Concours de débat public sur l’intégration africaine : La première dame reçoit les lauréats

0
Concours de débat public sur l’intégration africaine : La première dame reçoit les lauréats

L’épouse du chef de l’État, Mme Keïta Aminata Maïga, a reçu hier, dans les locaux de l’ONG « Agir », les jeunes débatteurs maliens qui ont remporté la première édition du concours de débat public dédié à l’intégration africaine. L’on se rappelle que nos champions sont sortis vainqueurs du duel les opposant à leurs camarades sénégalais. Au cours de la première manche jouée à Bamako, c’est l’équipe malienne qui l’a emporté même si le meilleur orateur fut le Sénégalais Sérigne Momar Sarr.

Comme prévu, l’équipe malienne s’est rendue à Dakar pour la manche retour. Les jeunes universitaires maliens et sénégalais se sont de nouveau confrontés par le biais de joutes oratoires sur la question : «La CEDEAO doit-elle se doter d’une monnaie unique ?». Pour ce match retour à Dakar, le Sénégal a remporté la partie. Mais sur les deux rencontres, le Mali a totalisé le plus grand nombre de points. L’équipe malienne a donc remporté « le trophée de l’intégration africaine Mme Keïta Aminata Maïga ». Elle s’est adjugée également « le trophée de la paix Marième Sall », du nom de la Première dame du Sénégal.

A leur arrivée de Dakar le 15 décembre dernier, les jeunes victorieux ont été accueillis à l’aéroport Modibo Keita par Mme Keïta Aminata Maïga, le parrain de l’événement, le président de la Transition le Pr. Dioncounda Traoré, et plusieurs personnalités. Après cet accueil chaleureux, la Première dame, par l’entremise de l’ONG « Agir », a tenu à rendre hommage à nouveau à ces jeunes qui ont porté haut le drapeau malien. Mme Keïta Aminata Maïga entendait simplement célébrer l’excellence.

La cérémonie d’hier a débuté par la remise d’enveloppes par la Première dame aux jeunes cracks. Ces derniers ont présenté à Mme Keïta Aminata Maïga leurs cadeaux composés d’ordinateurs portables, de tablettes numériques et de beaucoup de livres. C’est avec fierté que le capitaine du groupe du Mali, Mohamed Maïga, remettra « le trophée de l’intégration africaine Mme Keïta Aminata Maïga » à la Première dame.
Très heureuse de ce brillant résultat, l’épouse du chef de l’État a de nouveau expliqué que cette émission est un programme d’éducation. C’est justement pour cette raison qu’elle a invité les organisateurs à commencer à l’organiser dans les différentes universités de notre pays.

La Première dame a par ailleurs remercié les uns et les autres pour leur engagement qui a conduit à la victoire malienne lors de cette première compétition. Elle a aussi demandé que les petites imperfections relevées ça et là soient corrigées pour la deuxième édition de ce débat qui se veut panafricain. L’épouse du président de la République a salué la compétence et le talent de nos champions et remercié les sponsors et le parrain de l’événement.

Quant au capitaine de l’équipe malienne, Mohamed Maïga, il a remercié au nom de ses camarades, l’ONG « Agir » et ses partenaires notamment l’Association pour la conscience citoyenne pour cette initiative qui contribue à la culture du débat, en particulier dans notre pays et, en général dans la sous-région et pourquoi pas en Afrique. La pérennisation de l’émission, dira-t-il, facilitera l’intégration africaine tant souhaitée par les Africains.
M. A. TRAORE

PARTAGER