Affaire des 49 militaires ivoiriens : L’ancien premier ministre, Moussa Mara, appelle à ‘’ l’apaisement ’’

11

« L’apaisement ». C’est l’appel que l’ancien premier ministre, Moussa Mara, lance aux autorités de la transition au Mali dans la gestion de l’affaire dite ‘’ des 49 mercenaires ivoiriens arrêtés à Bamako’’, selon le gouvernement.
L’ancien premier Ministre Moussa Mara, dans une nouvelle sortie médiatique, a appelé à l’apaisement dans la gestion des dossiers de l’affaire ‘’ des 49 militaires ivoiriens arrêtés à Bamako et la suspension de la rotation des troupes de la MINUSMA. « Le Mali est fragile. Et l’essentiel de nos activités doivent se faire par rapport à la levée de cette fragilité », a-t-il conseillé. Pour lui, l’Etat a des difficultés à faire face à la vie chère parce qu’il n’a pas su prendre des dispositions pour amortir le coût de l’essence. S’y ajoute aux difficultés à fournir de l’engrais aux agriculteurs. « Environ 5 millions de maliens seront dans un besoin humanitaire », a prévenu l’ancien premier ministre. Il rappelle entre autres le manque d’investissement dans les collectivités territoriales, les dettes contractées pendant la période de sanctions, le financement de la guerre. Pour résoudre tous ces problèmes, selon Moussa Mara, il nécessitera à l’Etat malien la mobilisation de 1000 milliards FCFA.
«Ce n’est pas au Mali qu’on trouvera cet argent. Nous avons besoin de l’extérieur pour mobiliser ces milliards. C’est pourquoi, je demande un décroissement des tensions. J’implore les autorités maliennes pour que les tensions avec l’extérieur soient apaisées. La géographie avec la Côte d’Ivoire fait qu’elle est un pays important pour le Mali. Elle nous fournit de l’électricité. Il faut arrêter d’ouvrir chaque jour des nouveaux fronts…. Je prie la première des autorités maliennes, c’est-à-dire le chef de l’Etat pour qu’on trouve une solution apaisée », a demandé l’ancien premier ministre, qui suggère aux autorités d’attendre d’être fortes avant de déclencher les hostilités.
Dans les salons feutrés et dans les différents débats télévisés, la plupart des personnalités interrogées sur les tensions entre le Mali et la Côte d’Ivoire, s’alignent dans la même logique que Moussa Mara. « Je pense qu’il faut rapatrier les 49 militaires ivoiriens et mettre un terme à cette affaire », a déclaré Me Cheick Oumar Konaré sur le plateau du ‘’ Débat du dimanche’’ sur la Chaîne Africable. Dans ce même registre, l’imam Mahmoud Dicko appelle les populations maliennes à réduire la pression sur les autorités maliennes. « Laissons les autorités gérer cette situation avec la raison. Ne les faisons pas la pression », a martelé l’imam Dicko, qui demande aux maliens ‘’ de mettre balle à terre’’. L’imam de poursuivre en conseillant les autorités de la transition d’arrêter de multiplier les fronts. « Quelle qu’en soit votre force, si vous multipliez les fronts, vous finirez par céder. Ce n’est pas intelligent », a –t-il également prévenu.
Avant ces appels à l’apaisement au Mali, c’est l’ancien premier ministre ivoirien non moins ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro qui appelait dans un communiqué à une gestion diplomatique de l’affaire des 49 militaires maliens arrêtés à Bamako.
Le 10 juillet dernier, 49 militaires ivoiriens ont été arrêtés à l’aéroport de la police des frontières de l’air. Dans un communiqué, le gouvernement les qualifie de ‘’ mercenaires’’. Au terme d’un conseil de sécurité national courant semaine dernière, le gouvernement ivoirien a appelé à leur libération sans délai.
Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

    • Ta mere ne t’a pas donne de réponse sur ma question? Elle doit être honnête avec toi et te dire toute la vérité! Si c’est le fils de Joseph Mara du Comité Militaire de Liberation Nationale ton democrate tu as du chemin a faire! Mais je ne devrai pas être surpris car c’est ADO to autre grand democrate celui-la meme qui a assassine son successeur Gon Coulibaly dans les hôpitaux de Paris avec le support actif de la Macronie pour faire un coup d’Etat Constitutionnel en Cote d’Ivoire avec son 3eme mandat!

  1. Cet monsieur prêche pour un retour a l’ordre ancien ou depend de l’aide au development. Mon frere, si tu n’es pas capable d’inover, il faut laisser la place si non tu as vu IBK

  2. J’en appelle aux peuples ivoiriens et maliens ,au calme, laissons la justice et la diplomatie . Nous sommes au 21 EME siècle ,l’époque de l’impérialisme est révolu, l’époque de la théocratie la succéder, l’époque où Dieu gouverne le Monde . Gloire à Dieu

  3. Monsieur moussa Mara ,vous faites partie de ceux qui ont amené le Mali dans ce gouffre politiquement ( mauvaise gouvernance , corruption , apatride ,j’en passe, quand on à rien à dire , mieux vaut ce taire

  4. Je croyais que Moussa Joseph Mara était devenu un “EXCOMMUNICADO” auprès de la junte tout comme ses autres collèges des partis politiques.

  5. KINGUIRANKE!
    C EST L UN DES PIONS DE LA FRANÇAFRIQUE QUI GUETTE LE POUVOIR AU MALI!

    • Il peut déménager tres vite a Paris et avoir la nationalité Française car nous n’avons pas besoin des Francais a la peau noire!

  6. Moussa Joseph, il faut laisser les services compétents Maliens faire leur travail et il faut fermer ta grande gueule!

    • Homme de caste guiranke’, citoyen de seconde classe, moussa mara est un comptable. il fut premier ministre de ton pays. Alors que toi tu es un cireur de bottes salles du bella zero choguel.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here