Lutte contre la malnutrition : Le PM promet de doubler le budget alloué à la nutrition

0

La deuxième édition du forum national sur la nutrition s’est ouverte, le mardi 23 juillet 2019, au Centre international de conférence de Bamako (CICB), sous le thème : «Faire de la nutrition, une priorité de l’engagement politique et financier au Mali».  

La cérémonie d’ouverture de ce forum, qui vise à renforcer l’engagement du gouvernement et de ses partenaires en faveur du financement de la nutrition, était présidée par le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, en présence de Daniel Kablan Duncan, vice-président de Côte d’Ivoire ; de Gerda Verburg, secrétaire générale adjointe de l’ONU et coordinatrice de SUN (Scaling up nutrition) ; de Michel Hamala Sidibé, ministre de la Santé et des Affaires sociales.

En dépit de l’adhésion du Mali aux engagements nationaux et internationaux en faveur de la nutrition, la situation nutritionnelle du pays reste précaire, faute de financements publics et d’une coordination multidimensionnelle forte. Au Mali, un enfant sur quatre souffre de malnutrition chronique, alors qu’un enfant sur dix souffre de malnutrition aiguë. Au-delà des problèmes de santé causés à chaque enfant atteint de malnutrition, cette situation pèse lourd sur l’économie du pays : les coûts annuels associés à la malnutrition chronique sont estimés à 265,5 milliards de FCFA, soit 4,06% du PIB.

C’est pour renforcer leurs engagements en faveur du financement de la nutrition, facteur indispensable au développement socio-économique du pays, que le gouvernement malien et ses partenaires organisent, du 23 au 25 juillet, la deuxième édition du forum national sur la nutrition qui regroupe, entre autres, des décideurs politiques, des partenaires techniques et financiers, des chercheurs, des cadres techniques, des acteurs régionaux et locaux.

Selon la secrétaire générale adjointe des Nations unies (ONU) et coordinatrice de Scaling up nutrition(SUN), Gerda Verburg, faire de l’amélioration de la nutrition et la sécurité alimentaire une priorité politique et financière est l’un des meilleurs investissements qu’un pays puisse faire.

«Augmenter les investissements publics dans la nutrition, accroître les capacités d’apprentissage scolaire des enfants et adolescents, et augmenter leur productivité pour plus de revenus potentiels une fois adultes. Cela augmentera également les chances de sortir de la pauvreté», a déclaré Mme Verburg. Elle a rassuré le gouvernement malien de l’accompagnement des partenaires techniques et financiers.

Invité au forum pour partager les expériences de son pays avec le Mali, le vice-président de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, dira qu’aucun pays n’échappe au fléau de la malnutrition. Il a appelé au respect des engagements des partenaires techniques et financiers et des gouvernements tout en saluant les efforts de l’Etat malien dans la lutte contre la malnutrition. À ses dires, le Mali connaîtra des avancées dans cette lutte grâce au leadership du ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé.

Le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, a réaffirmé l’engagement du gouvernement de notre pays dans la lutte contre la malnutrition. «Nous accordons une attention particulière à la lutte contre la malnutrition, qui fait partie des priorités de la politique du gouvernement. La nutrition bénéficie de l’attention de tous les départements ministériels concernés. Le gouvernement malien va doubler le budget alloué à la nutrition», a-t-il déclaré.

Abdrahamane Diamouténé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here