Alerte : homosexualité, Un phénomène de plus en plus présent au Mali

23

homosexuelLongtemps considérée comme une perversion étrangère, la pratique homosexuelle tend, de nos jours, à s’incruster dans les mœurs de nombreux maliens. La société malienne qui, en règle générale, reste perçue comme l’une des plus conservatrices du continent, avance cependant, avec une vitesse inquiétante, vers les formes les plus regrettables de la dégradation morale. D’inconcevables « contagions » sociales portant gravement préjudice à la richesse et l’authenticité d’une image ancestrale, ayant su faire la fierté de tout un peuple, depuis le fond des âges.

L’extension effrénée d’une telle déviation sexuelle dans une contrée porteuse d’une des plus grandes civilisations africaines, est devenue si alarmante, que l’on ne cesse de se demander de quoi demain sera fait pour les jeunes générations. La présence de plus en plus avérée d’un phénomène profondément dénaturant. L’accouplement entre personnes de même sexe, est  une négation absolue de la morale universelle. Si des recherches récentes ont réussi à fournir des explications sur les facteurs psychologiques ou comportementaux favorables à l’instinct homosexuel, les conclusions de celles-ci sur la nature d’une pratique biologiquement nuisible, demeurent entières. Au Mali, parmi les nombreuses causes étant à l’origine de la propagation du fléau, les plus récurrentes ne sont autres que la misère sociale et le snobisme. Dans la capitale malienne notamment, les réseaux qui entretiennent des pratiques vicieuses comme la prostitution, la pédophilie, le strip-tease etc., finiraient bien par céder la vedette au réseau profondément mafieux des homosexuels, si toutefois, l’on évolue à ce rythme. Une mafia dont la puissance ne semble plus faire l’ombre d’aucun doute, au regard de la vélocité des ravages jusque-là produits, surtout en milieu jeune d’où viennent ses premières victimes. L’imprégnation de certaines célébrités locales notamment artistiques dans un univers foncièrement répugnant pour une frange écrasante de maliens, reste de nature à élargir, davantage, la sphère de l’homosexualité dans le pays. Au passage, il serait opportun de noter sans détour, que le monde artistique malien constitue aujourd’hui, l’un des milieux les plus « pourris » de notre société au regard des multiples aliénations dont il est la base. Si, en théorie, l’art désigne un vecteur substantiel dans le cadre d’une noble expression identitaire, force est de réaliser malheureusement que bon nombre d’artistes maliens ne sont devenus autres que de vrais modèles de perversion. Et à ce titre, le monde des rappeurs et jeunes artistes griots est fortement touché par cette déperdition culturelle. Le « SUMU » qui autrefois, représentait un élément important parmi les folklores propres à nos terroirs, ont aujourd’hui, fini par prendre l’une des formes les plus « pathétiques » de l’extravagance. De grandes manifestations à ciel ouvert ou émissions télédiffusées donnant lieu à des rivalités puériles, des surenchères aussi grotesques qu’exaspérantes, absolument indignes d’une des contrées les plus pauvres au monde. Pis, plusieurs de ces réjouissances mondaines sont largement entretenues par des clubs d’homosexuels qui en font une « belle stratégie » de convoitise et d’attirance de nouveaux adhérents vers ces cercles dits « clubs rouges ». L’influence quasi-fétichiste qu’exerce sur les masses, toute l’effervescence capitaliste qu’entretiennent ces  « bailleurs » vicieux autour de cette « débandade identitaire » (SUMU),  ouvre aisément la voie aux pratiques les plus perverses de notre ère dont l’homosexualité : une des bassesses les plus épouvantables qu’ait pu connaître, la race humaine.

Ces jeunes filles qui n’hésitent pas à se livrer sexuellement à des dames économiquement influentes, n’en font forcément pas un métier par simple plaisir, mais l’utilisant plutôt comme une voie royale d’accès à leur plénitude matérielle. Ces dames, se réclamant d’une autre civilisation, sont prêtes à offrir monts et merveilles à ces innocentes jeunes filles qu’elles finissent bien souvent par transformer en de véritables « propriétés » libidinales, à leur seule merci. La frénésie d’une libido délictueuse qui frise l’esclavage ! Ces jeunes garçons désœuvrés, sans repère, qui, pour mieux jouir d’un certain nombre de faveurs sociales, n’hésitent également pas à offrir des « services sexuels » à des hommes opulents. Ces jeunes gens sans lendemain, justifiant leur triste désorientation, essentiellement par leur indigence sociale, font ainsi irruption dans un milieu immonde, pour presque à n’en point ressortir. Ces hommes et dames, se servant de leur fortune pour pervertir de jeunes gens, au profit d’une sexualité viscéralement dépravante, deviennent de plus en plus, un danger pour l’avenir d’une jeunesse dont les repères ont été « bousillés » par la mal gouvernance et dont ils auraient pu aider à une saine et franche réintégration. La propagation de la pratique homosexuelle ne pourrait qu’être rédhibitoire aux                                    innombrables défis à relever dans un Etat où quasiment tout est à refaire, un pays économiquement « moribond » à l’image du nôtre, où l’incertitude des couches les plus défavorisées ne cesse de s’amplifier. Ces nouvelles formes de libertinage qui fleurissent au Mali, ne sauraient nullement être favorables à la reconstruction d’un pays longtemps meurtri par une crise profonde aux horizons toujours incertains. La prolifération incontrôlée des lieux de « jouissance », l’incurie des structures publiques en charge des mœurs, « l’école » de débauche que constituent de plus en plus de médias privés pour les populations etc., sont en grande partie, responsables de ces nouvelles formes de dépravations sociales au Mali, mafieusement entretenues pour la plupart, par des personnalités sociales, artistiques et même politiques.

