Conseil des Ministres de la CIPRES : Ichacha Koné et Alassane Traoré ont brillé par leur présence

0

Le DG de la CMSS Ichaka KONE et son directeur de la liquidation pension, Alassane TRAORE ont valablement joué leur partition

 

S’est ouvert  à Cotonou dans le pays de Patrick Talon, le conseil des ministres des pays membres de la CIPRES. La 3e session du genre qui s’est ouvert le jeudi 16 décembre 2021 accueille les représentants des 17 pays membres de la de la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale (CIPRES). Le Mali valablement représenté par le département de tutelle avec à sa tête son secrétaire général, Aly DIOP et les directeurs généraux des services techniques de la protection sociale rattachés au ministère. Il s’agit des Directeurs généraux de la CMSS, de la CANAM, de l’INPS et de la direction national de la Protection Sociale de l’Economie Solidaire accompagnés  chacun par un directeurs techniques.  En prélude à cette grande rencontre des ministres, le Comité d’Experts composé des Directeurs Généraux des différentes Caisses, se sont réunis pour discuter les 15 points soumis au Conseil des Ministres. Il s’agit entre autres de l’élection du Président du Conseil des Ministres ; l’examen et adoption du compte rendu de la 30ème session ordinaire du Conseil des Ministres de tutelle de la Prévoyance Sociale tenue par visioconférence le 29 juillet 2021 à Cotonou (Bénin) ; l’examen et adoption du rapport du Commissaire aux Comptes et des états financiers de l’exercice clos au 31 décembre 2020 ; l’examen et adoption des projets du plan d’actions et du budget de l’exercice 2022 ; l’examen et adoption du rapport annuel 2020 ; la nomination des membres de la Commission de Surveillance de la Prévoyance Sociale (huis clos) ; les points sur la situation des contributions des Etats membres au budget de la Conférence (huis clos) ; l’examen et adoption du projet de procédure de désignation des membres de la Commission de Surveillance de la Prévoyance Sociale ; l’examen et adoption du projet de contrat d’objectifs à assigner à la Commission de Surveillance de la Prévoyance Sociale ; le point des diligences dans le cadre de la mise en place effective du Fonds d’Investissement Africain (FIA) des organismes de prévoyance sociale ; le point sur l’état d’avancement de la révision du plan comptable de la Conférence ; le compte rendu du colloque sur la couverture sociale des indépendants et des acteurs du secteur informel tenu en septembre 2021 ; le choix du pays devant abriter la 33ème session ordinaire du Conseil des Ministres ; l’inauguration du siège de la Conférence conformément à la Décision N° 599/CM/CIPRES du 29 juillet 2021 et les questions diverses.

 

 

31ème session du Conseil des ministres

Le Bénin réélu à la présidence de la CIPRES

 

Après la session technique avec les experts de la protection sociale, qui a annoncé les couleurs de la 31ème session du Conseil des ministres de la Conférence Interafricaine de Prévoyance Sociale (CIPRES),  Ministre d’Etat chargé du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale de la République du Bénin, Monsieur Abdoulaye Bio Tchané, a procédé à l’ouverture des travaux le jeudi 16 décembre 2021 à Cotonou, la capitale béninoise. La session était présidée par  le Ministre du Travail et de la Fonction Publique du Bénin, présidente en exercice du Conseil des ministres,  Mme Adidjatou A. MATHYS, en présence de ses homologues ministres membres la CIPRES. A l’issu des travaux, elle sera réélue présidente de la CIPRES.

Elle a invité les États à faire le lobbying nécessaire auprès de leurs gouvernements respectifs pour faciliter la mise en œuvre effective des décisions et recommandations issues de cette session ordinaire du Conseil des Ministres de la CIPRES pour « le plus grand bonheur de nos populations ».

A noter que les ministres des seize (16) pays membres de la CIPRES ont fait des recommandations. Il s’agit de l’adoption des projets du plan d’actions et du budget de l’exercice 2022 et du rapport annuel 2020 ; la nomination des membres du comité de surveillance ; l’adoption du projet de procédure de désignation des membres de la commission de surveillance de la prévoyance sociale ; l’approfondissement de l’étude du document du contrat d’objectifs (reformuler en lettre de mission) à assigner à la Commission de Surveillance de la Prévoyance Sociale ; la mise en place effective du Fonds d’Investissement Africain (FIA) des organismes de prévoyance sociale ; la tenue d’une session extraordinaire d’un comité d’experts sur la couverture sociale des indépendants et des acteurs du secteur informel.

Ainsi les prochaines sessions du Conseil des ministres se tiendront successivement au Togo et au Burkina Faso.

Le Mali pour sa part était valablement représenté était conduite par le secrétaire général du Ministère de la Santé et du Développement Social, M. Aly DIOP, accompagné de la Conseillère Technique chargée des questions Juridiques du Département, Mme Seynabou TOURÉ, des Directeurs Généraux de la CMSS, de la CANAM, de l’INPS, mais aussi du Directeur National de la Protection Sociale et de l’Economie Sociale. Bon retour au bercail.

Fatoumata Mah ThiamSCOM/CMSS

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here