Assassinat de l’imam Abdoul Aziz Yattabaré : Le Collectif des Associations Musulmanes du Mali réclame justice

6
Assassinat de l’imam Abdoul Aziz Yattabaré
Une vue du presidium

Le Collectif des Associations Musulmanes du Mali a dénoncé, lors d’un meeting tenu  le  samedi 26 janvier 2019 au palais de la culture Amadou Hampaté Bah, l’assassinat de l’iman Yattabaré. Aussi, ont-ils profité de l’Occasion pour inviter les autorités maliennes à appliquer  les règles de Dieu, autrement dit  tuer celui qui tue son prochain.

«  Non à l’abolition de la peine de mort », « Non au moratoire sur la peine de mort », « Oui à une loi pour l’application de la peine de mort au Mali »,… réclament les musulmans venus de tous les coins de la capitale malienne.

D’un ton très sérieux, ces religieux menacent même de porter des gilets jaunes si la loi ne s’applique pas comme il le faut. Ce qu’ils demandent est clair : l’application des règles de Dieu. « Nous sommes trahis par nos dirigeants. Pour aujourd’hui, ce n’est qu’un meeting, mais le jour où vous nous verrez avec des gilets jaunes, c’est ce jour que vous comprendrez », a annoncé   Mohamed Kimbiri. Le promoteur de la radio Dambé a été on ne peut plus clair : « L’assassinat de notre maître et imam ainsi que  toutes les autres victimes  d’assassinats ne doivent pas rester impuni », a-t-il réclamé justice.

Quant à Mme Mariam Fofana, elle ne mâche pas ses mots en réclamant l’application des règles de Dieu contre les assassins. « Il faut qu’il y ait de la justice dans ce pays », dit-elle avant d’ajouter : «Un tueur doit être tué ».

Pour sa part, Douwa Fofana affirme qu’il ne peut jamais digérer l’assassinat deBaba Coulibaly tué à Torodo. Pis, il menace même de se rendre justice si l’assassin de son fils est mis en  liberté provisoire.

Avant de terminer, ces musulmansaffirment qu’ils veulent avoir la tranquillité et la quiétude.Selon l’imam Modibo Konaté, l’épanouissement des Maliens réside dans la sécurité. Pour lui, tous les assassins doivent être punis à la dernière rigueur. « Tous ceux qui ôtent la vie à une autre personne doivent être punis comme ils le méritent », laisse-t-il entendre.

L’iman Konaté a, par la suite, demandé à tous  de s’unir afin que les règles de Dieu puissent être instaurées  dans ce pays.

Djènèba Touré, stagiaire

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. L’insécurité qui sévit actuellement a Bamako et au Mali en général ne concerne pas une seule personne; c’est un probleme qui doit désormais inquiéter tous, y compris les responsables de nos autorités publiques. C’est une situation qui, si des mesures anti-criminalité drastiques ne sont pas de mise et de façon intraitable, peut dégénérer en révoltes chaotiques! Déjà comme nous l’avions prédit les maliens de plus en plus réclament l’application de la PEINE DE MORT….simplement au vu de la montée en puissance de la criminalité sanguinaire dans le pays depuis 2015. Les bandits armés de Bamako osent de plus en plus sous le nez et barbe du Général incapable Salif Traore qui n’est nulle part pour les confronter. Il ne lui reste plus qu’a démissionner et laisser la place a un homme qu’il faut … qui peut faire la couille pimentée a ces bandits. Sinon Bamako est en passe de devenir l’une de plus grandes jungles de la criminalité urbaine au monde.

    Les circonstances de l’ assassinat a sans- froids de Oumar Toure (paix a son âme… un jeune commerçant dynamique) par les cambrioleurs armés montre a suffisance la gravite de la situation et surtout combien de fois ces bandits osent sous le nez de la police et reste de la sécurité intérieure. Le gars marche chez lui du boulot, les bandits armés le suivent, lui retire son argent et lui tire dessus devant ses petits enfants qui l’entouraient pour l’accueillir pour la journée (qui était très longue) …et selon ce que j’ai entendu l’un de ses enfants aussi aurait reçu une balle au pied. Quelle triste tragédie pour cette jeune famille! Le tout s’est déroulé juste vers 21h… crépitements des balles, cri des femmes et enfants etc. le tout a quelques 500 mètres de la police du 13e a Yirimadio …et les bandits partent allégrement (en moto? en voiture?) avec le sac rempli des millions glanés de la sueur de monsieur Oumar Toure depuis 15 ans… tout en le laissant tombé dans une mare de sang frais devant sa jeune femme et ses petits enfants en hystérie totale! C’est le Mali actuel! Voila les résultats des “50 milliards dépensés mensuellement dans la sécurité” des maliens! Voila comment les membres productifs (des commerçants, les éleveurs, les opérateurs économiques etc..) de la société sont laissés pour compte et livrés aux bandits criminels, cambrioleurs et braqueurs sanguinaires sous le nez de nos autorités censées sécuriser leurs personnes et leurs biens!!! C’est maintenant que BEBI BABOLO au Mali! Les bandits armés n’avaient jamais aussi osé! A ce rythme ce n’est pas trop de dire que le pire est a venir car les bandits ont pris le terrain a Bamako face a nos forces de “sécurité intérieure” de Gal Salif, sans nulle doute!

  2. Beaucoup d’innocents ont été exécutés au Mali par erreurs judiciaires. Leurs familles n’ont pas encore fini de porter le deuil. Comme c’est les autres on s’en fiche. Au jour d’aujourd’hui est-ce que la justice Malienne et les officiers de police judiciaire ont assez d’expertise, y compris l’expertise médico-légale. Ce meeting montre une régression de l’indice de développement humain au Mali. Ce qui serait assez regrettable.

  3. Totorino, le diable c ‘est peut être vous , pas ceux qui demandent justice. la loi de Talion existe dans toutes les écritures saintes aussi bien chez les juifs que chez les chrétiens, Ce qui vous appelez avec dédain la charia n’est qu ‘une reprise des Écritures saintes révélées a Abraham, Moise , Jésus et Mahomet paix et salut sur eux tous , même chose pour l adultère et le vol sans nécessite vitale. ET PUIS TOUTE RELIGION A PART TOUTE ATTEINTE A LA VIE D ‘AUTRUI MERITE NATURELLEMENT D ETRE RÉPRIMÉE PAR LA PEINE DE MORT MÊME DANS VOTRE ETAT LAIC alors arretez l amalgame qui n est en fait que l expression de votre haine et aussi de votre ignorance de votre propre religion si vous en avez une

    • Désolé je n’ai pas de religion et alors? Des singes qui ne peuvent que singer sur les autres. S’accaparer des religions venues de loin pour s’en faire sienne. Le negre a abandonné ses croyances pour celles des autres, voilà où cela nous a mené. Quand on reviendra à nos vraies valeurs sociétales (ce qui me paraît impossible avec des intégristes infiltrés) on aura pas besoin de charia.

  4. Et pourtant les meurtres ne datent pas d’hier à Bamako. Mais l’occasion faisant le larron, ces intégristes veulent prendre pour prétexte cet assassinat aussi crapuleux soit il pour imposer leur charia. Merci à Bouffon 1 et d’avoir pactisé avec le diable. Il réclame maintenant son dû.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here