l’Unicef, le Mali a ratifié des conventions pour la survie, la protection et le développement des enfants.

Fatoumata Kané

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here