Dernière minute : Soumaila Cissé aussi à Nioro

3

Hier, le chef de file de l’opposition était à Nioro pour rencontrer le Chérif Bouyé Haïdara. C’est tard dans la nuit qu’il a été reçu par le gardien des Hamalistes.

Selon les informations concordantes, le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, président du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) était à Nioro du Sahel et après le Premier ministre Boubou Cissé. Le président de l’URD, arrivé deuxième du scrutin, Soumaïla Cissé, refuse toujours de reconnaître IBK comme président de la République même si indirectement une partie de l’opposition l’a reconnu en l’occurrence Tiébilé Dramé et Hamadoun Dicko à travers l’Accord politique. Les raisons de cette visite n’ont pas été encore élucidées. Mais, tout porte à croire qu’il s’agit toujours de la mission de décrisper le climat sociopolitique. D’autant plus que le Chérif a rencontré le Premier ministre, Boubou Cissé, la semaine dernière en compagnie du directeur de campagne de Soumaïla Cissé en l’occurrence Tiébilé Dramé dans le cadre de la décrispation politique. Au vu de cette rencontre, le Chérif aurait donné son quitus et son engagement à stabiliser le pays sous la houlette de Boubou Cissé qui fait l’unanimité au sein de la classe politique comme de la société civile. Comme connu par tous, Bouyé Haïdara était un allié de taille de l’opposition. Mais ces derniers temps, le Chérif de Nioro commence à désamorcer sa bombe contre le régime qu’il s’était résolu à combattre jusqu’au bout….Lire la suite sur Aumali

O.D.

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Dans le pays des aveugles, les borgnes sont les Roi.
    Le Cherif de Nioro a pris énormément d’importance.
    Les autorités politiques sont convaincus que ce Monsieur qui se dit Cherif peut faire des miracles.
    Ils se font complice de l’irruption des réligieux sur la scène politique.
    Ce faisant, ils livrent ce pays aux fanatiques réligieux qui vont l’enfoncer dans les tenebres du moyenage.
    La réligion est une croyance.
    Le développement d’un pays est une affaire concrète qui demande de définir une stratégie de developpement, du travail, de la constance dans l’effort, de la rigueur et une ambition soutenue par un objectif.
    Il n’y a pas de miracle.
    Aucun pays ne s’est developpé par la prière et les incantations.
    Arrêtez vos foutaises et inciter la population au travail, à l’education, à la formation des jeunes.
    Nous sommes parmi les derniers pays au monde parce que depuis des decennies nous nous consacrons à la réligion au lieu du travail.
    Quand est ce que ce cinéma va s’arrêter ?
    Qu’est ce que la réligion nous a apporté ?
    Tous les ans nos compatriotes vont dépenser des milliards pour faire le pèlerinage en vain.
    Quand est ce que nous allons nous poser des questions, grandir et faire face à nos responsabilité ??
    La religion est une bonne chose mais c’est avec le travail que l’on grandi et prépare nos enfants à évoluer dans un monde devenu compétitif.
    Tous ces pseudos guide réligieux sont de doux rêveur qui vivent dans un monde imaginaire. Leurs disciples crédules participent à cette comédie en leur fournissant de quoi mener une vie de nabab en racontant des salades.
    Comment ce grand peuple se laisse enfoncer dans un monde qui n’existe que dans les esprits surchauffés par la répetition débilitante des incantations farfelues ?
    C’est très Grave.

  2. La ville de Nioro est en passe de devenir la première destination touristique du pays. Elle manque seulement de routes et des hôtels 5 étoiles pour accueillir ses notables visiteurs.
    J’espère que Soumi a apporté tous ses cadeaux, notamment ses habituelles malettes remplies de billets de banque.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here