Débat atour du conflit de générations actuellement en cours : Le comble de la paresse et de l’égoïsme, étalés au grand jour !

9

Décidément le ridicule ne semble plus tuer au Mali ou la facilité est devenue un moyen de promotion. Cette vérité s’est davantage avérée à la faveur du coup d’état militaire du 18 août dernier qui a renversé le régime démocratiquement élu d’Ibrahim Boubacar Keita avec le début autour du conflit générationnel actuellement en cours. Un véritable faux débat en la limite  une insultante à l’endroit des acteurs politiques de mars 1991.

En effet depuis le coup d’état militaire du 18 août dernier qui a renversé le régime démocratiquement élu d’Ibrahim Boubacar Keita, on assiste à des faux débats dans la capitale au sujet de la retraite des acteurs politiques du mouvement démocratique. Et ces débats sont menés par une certaine classe de jeunes venus du néant qui ne connaissent même pas le nom de tous les quartiers qui composent leur commune à plus forte raison le Mali. Se prenant comme des saints à la limite Dieu, ces jeunes rêveurs ne cessent de poursuivre leur outrecuidance jusqu’à aller demander le retrait des acteurs démocratiques de 1991 à leur profit comme si c’est eux qui leur ont initié à la pratique de la politique. Au lieu de chercher à s’affirmer sur le plan communal, régional et national à travers des actions concrètes de développement des populations de leurs localités respectives, ils ne cessent de se précipiter devant les petits écrans en demandant sans la moindre honte le départ des acteurs politiques de 1991 qu’ils qualifient de vieux. Ces jeunes qui se disent présidents de partis politiques pour les uns et pour d’autres se disant présidents d’associations et certains de la société civile  ne sont en réalité que des parasites et des égoïstes innés qui ont complètement perdu le Nord.  Le comble dans tout cela on ne les entend que lorsqu’il y a une crise sociopolitique comme ce fut le cas en 2012 avec le coup d’état d’Amadou Haya Sanogo. Mais  ces jeunes versatiles et opportunistes doivent savoir qu’il ne s’agit pas de s’habiller en veste ou de se maquiller en Miss pour prétendre prendre la place de  ceux qu’ils qualifient de vieux briscards. Il s’agit  d’être pétri de talent et de compétences et par la suite prouver par des preuves visibles et lisibles et non avoir de la langue mielleuse ou rouler les lettres françaises. Le paradoxe de tout cela ces jeunes qui demandent le départ des acteurs politiques de 1991et au même moment sortent  dans les rues de Bamako pendant p plus de trois mois pour exiger le départ du président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné , le départ du Premier ministre Boubou Cissé et l’arrestation du Député Karim Keita pour ne pas citer que ceux-ci. A noter que le plus jeune député élu avait 26 ans, une élue de Ségou. Ces jeunes doivent savoir que le pouvoir ne se donne pas et ce dont les acteurs politiques de 1991 ont compris en 1991 en acceptant de lutter, de marcher dans les rues de Bamako au péril de leur vie pour l’avènement de la démocratie. Au lieu de les rendre un vibrant hommage et en les souhaitant longue vie au sein de la scène politique malienne, ces jeunes paresseux et égoïstes tombent honteusement dans des déclarations fallacieuses et absurdes.  Dire que ce beau pays sera dirigé dans le futur par ces jeunes aventuriers, il est fort à parier que l’avenir de nos enfants  sera sans doute brisé à jamais. Avoir  les acteurs politiques de 1991 est une bénédiction pour les maliens et non des jeunes qui mélangent l’urine et les excréments et qui ne pensent qu’au bout de leur nez. Si personne  n’obligent ces jeunes à faire la politique ou la vie associative, ils ne peuvent pas non plus demander le retrait des acteurs politiques de 1991. Ce qui fera la différence c’est la compétence, les actes posés à l’endroit des populations et la popularité. Si ces jeunes veulent que les acteurs du mouvement démocratique prennent leur retraite ce n’est pas en allant dans les télévisions et radios avec le gros français qu’ils pourront réussir à atteindre leur objectif diabolique.

 Moussa Bamba

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Mon cher ami Bamba, c’est les politiques qui ont emmené ce système au Mali, ne nous oblige pas à parler, depuis 91 les travailleurs ne sont plus valorisés dans ce pays, c’est seulement ceux qui insultent cours derrière les soi-disant président des partis politiques qui sont considérés et respectés . Aujourd’hui le mali n’a pas besoin de 200 partis politiques, c’est les gros voleurs du Mali qui évoluent dans ces partis, la jeunesse est au courant de leur malversation financière , faites le tour de Bamako, visite un peu les champs, demandez aux conducteurs de ben, faites un tour au marché, ceux qui sont dans les boutiques ne sont que des gérants, l’administration n’en parlons même pas, nous connaissons tous le code de la fonction publique c’est l’argent, on ne recherche pas de compétence , à l’école, dans les hôpitaux en conclusion la jeunesse a raison de dire aux vieux de quitter car ils ont trop volé et le pays n’avance pas

  2. Véritable faux débat et une insulte à l’égard des jeunes de ce pays, car depuis la nuit des temps c’est les jeunes qui ont pris le pouvoir dans ce pays, en 1946 Modibo KEITA à 31ans contre Mamadou KONATE, en 1968 Moussa TRAORE à 32ans contre Modibo KEITA, en 1991 ATT à 43ans avec un coup d’état contre Moussa TRAORE, en 1992 AOK à 46ans avec l’ère démocratique, en 2002 ATT à 53ans avec les élections, en 2012 AHS à moins de 40ans avec un coup d’état contre ATT, c’est seuls Dioncounda TRAORE et IBK qui sont venus veux au pouvoir. Ce qui reste certain en faisant le décompte c’est les jeunes qui ont foutus le Mali dans ce trou, ce gouffre amer, de toutes les façons continuez à vous trompez, ce qui est sûr vos pensées sont loin de la réalité; ces jeunes quand ils prenaient le pouvoir à leur jeune âge, il y a eu des plus vieux de ces époques qui les avaient conseillé de ne pas faire comme ils le faisaient avec moqueries et arrogances et aujourd’hui nous sommes dans ce gouffre amer et on refuse de citer ces braves vieux, c’est dommage, quelle injustices sans fondement? Quels mensonges sans contenus? Nous sommes sidérés.

