Conseil national du patronat du Mali (CNPM) : Diadié dit Amadou Sangaré tend la main à Mamadou Sinsy Coulibaly et alliés

0

Pour une sortie de crise au Conseil national du patronat du Mali (CNPM), Diadié dit Amadou Sangaré, président élu, lors de l’Assemblée générale du  26 septembre, s’est adressé à la presse hier lundi 12 octobre 2020. Il a rappelé que les élections sont juste l’expression d’un exercice démocratique. Il   ne saurait  y avoir  de gagnant ni de perdant, selon lui. C’est pourquoi  il a  tendu  sa main au président sortant pour une collaboration franche dans l’intérêt de l’ensemble  du CNPM.

Diadié dit Amadou Sangaré a tenu d’abord  à remercier l’ensemble des acteurs du secteur privé pour le choix porté à sa personne : « En ces  lendemains  de renouvellement des instances de notre organisation, je tiens à vous remercier tous et toutes pour la confiance  que vous avez bien voulu placer à ma modeste personne pour présider aux destinées de notre illustre  organisation de CNPM pendant les cinq prochaines années », a-t-il indiqué.

Pour lui, les élections sont  terminées, donc place aux grands défis à relever  : « Désormais, les élections sont dernières nous, seules doivent retenir nos attentions et nos énergies, l’importance et l’urgence des  défis  qui nous attendent ainsi que le poids de la responsabilité  qui sont les notre face à la situation  de crise que traverse notre pays » a-t-il indiqué. Des défis que le « nouveau président »  se dit bien être conscient  : «  J’ai conscience de la lourde responsabilité qui est la mienne surtout après les malheureuses incompréhensions qui ont émaillé ce processus de renouvellement ».

Pour lui, l’enjeu est grand : « Le secteur privé est unanimement reconnu à cet effet comme le moteur de l’économie nationale et de l’épanouissement socioéconomique de l’ensemble du pays ».

Le  CNPM  a été d’un apport incommensurable, selon lui,  pour  le regroupement des forces, des intelligences et des moyens afin de développer l’agriculture, le commerce, l’élevage et la promotion de l’entreprise  au Mali :  « Cette communion des cœurs et des efforts au sein de notre organisation commune est à mettre à l’actif de nos multiples doyens ayant présidés à sa destinée depuis sa création, en l’occurrence  feu le président  Moussa Balla Coulibaly et le président   Mamadou Sidibé, nous tenons à les rendre à votre nom un vibrant hommage », a-t-il estimé.

Diadié n’a pas oublié le président sortant du CNPM : « Nous associons à cet hommage le président sortant Mamadou Sinsy Coulibaly qui a su maintenir le flambeau au cours  des cinq dernières années ».

Une occasion qu’il saisit  pour lui rappeler à  table  et à  solliciter  sa grande expérience : «  Je voudrais lui tendre la main à cet effet, une main fraternelle et l’inviter à une collaboration franche avec mon équipe apportant ainsi, sa précieuse pierre à la consolidation et à la pérennisation de notre très chère organisation dans l’attente et la sérénité », a-t-il indiqué.

Concernant  l’élection au CNPM, Diadié dit Amadou Sangaré a indiqué qu’elle est  l’expression d’un exercice démocratique : «  Des élections sont l’expression d’un exercice démocratique au sein d’une organisation »tout en ajoutant  « qu’il ne saurait donc y avoir ni gagnant ni perdant ».

Le CNPM doit être  désormais uni, et pour y  parvenir, il indique : « Mon équipe et moi-même sommes pleinement conscients du poids de l’héritage de rassembleur légué par nos devanciers qui nous engage à servir les intérêts de l’ensemble des acteurs du CNPM dans toutes  leurs diversités ».

Pour lui, plus que jamais le secteur privé malien a besoin de s’unir dans toute sa diversité en vue de créer une force commune capable de mieux porter sa voie sur les chantiers clés tels que l’amélioration du cadre des affaires, la levée de tous obstacles au développement des activités économiques, l’exploitation optimale des  innombrables  atouts  économiques  dont joue le pays à travers un partenariat privé-privé, un partenariat public-privé, tous dynamiques et gagnant-gagnant, selon lui.

 

 

Issa Djiguiba

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here