Conseil national de la société civile (CNSC) : Des jeunes à l’école du contrôle citoyen de l’action publique

0

Renforcer les capacités des jeunes sur le contrôle citoyen de l’action publique, afin de promouvoir leur rôle dans le suivi et l’évaluation des politiques et programmes de développement. Tels sont les objectifs de la conférence publique organisée la semaine dernière par le Conseil national de la société civile, en partenariat avec Oxfam Novib, à l’intention des jeunes de différents quartiers de Bamako.

Animée par Dr Badra Macalou, Directeur du CERCAP, cette rencontre fait suite à un certain nombre de constats, dont la faiblesse de la participation des jeunes dans le processus de prise de décisions politiques, économiques et sociales les concernant et la faiblesse dans la coordination et la cohésion dans le contrôle citoyen de l’action publique.

Elle était aussi l’occasion pour les participants de comprendre la notion de redevabilité et son importance dans la gouvernance, de les informer sur la démarche pour rendre opérationnelle la culture de reddition des comptes et de leur faire appréhender la nécessité d’instaurer une démarche de redevabilité et de responsabilisation à tous les niveaux.

Dans son exposé, le conférencier a insisté sur l’importance de la redevabilité dans la gouvernance des affaires publiques et les mécanismes de redevabilité sociale. Autre point soulevé dans la communication du Dr Badra Macalou, le contrôle citoyen de l’action publique.

Signalons que, dans son discours de lancement, le Président du CNSC, Boureima Allaye Touré, a mis l’accent sur la restitution des connaissances acquises au cours de cette rencontre.

Y. Samaké         

PARTAGER