Du point de vue idéologique et institutionnel, la nouvelle donne de l’amplification inquiétante de l’homosexualité dans notre société, nous impose désormais, une vigilance citoyenne plus accrue. Par exemple, exiger dorénavant un traitement exhaustif de la problématique de l’homosexualité à chaque leader politique désirant présider aux destinées de notre pays. En ces temps où la pression de certaines puissances occidentales ne cesse de se renforcer autour de l’adoption d’une politique de tolérance vis-à-vis des homosexuels dans les Etats démocratiques, la nécessité pour tout peuple digne, de se prémunir contre l’enracinement d’un phénomène tant moralement dégradant que corporellement malsain, s’avère incontournable !

 

                              Modibo Kane DIALLO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

23 COMMENTAIRES

  1. 😆 💡 HYPER REALITE DES MEDIAS, IL FAUT NOUS DONNER UNE LISTE CELEBRITES ET POLITICIENS HOMOS AVEC PREUVES ILS SERONT FINIS RAPIDEMENT 😀 😀 ❗

    💡 NON A LA PSYCHOSE PERMETTANT AUX HOMOS DE CAPTER NOTRE ATTENTION ET PAR LA SYCHOSE SE FAIRE AN ADVERTISEMENT ET S INSTALLER POUR DE BON TOUT COMME LES RELIGIONS ABRAAAMIQUES JUDAISME CHRETIENNETE ET ISLAM, A EUX SOUS PEU L’ “HOMOHISM” 😀

  2. Walaye ! Bilaye! Talaye! Si on brûlait le corps de tous les pedes qui décèdent, l’homosexualité n’allait pas pousser autant. 😆 😆 😆

  3. aw ta w redon yeredon balin nunu dangaden nunu faraje ye dangadenye l homosexualtite c quoi c de merde l occidetals de merde france amerique italy pays bas noire reste noire blanc reste blanc de merde voila

  4. IL Y A UN MYSTERE LA DESSOUS! 8) 8) 8)

    Je sais de façon A PEU PRES CERTAINE 😛 que les homosexuels ne peuvent pas se reproduire; Or, on nous dit qu’il y en a……… de plus en plus! 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    Aucun doute: IL Y A BEL ET BIEN UN MYSTERE LA DESSOUS! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Houbien? 😛

  5. @ Séké…………………d’accord avec toi ,il y a des divergences de civilisations ,de cultures ,de pensées , çà on ne peut le nier ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ mais on ne devient pas homosexuel ,on a çà dans la peau dès la naissance ,c’est ainsi meme si ne le crois pas . à Bamako il n’y a pas plus d’homosexuels qu’avant ,simplement qu’avant ils se cachaient beaucoup plus qu’aujourd’hui 😉 😉 😉 😉 😉 😉 pour la petite histoire ,sache aussi que dans le Grèce antique entre 2500 et 1200 ans avant notre ère , l’homosexualité était courante ,d’ou l’expression courante de nos jours ” vas te faire enc……. chez les grecs :mrgreen: :mrgreen:

  6. Sambou-le-raciste peut-etre que Soundjata Keita ou Kankou Moussa du grand Mande etaeint des homosexuels c’est pourquoi tu defends et expliques l’homosexualite toloree en France et aux USA et leur niveaude developpement economique.

    • @Koro king. Sokolon Djata alias “tièw tiè”(=le mari des hommes); Kakan Moussa Keita alias kamalénkro 2,5(=2,5 Hommes en bravoure)…comment ces 2 là pouvaient-ils être des gays?
      🙄 🙄 🙄

  7. IL FAUT ABSOLUMENT RESPECTER L’ORIENTATION SEXUELLE DES UNS ET DES AUTREAS!!! LA TOLERANCE EST TRES IMPORTANTE DANS LA VIE!!!!

    • C’est ce que ton maitre a pesner MBouye Haidarra t’a apprs depuis Diaka-Counda?

  8. Ne prenez pas les occidentaux comme références car nous ne somme pas de même(religion, race, couleur, culture), moralement ça va chez eux, quand on parle de société, leur société fait partir parmi les pourries du monde, ce n’est pas par ce qu’ils sont riches ou puissants que tout qu’ils font, sont bon, c’est ça qui trompent beaucoup de personnes.Ceux soutiennent homosexualité si leurs parents(père et mère) étaient homosexuelles, est ce qu’ils allaient exister aujourd’hui.Il faut laisser les choses à leurs places, la relation entre homme et femme est un fait de la nature, on est là à se tromper entre nous.Que Dieu protège l’humanité contre ces mauvaise pratiques.

