Chérif de Nioro : « Je ne soutiens pas le M5-RFP »

4

Le Mouvement du 5 juin saffaiblit davantage. Le cherif de Nioro affirme nêtre pas avec le mouvement. Cette déclaration a été faite après la rencontre qui sest déroulée la semaine dernière à Nioro entre lui, Dicko et certains membres du M5, dont Choguel K. Maiga.

Le Chérif de Nioro a été on ne plus clair dans ses propos, ‘’je parle selon mon opinion et par rapport à ce que je pense sur la situation actuelle du pays. Si les autorités font quelque chose de bon je les soutiens, dans le cas contraire, je manifeste mon mécontentement. Je ne cours dernière personne et je reste sur ma position de conciliateur’’, a dit le Chérif de Nioro. La semaine passée, ajoute-il, l’ancien Président du Nigéria est venu nous voir sur la situation actuelle du pays, afin d’avoir mon appui afin de trouver une solution à la crise malienne. Après cette rencontre, l’imam Dicko, accompagné par les membres du M5 RFP sont venus me voir sur la même cause. ‘’Je ne suis pas du parti de Choguel, mais nous sommes des amis comme je le suis avec Dicko’’, explique-t-il. Après la prière du crepuscule, on a discuté sur l’évolution de la crise du Mali.

Lors cet entretien, le Cherif de Nioro a dénoncé l’attitude de certains membres du M5 qui lui attribuent des propos malsains. ‘’Je ne suis pas contre votre décision qui est la démission du Président IBK. Je suis témoin aussi que le Président semble avoir failli à ses missions régaliennes.  Je n’ai jamais travaillé avec les politiciens, parce qu’ils ne sont jamais réunis pour la cause du Mali,  mais toujours divisés pour des intérêts personnels. Ces politiciens ensemble sont venus  trouver, et peu de temps après, ils me lancent des propos incendiaires. Je ne peux pas soutenir un mouvement bien vrai que Dicko et Choguel soient mes amis’’, signe le Chérif de Nioro.

Par ailleurs, le très respecté imam de Nioro affirme qu’il n’est pas membre du M5 RFP, parce que ce mouvement n’a pas été fait dans le respect. En plus ils nous ont agressé mes enfants et moi pour rien. Il signe et persiste ‘’Mahmoud et ses compagnons, sachez que je ne suis pas membre de votre mouvement’’.

‘’Je soutiens toutes les actions qui œuvrent pour le bonheur du Mali mais non celles qui détruisent le pays. Je ne me tais pas sur les dérapages du pouvoir, si je vois quelque chose qui n’est pas bon, je fais de mon mieux pour interpeller les autorités. Toute chose qui prouve que je ne suis pas un proche du pouvoir en place’’, a-t-il conclu.

Bréhima DIALLO2

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Ce qui est cru, est toujours plus important que ce qui est vrai. Le 22 septembre et Chahana sont dans le vrai. Au Mali on aime tout ce qui est “faux” pourvu que cela soit dirigé contre le Président. Depuis presque 30 ans aucun Président, aucun pouvoir n’a trouvé grâce à leurs yeux d’égoïste. Sacré Mali

    • Depuis que Boua le ventru IBK a amene Chahana a la Mecque sur la plateforme de la corruption et du corrupteur, Chahana et son journal sont devenus la deuxieme bouche de Boua le ventru IBK apres l’Essor!

  2. Kenedugu tu pesnes que ce que dit Chahana a travers Diallo Djeli est vrai, non tu te trompes ce journal est la deuxieme bouche de Boua le ventru IBK apres l’Essor et rien de vrai n’y sort, merci!

  3. Il ne peut pas soutenir les M5 il a déjà placé ses pions dans le gouvernement d’IBK ….. il est logique ce mec! C’est un commerçant , homme d’affaires qui ne pense qu’à ses intérêts,
    Dommage pour le M5 qui s’est fait avoir comme un enfant😂😂😂
    Il a son pion à l’économie 😂😂😂🤨

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here