  3. ZOUMANA SACKO OU ZORRO NOUS LE RECLAMONS

    SERAIT UN TRES BON VICE PRESIDENT OU PREMIER MINISTRE OU ALORS MINISTRE DE L`ECONOMIE ET DES FINANCES……………

    IL A FAIT SES PREUVES PREUVES PREUVES………LES MALIENS OUBLIENT FACILEMENT

  4. #NOUS DEMANDONS LA DISSOLUTION DU PARTI RPM

    RESPONSABLE DE LA GESTION CLANIQUE CHAOTIQUE DEMESUREE ET DESVIOLENCES /TUERIES SUR LES MANIFESTANTS PACIFIQUES………
    QUI NE DEMANDAIENT QUE LE DROIT LEGITIME AU PEUPLE MALIEN

    NOUS DEMANDONS SA DISSOLUTION COMME LE PARTI UDPM EN GESTION FAMILIALE AVAIT MIS LE MALI AU GENOU PENDANT ENVIRON 27 ANNEES PITOYABLES.

    CE PARTI UDPM QUI A ETE DISSOUS PAR LE CTSP DE AMADOU TOUMANI TOURE POUR LA GESTION FAMILIALE ET CHAOTIUQE AVEC VIOLENCES ET TUERIES SUR DES MANIFSTANTS PACIFIQUES…POUR LA RECLAMATION DES DROITS LEGITIMES AU PEUPLE MALIEN.

    NOUS DEMANDONS AU CNSP DE DISSOUDRE URGEMMENT LE PARTI CLANIQUE MAFIEUX RPM………….#

  5. 😂LE MALIEN NE CONNAIT PAS LE SACRIFICE DE SOI NI LA SOLIDARITE VRAIE, LA MERE PREPARE TOUTE LA VIE, LA SEPERATION DE SES PROPRES ENFANTS EN LES MANIPULANT SELON SES PROPRES INTERETS, QUE FAITES VOUS D UNE TELLE SOCIETEE?😂

    EN QUOI SOUMEYLOU B M
    EN QUOI CHOGUEL K M
    EN QUOI MOUNTAGA T
    EN QUOI MODIBO S
    EN QUOI SOUMAILA C
    EN QUOI ALIOU D
    EN QUOI IBK
    EN QUOI MAHMOUD D
    EN QUOI LE CHERIF DE NIORO
    EN QUOI LE LE CHERIF DE BANKONI
    EN QUOI LES PRECHEURS IDIOTISEURS
    EN QUOI LES IMAMS DE FOUS
    EN QUOI MOUSSA M
    EN QUOI DIONCOUNDA T
    EN QUOI CES FAMILLES “FONDATRICES” ET LEUR. CONTENU
    EN QUOI TOUS CES PREDATEURS
    SE SONT FAIT DISTINGUER DANS LEURS JEUNESSES AUPRES DES POPULATIONS DE LEURS REGIONS OU A BAMAKO SI CE N EST QUE FAIRE DES COMBINES ET PAR DU VOL ET DE LA MANIPULATION CRIMINELLE?

  6. Toi Moussa Bamba tu dois être un vieux de la génération 91…………… dégagez le plancher, le Mali n’a plus besoin de vous, les maliens ont eu tort de placer leur confiance en vous………… Vous ne valez pas mieux que ces jeunes assoifés de pourvoir car c’est vous qui les avez façonnés!!!!!!!! On veut travailler avec les anciens, mais ceux qui sont propres, intègres et patriotes….. Vous, vous pouvez aller au diable!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Veritablement un autre vieux con ce Moussa Bamba, depuis 1968 le Mali n’a connu que des desastres et des catastrophes a cause du manque de leadership dans ce pays. Tous ces vieux cons qui sont la depuis 1991 et qui se disent democrates n’ont rien servi mais se sont servis du Mali, tous ont ete corrompus et corrupteurs et Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba est leur dernier, plus jamais encore nous n’allons avoir un President qui va aller acheter des cuisses des prostituees Espagnoles pour son Honorable fils. Il ne faut plus laisser ces vautours revenir, il faut les mettre a la retraite politique forcee, on ne va plus leur donner l’occasion de se recycler ces vautours, bon debarras et sans regrets.

      • OP S
        Kin-ke
        Il est temps de mettre de côté les comédies autour de ce coup d’Etat et d’aller au travail pour les maliens qui ont la peur et la faim au ventre.
        On sait que l’histoire nous enseigne que toute junte militaire finit par être une BAD COMPANY. par suite des rivalités et petites jalousies en son sein.
        Ce coup n’est que la réalisation du “WET DREAM ” de l’ex Gén Moussa Sinko Coulibaly (RED:Retired Armed and Dangerous) leur mentor.

Répondre à PSL M Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here