  9. @ Sikasso ………”l’homosexualité a été imposée chez nous nous par des associations corrompus “”………………………avant de dire de telles conneries tu devrais d’abord te renseigner pour éviter de te ridiculiser . Comme la prostitution qui est le plus vieux métier du monde et ou personne ne changera rien , l’homosexualité existait déjà il y a plusieurs milliers d’années du temps de l’Egypte antique et des pyramides !!!!!!!!!à cette époque les occidentaux contre lesquels vous cherchez de nombreux défauts étaient moins développés que les grecs ou les romains par exemple !!!! 💡 💡 💡 💡
    comme Sambou je ne suis pas pour l’homosexualité , mais elle existe il faut s’en faire une raison ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

    • “il faut s’en faire une raison..” ??? ok mais pas une raison unique…

      Chacun sa raison…nous on en veut pas et on ne le tolère pas…le monde est vaste, qu’ils aillent vivre là où c’est toléré…

      il y a diversité culturelle, diversité de civilisation et diversité de pensée…on est libre de choisir le groupe avec lequel vivre…

      “si l’homosexualité existait il y a plusieurs milliers d’années…” elle n’a jamais été tolérée par aucune civilisation d’alors…jusqu’à celle pervertie d’Europe de nos jours qui veut l’imposer aux autres, avec sous et médias…

      Rien à voir avec la religion, c’est contre nature, qu’ils aillent voir ailleurs…on ne le tolérera pas ici….

  10. D’après Beaudelaire on ne n’ait pas femme mais on le devient ,les hommes que vous critiquez sont devenus par le temps des femmes car la biologie qui dormait en eux s’est réveillée et même Dieu ne l’arrêtera ,c’est lui qui est au départ et c’est lui aussi à l’arrivée ,s’imposer à quelque chose qu’il à fabriqué est d’être cafre car c’est contredire le créateur lui même .Alors vous nous foutez la paix .

    • n’importe quoi, Baudelaire c’est qui ? un prophète ?

      Une fois qu’on est né le sexe est défini et l’organisme se développe dans ce sens…

      Ces dénaturés on intérêt de rester cachés, sinon on leur applique l’article 320… 👿

  11. Ce phénomène est tout simplement malade, les autorités Maliennes doivent prendre des dispositions afin de décourager ces pratiques malsaines dans notre société.
    Les occidentaux n’ont aucune dignité, ils parlent de droit de l’homme quand ça ne les arrange pas, ils parlent du terrorisme que leurs intérêts sont menacés.
    pendant qu’ils combattent les terroristes en Afghanistan, ils les entraînent et les financent en Syrie, quelle contradiction.

  12. L’homosexualité n’est pas une maladie, il ne vient pas de l’occident, c’est pas a la suite de l’argent … Réveillez vous, il y a 45 ans a Bamako on voyait les pédés (péjoratif) dans les fêtes et je suis sûr que ça toujours existé en Afrique !
    Il faut avoir un esprit ouvert , avant l’homme était persuadé que la terre était plate, que l’ albinisme et les rouquins sont l’esprit mauvais, aujourd’hui un enfant de 7 ans sait que c’est pas le cas.
    Obama a embauché un homosexuel a la maison blanche il y a peine une semaine et vous pensez que vous Seule a la vérité vrai !!!

    • “…Obama a embauché un homosexuel a la maison blanche..” Et alors, l’Amérique n’est pas un exemple de civilisation…encore moins l’Europe…

      Du coq à l’ane ton commentaire ….

      t’as déjà vu deux animaux mâles s’accoupler ? Pourtant tu te dis meilleur aux animaux… o.r.du.re !

      • Ignorant ! Tu es Le genre qui critique sans backgroud. OUI ça existe des animaux mâles qui s’acouple !!! Informe toi.

  13. Vraiment le journaliste a raison de tirer la sonnette d’alarme, car le phénomène devient inquiétant. A Bamako les homos ne se cachent même plus. Le pire c’est qu’ils sont entraint de pervertir les jeunes. A Kalaban Coura, c’est plus grave encore, il y’a un véritable réseau mafieux. Ce n’est pas pour rien que le Mali a perdu sa baraka. Que Dieu nous aide!

    • @faon.Loin de moi toute intention de défendre les gays.Mais si le fait que le “Mali a perdu sa baraka” était du à l’existence cette pratique chez nous, eh bien aux USA et en France (qui nous a sauvés) où l’ homosexualité est tolérée , ces pays n’allaient pas être au summum de la puissance mondiale tellement que leur “baraka” serait diminuée!L’Homosexualité n’influe en rien sur la “baraka” d’un pays.Tu peux dire ça partout sans risquer de te tromper. 😉

  14. L homosexualite a été imposé chef nous par des associations Corrumpu par les occidentaux qui se disent défenseur des droits de l’homme

Comments are closed.