CVJR : Plus de 13.000 dépositions réalisées

0

L’information a été donnée par la CVJR au cours d’un point de presse tenu. C’était le 12 juin 2019 à l’École de Maintien de la Paix (EMP). La rencontre a été animée par le président Mr Ousmane Oumarou Sidibé et en présence de Directeur des Avocats sans frontières du Canada, Mr Pascal Paradis

Selon, le président de la CVJR Ousmane Oumarou Sidibé pour la recherche de la vérité, plus de 13.000 dépositions réalisées à titre individuelles et collectives grâce au courage des victimes qui ont livré leur témoignage auprès des antennes régionales de la commission. Les audiences publiques font aussi partie de la recherche de la vérité, elles sont un moment stratégique du mandat de la CVJR qui permettra d’attirer l’attention de la nation afin de reconnaître les souffrances réelles des victimes. Pour lui, à travers les émotions suscitées par les témoignages, on espère que la nation ouvre un dialogue pour la paix et pour la réconciliation, un dialogue qui inclut toutes les composantes du pays pour éviter que ces souffrances ne reviennent à nouveau. En ce qui concerne la réparation, la CVJR propose une politique de réparation par la voie administrative et non judiciaire adaptée au nombre élevé de victimes. Par rapport à la voie judiciaire, la voie administrative comporte l’avantage d’être moins coûteuse pour les victimes qui ne peuvent pas saisir la justice, mais aussi coûteuse et plus profitable en termes de développement pour l’Etat. Le chemin est long et les répartitions s’inscrivent sur le long terme : aider prioritairement les personnes les plus vulnérables permettra de commencer un processus de transformation de l’Etat vers l’unité et un meilleur développement social. Le soulagement qu’apporte les répartitions est nécessaire pour renforcer la confiance envers l’Etat et pour montrer la capacité de notre société à vivre ensemble, réconcilié et respectueux des valeurs démocratiques et de l’Etat de droit. Les victimes venant témoignées devront avoir un accompagnement avant, pendant et après les audiences, la commission affine sa stratégie de communication pour une meilleure visibilité auprès de la population et pour accroître la confiance que les victimes a-t-il déclaré.

Napo Bocar Abdou stagiaire

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here